Charlie Hebdo republie des caricatures de Mahomet Par Reuters


PARIS (Reuters) – L’hebdomadaire satirique Charlie Hebdo publiera mercredi les caricatures de Mahomet mises en cause par les auteurs de l’attaque de ses locaux qui avait fait 12 morts en janvier 2015, l’un des attentats dont le procès s’ouvrira le même jour à Paris.

Ces 12 dessins, publiés initialement par un quotidien danois en 2005 et déjà repris par Charlie Hebdo en 2006, figureront dans un numéro spécial intitulé “Tout ça pour ça”, tout comme la “une” d’un ancien numéro dessinée par Cabu, l’une des victimes de l’attentat.

“Ces dessins appartiennent désormais à l’histoire”, écrit la rédaction de Charlie Hebdo dans un éditorial mis en ligne mardi sur le site internet de l’hebdomadaire, jugeant “indispensable” de reproduire des caricatures dont la publication initiale “considérée comme un blasphème par un certain nombre de musulmans (…) constitue le mobile du massacre du 7 janvier”.

“Nous ne nous coucherons jamais, nous ne renoncerons jamais”, écrit Riss, le directeur de la publication, dans un éditorial.

Interrogé à ce sujet, en marge d’une visite au Liban, Emmanuel Macron s’est posé en garant des libertés, notamment de celle de blasphémer.

“Un président de la République en France n’a jamais à qualifier un choix éditorial d’un journaliste ou d’une rédaction, jamais. Parce qu’il y a une liberté de la presse”, a-t-il dit lors d’une conférence de presse à Beyrouth.

“Dans notre pays depuis le début de la IIIe République (…) il y a aussi en France une liberté de blasphémer qui est attachée à la liberté de conscience. Et donc de là où je suis, je suis là pour protéger toutes ces libertés”, a poursuivi le chef de l’Etat, qui a aussi rappelé “le devoir de ne pas avoir de discours de haine et de respecter”.

“La caricature n’est pas un discours de haine”, a-t-il rappelé.

Quatorze personnes comparaissent à partir de mercredi devant une cour d’assises spéciale pour leur rôle présumé dans les attentats de janvier 2015 contre Charlie Hebdo et le magasin Hyper Cacher de la porte de Vincennes à Paris ainsi que pour le meurtre d’une policière à Montrouge (Hauts-de-Seine).

Les auteurs de l’attaque de Charlie Hebdo, Saïd et Chérif Kouachi – qui étaient sortis de l’immeuble du journal en criant “On a vengé le prophète !” – ont été tués par les forces de l’ordre après deux jours de cavale.

“Demain, nous aurons tous une pensée pour les femmes et les hommes qui ont été lâchement abattus parce qu’il dessinaient, parce qu’ils écrivaient, parce qu’ils corrigeaient, parce qu’ils étaient là pour livrer, pour aider, parce qu’ils étaient policiers”, a dit Emmanuel Macron. “Et donc au-delà du procès (…) on aura une pensée pour celles et ceux qui sont tombés.”

(Marc Angrand et Elizabeth Pineau, édité par Henri-Pierre André et Jean-Stéphane Brosse)

Responsabilité: Fusion Media would like to remind you that the data contained in this website is not necessarily real-time nor accurate. All CFDs (stocks, indexes, futures) and Forex prices are not provided by exchanges but rather by market makers, and so prices may not be accurate and may differ from the actual market price, meaning prices are indicative and not appropriate for trading purposes. Therefore Fusion Media doesn`t bear any responsibility for any trading losses you might incur as a result of using this data.

Fusion Media or anyone involved with Fusion Media will not accept any liability for loss or damage as a result of reliance on the information including data, quotes, charts and buy/sell signals contained within this website. Please be fully informed regarding the risks and costs associated with trading the financial markets, it is one of the riskiest investment forms possible.


Source link

0 0 voter
Article Rating

S’abonner
Notifier de
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Reset Password

Avertissement sur les risques :

Le trading peut vous exposer à des risques de pertes supérieures aux dépôts et ne convient qu’à une clientèle avisée ayant les moyens financiers de supporter un tel risque. Ce site n’est en aucun cas une offre de conseil en investissement ni une incitation quelconque à acheter ou vendre des instruments financiers. Trader le Forex et/ou les CFD’s implique un niveau de risque élevé, et peut ne pas être approprié car vous pouvez subir des pertes supérieures à votre dépôt. L’effet de levier peut être en votre défaveur.

Vous devez être conscient et avoir une compréhension complète de tous les risques associés au marché et au trading. Le site Union-trader.com peut être amené à produire des commentaires d’ordre général sur son site ce qui ne constitue pas des conseils en investissement et ne doit pas être interprété comme tel.

Veuillez recourir aux conseils d’un conseiller financier extérieur. Le site Union-trader.com décline toute responsabilité pour les erreurs, inexactitudes ou omissions et ne garantit pas l’exactitude ou le caractère complet des informations, textes, graphiques, liens ou autres éléments contenus dans cette documentation. Toute information et toute mise à disposition sur le site ont un caractère privé.