Top 5 des événements clés à retenir pour bien aborder la séance US ce mercredi Par Investing.com


Par Geoffrey Smith

Investing.com — C’est le jour de la Fed, et le président Jerome Powell devra expliquer les décisions de ses collègues dans la foulée immédiate de ce qui devrait être de faibles chiffres de vente au détail pour le mois d’août. La forte introduction en bourse de Snowflake maintient le sentiment boursier à un niveau élevé. Facebook (NASDAQ:) reçoit un double-coup de la FTC et de Kim Kardashian. Yoshihide Suga est le nouveau Premier ministre du Japon, mais il devrait poursuivre la plupart des politiques de son prédécesseur. L’Union européenne devient encore plus verte, à un certain prix, et le prix du pétrole rebondit après qu’une forte baisse des stocks américains ait pris le marché par surprise. Voici ce que vous devez savoir sur les marchés financiers le mercredi 15 septembre.

1. La réunion de la Fed se termine, avec les ventes au détail à suivre également

La Réserve fédérale conclut sa réunion politique habituelle de deux jours, avec la publication de sa à 20h00, et la conférence de presse du une demi-heure plus tard, comme d’habitude.

Aucun changement de politique n’est prévu, mais la Fed va mettre à jour ses prévisions économiques, y compris une première prévision pour 2023. Il est également probable que Powell soit pressé de dire comment il entend soutenir une reprise de l’inflation, dans un contexte de chômage élevé et de baisse des dépenses de consommation.

Avant la conférence de presse de Powell, les États-Unis publieront leurs chiffres des du mois d’août, les premiers depuis l’expiration sans remplacement du régime d’allocations de chômage amélioré à la fin du mois de juillet. La croissance des ventes devrait ralentir à 1,0% sur le mois, contre 1,2% en juillet.

2. Le yen atteint son plus haut niveau depuis deux mois, alors que Suga devient Premier ministre

Le a atteint son plus haut niveau depuis juillet, lorsque Yoshihide Suga a été confirmé au poste de nouveau Premier ministre du Japon.

A 13h20, le dollar était en baisse de 0,4% à 105,05 yens.

Suga a promis des réformes économiques, mais en tant que personne de 71 ans ayant longtemps servi sous son prédécesseur Shinzo Abe, la plupart des analystes s’attendent à une poursuite de la plupart des politiques de Abe.

La force du yen est en partie liée à la reprise générale de l’économie de la région Asie-Pacifique, qui est tirée par la Chine. Le a atteint un nouveau record de 16 mois dans la nuit, tandis que le et le se sont également renforcés. La hausse du yen est également due à la faiblesse générale du dollar depuis que le président de la Fed, Jerome Powell, a annoncé que la Fed adopterait à l’avenir une plus grande tolérance à l’égard de l’inflation, selon les analystes.

3. Les marchés US devraient prolonger leurs gains alors que Snowflake neige maintient le ton positif; double-coup pour Facebook

Les marchés boursiers américains ne montrent aucun signe devant laisser la réunion de la Fed entraver un fort rebond après la volatilité de la semaine dernière. Ils devraient ouvrir en hausse pour un troisième jour consécutif, les trois principaux contrats à terme sur indices progressant à peu près au même rythme, après une forte hausse des prix de l’introduction en bourse de la société de logiciels en cloud Snowflake.

À 13h20, le contrat était en hausse de 0,5%, tandis que le contrat et le contrat étaient en hausse de 0,6%.

Et ce, en dépit de quelques pertes notables sur un seul titre : L’action Facebook (NASDAQ:) a été dépréciée de 1,4% après la publication d’un rapport indiquant que la Commission fédérale du commerce prépare une enquête antitrust, qui a suivi la nouvelle d’un boycott massif de sa plateforme Instagram par Kim Kardashian et d’autres célébrités et personnes influentes.

Les actions de Boeing (NYSE:) ont baissé de 0,1% après qu’un rapport accablant de la Chambre des représentants sur le 737 MAX l’ait vivement critiqué pour avoir fait des économies dans la certification de l’avion.

4. L’Europe serre la vis aux combustibles fossiles

Le haut fonctionnaire de l’Union européenne a dévoilé des plans visant à réduire les émissions de dioxyde de carbone plus rapidement et davantage que prévu dans un discours sur l’état de l’Union qui a exposé la manière dont l’Europe devrait se remettre de la pandémie.

L’Union européenne vise désormais une réduction de 55% des émissions de CO2 par rapport à 1990 d’ici 2030, au lieu des 40% précédemment visés. Cela signifie un calendrier plus ambitieux pour l’élimination progressive des combustibles fossiles des chaînes de valeur de l’électricité et des transports, et, presque certainement, des prix plus élevés dans le cadre du programme européen d’échange des .

Des règles environnementales plus strictes sont également un précurseur probable des tentatives visant à imposer une taxe à la frontière sur le carbone sur les importations à plus long terme, une façon de lier l’accès au marché pour les partenaires commerciaux à leurs propres performances environnementales.

5. Le prix du Pétrole rebondit après la chute des stocks américains

Le prix du pétrole a fortement rebondi après une chute surprenante et brutale des stocks américains, comme l’a rapporté l’American Petroleum Institute, qui a pris le marché par surprise.

À 13h20, les contrats à terme sur le étaient en hausse de 2,2% à 39,13$ le baril, tandis que le contrat de référence international était en hausse de 2,0% à 41,34$.

L’ avait estimé que les stocks américains de brut avaient diminué de 9,5 millions de barils la semaine dernière, confondant les attentes d’une hausse de 2,0 millions de barils. Si ces prévisions sont corroborées à 16h30 par les données du gouvernement, cela pourrait dissiper certaines des pires craintes concernant une reprise hésitante de la demande mondiale de carburant.


Source link

0 0 voter
Article Rating

S’abonner
Notifier de
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Reset Password

Avertissement sur les risques :

Le trading peut vous exposer à des risques de pertes supérieures aux dépôts et ne convient qu’à une clientèle avisée ayant les moyens financiers de supporter un tel risque. Ce site n’est en aucun cas une offre de conseil en investissement ni une incitation quelconque à acheter ou vendre des instruments financiers. Trader le Forex et/ou les CFD’s implique un niveau de risque élevé, et peut ne pas être approprié car vous pouvez subir des pertes supérieures à votre dépôt. L’effet de levier peut être en votre défaveur.

Vous devez être conscient et avoir une compréhension complète de tous les risques associés au marché et au trading. Le site Union-trader.com peut être amené à produire des commentaires d’ordre général sur son site ce qui ne constitue pas des conseils en investissement et ne doit pas être interprété comme tel.

Veuillez recourir aux conseils d’un conseiller financier extérieur. Le site Union-trader.com décline toute responsabilité pour les erreurs, inexactitudes ou omissions et ne garantit pas l’exactitude ou le caractère complet des informations, textes, graphiques, liens ou autres éléments contenus dans cette documentation. Toute information et toute mise à disposition sur le site ont un caractère privé.