Le Monde déplore un recours au “secret des affaires” Par AFP

Des implants mammaires (Photo MIGUEL MEDINA. AFP)

Au nom du “secret des affaires”, la Commission d’accès aux documents administratifs (Cada) a opposé une fin de non-recevoir à une demande du quotidien Le Monde concernant les dispositifs médicaux autorisés ou non à être commercialisés, révèle mardi le journal.

Le Monde dit avoir formulé sa demande en mai dans le cadre d’une enquête d’une cinquantaine de médias sur le secteur des implants pour le compte du Consortium international des journalistes d’investigation (ICIJ).

L’enquête “Implant files” de l’ICIJ, dont les résultats ont été publiés dimanche soir, dénonce notamment la facilité avec laquelle des fabricants peuvent obtenir le droit de commercialiser des dispositifs médicaux en Europe, en obtenant un “marquage CE” auprès d’un organisme certificateur privé de leur choix et rémunéré par leurs soins.

Le Monde s’était adressé à la société LNE/G-MED, un établissement public à caractère industriel et commercial rattaché au ministère de l’Industrie, et habilité à contrôler les dispositifs (défibrillateurs, pompes à insuline, prothèses de hanches, pacemakers) en Europe.

Le quotidien souhaitait obtenir la liste des équipements ayant un certificat de conformité permettant leur commercialisation ainsi que la liste des dispositifs rejetés. Mais cet établissement a “refusé de communiquer ses données”, d’après Le Monde.

Le journal a donc saisi la Cada qui a confirmé lundi, selon le journal, la décision de LNE/G-MED.

La Cada “estime que rendre la première liste publique +serait susceptible de porter atteinte au secret des affaires+ en révélant le nom des fabricants. Quant à la seconde, il pourrait faire +apparaître le comportement d’un fabricant dans des conditions susceptibles de lui porter préjudice+”, écrit Le Monde.

Contre un dispositif médical dangereux, les autorités nationales de santé en Europe ne peuvent intervenir qu’a posteriori, quand il est déjà sur le marché. Cela suppose un système efficace de signalements en cas de défaillances de certains de ces produits, ce qui est loin d’être toujours le cas.

Dans un reportage télévisé qui sera diffusé mardi soir sur France 2, la ministre de la santé Agnès Buzyn estime que les dispositifs médicaux sont “une zone d’ombre et d’inquiétude”.

Responsabilité: Fusion Media would like to remind you that the data contained in this website is not necessarily real-time nor accurate. All CFDs (stocks, indexes, futures) and Forex prices are not provided by exchanges but rather by market makers, and so prices may not be accurate and may differ from the actual market price, meaning prices are indicative and not appropriate for trading purposes. Therefore Fusion Media doesn`t bear any responsibility for any trading losses you might incur as a result of using this data.

Fusion Media or anyone involved with Fusion Media will not accept any liability for loss or damage as a result of reliance on the information including data, quotes, charts and buy/sell signals contained within this website. Please be fully informed regarding the risks and costs associated with trading the financial markets, it is one of the riskiest investment forms possible.


Source link

0 0 voter
Article Rating

S’abonner
Notifier de
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Reset Password

Avertissement sur les risques :

Le trading peut vous exposer à des risques de pertes supérieures aux dépôts et ne convient qu’à une clientèle avisée ayant les moyens financiers de supporter un tel risque. Ce site n’est en aucun cas une offre de conseil en investissement ni une incitation quelconque à acheter ou vendre des instruments financiers. Trader le Forex et/ou les CFD’s implique un niveau de risque élevé, et peut ne pas être approprié car vous pouvez subir des pertes supérieures à votre dépôt. L’effet de levier peut être en votre défaveur.

Vous devez être conscient et avoir une compréhension complète de tous les risques associés au marché et au trading. Le site Union-trader.com peut être amené à produire des commentaires d’ordre général sur son site ce qui ne constitue pas des conseils en investissement et ne doit pas être interprété comme tel.

Veuillez recourir aux conseils d’un conseiller financier extérieur. Le site Union-trader.com décline toute responsabilité pour les erreurs, inexactitudes ou omissions et ne garantit pas l’exactitude ou le caractère complet des informations, textes, graphiques, liens ou autres éléments contenus dans cette documentation. Toute information et toute mise à disposition sur le site ont un caractère privé.