Près de 2.000 milliards de dollars de fusions-acquisitions cette année, la tech en tête Par Reuters

© Reuters. PRÈS DE 2.000 MILLIARDS DE DOLLARS DE FUSIONS-ACQUISITIONS CETTE ANNÉE, LA TECH EN TÊTE

(Reuters) – Les opérations de fusions-acquisitions (M&A) dans le monde depuis le début de l’année s’approchent de la barre des 2.000 milliards de dollars (1.682 milliards d’euros), le secteur technologique représentant environ un cinquième de ce total, montrent des données compilées par Refinitiv.

Dernière transaction notable en date, le fabricant américain de cartes graphiques Nvidia (NASDAQ:) va racheter le concepteur britannique de puces Arm Holdings au conglomérat japonais SoftBank pour un montant pouvant atteindre 40 milliards de dollars (33,8 milliards d’euros), ont annoncé les deux groupes lundi.

Toujours dans le secteur technologique, l’opérateur télécoms américain Verizon (NYSE:) devrait débourser 6,25 milliards de dollars pour mettre la main sur son concurrent Tracfone, filiale du groupe mexicain América Móvil.

Dans la santé, le laboratoire pharmaceutique américain Gilead (NASDAQ:) Sciences va racheter son compatriote spécialisé dans la biotechnologie Immunomedics dans le cadre d’une opération à 21 milliards de dollars destinée à renforcer son portefeuille d’activités dans l’oncologie.

Les opérations de M&A ont tendance à s’accélérer après une période de ralentissement économique, mais celles annoncées depuis le début de l’année représentent déjà un total de 1.970 milliards de dollars, contre 1.260 milliards et 1.600 milliards à la même période en 2009 et 2010, au sortir de la crise financière de 2008, selon Refinitiv.

“A la sortie de la récession, il y a généralement un peu de rattrapage à réaliser et le coût du capital a tendance à être bon marché”, commente Graham Secker, stratège en actions européennes chez Morgan Stanley (NYSE:).

Selon Refinitiv, les fusions menées depuis le début de l’année par les entreprises relevant du secteur technologique représentent 351,4 milliards de dollars, soit 17,8% du total, le niveau le plus élevé depuis le boom des valeurs internet en 2000. Dans les services financiers, les transactions ont atteint 283,8 milliards de dollars, soit 14% du total.

Le secteur technologique domine non seulement en valeur mais aussi en volume avec 5.966 projets annoncés depuis le début de l’année sur un total d’un peu plus de 30.000, reflet de l’impact de la crise du coronavirus, qui a notamment accéléré le télétravail, les cours à distance, les consultations médicales en ligne et le commerce électronique.

(Sujata Rao; version française Claude Chendjou, édité par Blandine Hénault)

Responsabilité: Fusion Media would like to remind you that the data contained in this website is not necessarily real-time nor accurate. All CFDs (stocks, indexes, futures) and Forex prices are not provided by exchanges but rather by market makers, and so prices may not be accurate and may differ from the actual market price, meaning prices are indicative and not appropriate for trading purposes. Therefore Fusion Media doesn`t bear any responsibility for any trading losses you might incur as a result of using this data.

Fusion Media or anyone involved with Fusion Media will not accept any liability for loss or damage as a result of reliance on the information including data, quotes, charts and buy/sell signals contained within this website. Please be fully informed regarding the risks and costs associated with trading the financial markets, it is one of the riskiest investment forms possible.


Source link

0 0 voter
Article Rating

S’abonner
Notifier de
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Reset Password

Avertissement sur les risques :

Le trading peut vous exposer à des risques de pertes supérieures aux dépôts et ne convient qu’à une clientèle avisée ayant les moyens financiers de supporter un tel risque. Ce site n’est en aucun cas une offre de conseil en investissement ni une incitation quelconque à acheter ou vendre des instruments financiers. Trader le Forex et/ou les CFD’s implique un niveau de risque élevé, et peut ne pas être approprié car vous pouvez subir des pertes supérieures à votre dépôt. L’effet de levier peut être en votre défaveur.

Vous devez être conscient et avoir une compréhension complète de tous les risques associés au marché et au trading. Le site Union-trader.com peut être amené à produire des commentaires d’ordre général sur son site ce qui ne constitue pas des conseils en investissement et ne doit pas être interprété comme tel.

Veuillez recourir aux conseils d’un conseiller financier extérieur. Le site Union-trader.com décline toute responsabilité pour les erreurs, inexactitudes ou omissions et ne garantit pas l’exactitude ou le caractère complet des informations, textes, graphiques, liens ou autres éléments contenus dans cette documentation. Toute information et toute mise à disposition sur le site ont un caractère privé.