Top 5 des événements clés à retenir pour bien aborder la séance US ce mardi Par Investing.com

© Reuters.

Par Geoffrey Smith

Investing.com — Le dollar atteint son plus bas niveau depuis 29 mois alors que les économies mondiales semblent rebondir plus rapidement que prévu. L’enquête ISM sur l’industrie manufacturière montrera-t-elle une situation similaire aux États-Unis ? Zoom Video dépasse les attentes et les compagnies pétrolières devancent l’estimation hebdomadaire des stocks américains de l’API. Voici ce que vous devez savoir sur les marchés financiers le mardi 1er septembre.

1. L’euro teste 1,20 $ alors que l’Allemagne se montre plus optimiste

L’Allemagne a déclaré que sa contraction économique cette année ne sera pas aussi grave que craint au départ. Les nouvelles projections du gouvernement estiment que le produit intérieur brut ne chutera “que” de 5,8% cette année, au lieu des 6,3% prévus dans ses dernières prévisions.

Le revers de la médaille est que le rebond de l’année prochaine sera moins vigoureux – seulement 4,4% de croissance au lieu de 5,2%. Berlin ne s’attend toujours à retrouver les niveaux de PIB du début de 2020 qu’au début de 2022.

Le nombre de chômeurs en Allemagne a diminué de 9 000 en août, selon les données corrigées des variations saisonnières publiées mardi, tandis que l’indice des prix à la consommation dans le secteur manufacturier a été confirmé à 52,0, avec une amélioration modeste par rapport à juillet, mais inférieure aux prévisions.

L’euro a augmenté jusqu’à 1,1998 $, ce qui a contribué à faire baisser l’indice du à son plus bas niveau depuis 29 mois.

2. Zoom en voie de gagner 2020

Zoom Video Communications (NASDAQ:) a consolidé sa place parmi les plus grands gagnants de 2020, en déclarant des résultats trimestriels bien supérieurs aux prévisions les plus optimistes et en augmentant considérablement ses prévisions pour l’année entière.

La société a fait état d’une augmentation de 355% de ses revenus par rapport à la même période de l’année précédente, pour atteindre 663 millions de dollars, soit plus que l’ensemble de son exercice fiscal 2020 qui s’est terminé en janvier. Le bénéfice net est passé de 6 millions de dollars l’année précédente à 186 millions de dollars.

Les chiffres suggèrent que Zoom a plus que relevé le défi de se développer rapidement face à une augmentation inimaginable de la demande au cours des six derniers mois. Sa clientèle d’entreprises a plus que quadruplé par rapport à l’année précédente.

3. Les marchés US devraient ouvrir en grande partie à la hausse

Les marchés boursiers américains devraient à nouveau ouvrir à la hausse, les bénéfices de Zoom aidant les futures du à prolonger la surperformance observée lundi.

À 12h50, le contrat était essentiellement stable, tandis que le contrat S&P 500 était en hausse de 0,2% et le contrat de 1,0%.

Apple (NASDAQ:) et ses fournisseurs resteront probablement sur le devant de la scène après que Bloomberg a annoncé que la société se prépare à fabriquer 75 millions d’iPhones lors de sa grande série de lancements en octobre.

4. Les PMI soulignent la résilience mondiale

L’Institute for Supply Management publiera son indice des directeurs des achats pour les États-Unis à 16h00.

La publication d’enquêtes similaires dans le monde entier a été plus forte que prévu, l’indice Caixin PMI pour la Chine, qui surveille le secteur privé du pays, étant passé à 53,1.

En Europe, le tableau est plus contrasté, les indices PMI indiquant une croissance plus rapide en Allemagne, en Italie et aux Pays-Bas, mais un retour à la contraction en Espagne, où la hausse des cas de Covid-19 au cours des dernières semaines se rapproche des niveaux observés lors de la première vague du virus au printemps.

En Corée du Sud, dont l’économie à forte intensité de puces et d’électronique occupe une place clé dans les chaînes de valeur mondiales, a déclaré que son PIB n’avait baissé que de 3,2% au deuxième trimestre, après une baisse de 1,3% au premier trimestre, ce qui est légèrement mieux que les 3,3% prévus.

5. Le Pétrole progresse, les chiffres de l’API attendus

Les prix du pétrole ont augmenté au cours de la nuit après que des données économiques positives de la Corée et de l’Allemagne aient rassuré ceux qui s’inquiétaient de la force de la demande mondiale.

A 12h50, les futures sur le avaient augmenté de 1,1% à 43,08$ le baril, tandis que le benchmark mondial  avait augmenté de 1,2% à 45,84$ le baril.

Le marché a été soutenu par les chiffres publiés tard lundi par le gouvernement américain, qui montrent l’ampleur de la baisse de la production américaine au début de l’été. Avec le nombre de plateformes pétrolières de Baker Hughes qui a atteint la semaine dernière le niveau de 180, soit le plus bas d’une tendance pluriannuelle, il semble peu probable que la production américaine reprenne rapidement.

L’estimation hebdomadaire de l’American Petroleum Institute sur les réserves de pétrole américaines est attendue à 22h30, comme d’habitude. Elles devraient refléter les perturbations du marché dues aux ouragans de la semaine dernière dans le Golfe du Mexique.


Source link

0 0 voter
Article Rating

S’abonner
Notifier de
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Reset Password

Avertissement sur les risques :

Le trading peut vous exposer à des risques de pertes supérieures aux dépôts et ne convient qu’à une clientèle avisée ayant les moyens financiers de supporter un tel risque. Ce site n’est en aucun cas une offre de conseil en investissement ni une incitation quelconque à acheter ou vendre des instruments financiers. Trader le Forex et/ou les CFD’s implique un niveau de risque élevé, et peut ne pas être approprié car vous pouvez subir des pertes supérieures à votre dépôt. L’effet de levier peut être en votre défaveur.

Vous devez être conscient et avoir une compréhension complète de tous les risques associés au marché et au trading. Le site Union-trader.com peut être amené à produire des commentaires d’ordre général sur son site ce qui ne constitue pas des conseils en investissement et ne doit pas être interprété comme tel.

Veuillez recourir aux conseils d’un conseiller financier extérieur. Le site Union-trader.com décline toute responsabilité pour les erreurs, inexactitudes ou omissions et ne garantit pas l’exactitude ou le caractère complet des informations, textes, graphiques, liens ou autres éléments contenus dans cette documentation. Toute information et toute mise à disposition sur le site ont un caractère privé.