Renault veut suivre le chemin de PSA pour son redressement Par Reuters

© Reuters. RENAULT VEUT SUIVRE LE CHEMIN DE PSA POUR SON REDRESSEMENT

par Gilles Guillaume

PARIS (Reuters) – Luca de Meo, nouveau directeur général de Renault (PA:), entend suivre le même chemin que PSA (PA:) pour le redressement du groupe au losange au cours des cinq ans à venir et n’exclut pas de devoir réduire ses coûts davantage que prévu, selon un document interne que Reuters a pu consulter.

“Nous sommes dans une situation difficile, mais la bonne nouvelle, c’est que notre industrie donne toujours une chance à ceux qui font ce qu’il faut, et parfois même, plus vite que prévu”, a dit Luca de Meo, cité dans ce document.

“PSA était quasiment en faillite il y a cinq ans. Cependant, l’entreprise est aujourd’hui une référence dans le secteur et en matière de rentabilité. Dans les cinq ans à venir, nous allons faire ce que PSA a fait ces cinq dernières années”, a-t-il ajouté.

Interrogé sur ce document, un porte-parole de Renault a déclaré que Luca de Meo “est en train de transformer l’organisation pour passer d’une politique de volume à une politique de la valeur”.

Le nouveau directeur général, qui entend mener ce qu’il appelle une “Renaulution” au sein du constructeur français en difficulté, est en train d’élaborer le cadre du plan stratégique qu’il doit présenter en janvier prochain.

Le groupe, ébranlé depuis 2018 par la disgrâce de son mentor Carlos Ghosn et par une dégradation de sa rentabilité, a accusé une perte nette record de plus de sept milliards d’euros au premier semestre.

“En 2020, la crise de la Covid va évidemment impacter fortement nos résultats. Nos projections de trésorerie sont alarmantes”, a ajouté Luca de Meo.

Il n’exclut pas d’aller plus loin que l’objectif drastique de plus de deux milliards d’euros d’économies sur trois ans. Il compte également mettre en place, en février ou mars 2021, une nouvelle organisation en quatre divisions centrées sur ses trois marques de voitures Renault, Dacia et Alpine, et sur une quatrième marque dédiée aux nouvelles mobilités, qui pourrait s’appeler Mobilize.

Luca de Meo estime que le groupe pourrait réaliser, au-delà de 2026, entre 20% et 30% de son activité dans des domaines n’ayant rien à voir avec le secteur automobile traditionnel.

Adepte des métaphores footballistiques, le nouveau directeur général veut ramener Renault “en finale de la Ligue des champions” en sept ou huit ans et compte aussi sur l’alliance avec Nissan (T:) et Mitsubishi pour y parvenir.

“Si nous séparons les trois membres de l’Alliance, nous nous donnons directement rendez-vous en 2e division du championnat automobile”, a-t-il ajouté dans le document. “Je suis donc déterminé à tout faire pour sa réussite.”

(Gilles Guillaume et Sarah White, édité par Bertrand Boucey et Jean-Michel Bélot)

Responsabilité: Fusion Media would like to remind you that the data contained in this website is not necessarily real-time nor accurate. All CFDs (stocks, indexes, futures) and Forex prices are not provided by exchanges but rather by market makers, and so prices may not be accurate and may differ from the actual market price, meaning prices are indicative and not appropriate for trading purposes. Therefore Fusion Media doesn`t bear any responsibility for any trading losses you might incur as a result of using this data.

Fusion Media or anyone involved with Fusion Media will not accept any liability for loss or damage as a result of reliance on the information including data, quotes, charts and buy/sell signals contained within this website. Please be fully informed regarding the risks and costs associated with trading the financial markets, it is one of the riskiest investment forms possible.


Source link

0 0 voter
Article Rating

S’abonner
Notifier de
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Reset Password

Avertissement sur les risques :

Le trading peut vous exposer à des risques de pertes supérieures aux dépôts et ne convient qu’à une clientèle avisée ayant les moyens financiers de supporter un tel risque. Ce site n’est en aucun cas une offre de conseil en investissement ni une incitation quelconque à acheter ou vendre des instruments financiers. Trader le Forex et/ou les CFD’s implique un niveau de risque élevé, et peut ne pas être approprié car vous pouvez subir des pertes supérieures à votre dépôt. L’effet de levier peut être en votre défaveur.

Vous devez être conscient et avoir une compréhension complète de tous les risques associés au marché et au trading. Le site Union-trader.com peut être amené à produire des commentaires d’ordre général sur son site ce qui ne constitue pas des conseils en investissement et ne doit pas être interprété comme tel.

Veuillez recourir aux conseils d’un conseiller financier extérieur. Le site Union-trader.com décline toute responsabilité pour les erreurs, inexactitudes ou omissions et ne garantit pas l’exactitude ou le caractère complet des informations, textes, graphiques, liens ou autres éléments contenus dans cette documentation. Toute information et toute mise à disposition sur le site ont un caractère privé.