image

La crise du coronavirus pèse sur la production mondiale de vin Par Reuters

© Reuters. LA CRISE DU CORONAVIRUS PÈSE SUR LA PRODUCTION MONDIALE DE VIN

PARIS (Reuters) – La production mondiale de vin restera cette année en dessous de la moyenne de 5 ans, plombée par une chute de la production de vin en Amérique du Sud et par des mesures imposées par l’UE en vue de réduire les volumes après un déclin de la demande lié à la crise du coronavirus, a annoncé mardi l’organisation internationale de la vigne et du vin (OIV).

Selon les premières estimations de l’OIV, la production mondiale de vin (hors jus et moûts) pour 2020 serait située entre 253,9 et 262,2  millions d’hectolitres (Mio hl), avec un milieu de fourchette d’estimation situé à 258  Mio hl.

Il s’agit de la deuxième année consécutive où la production mondiale de vin reste en dessous de la moyenne après une production exceptionnellement élevée en 2018, a dit l’organisation basée à Paris.

“Ce ne sont pas forcement des mauvaises nouvelles pour le secteur du vin, étant donné le contexte actuel dans lequel des tensions géopolitiques, le changement climatique et la pandémie du COVID-19 sont en train de générer un haut niveau de volatilité et d’incertitude dans le marché mondial du vin,” a dit l’OIV lors d’une présentation.

Dans l’Union Européenne (UE), les vignobles ont bénéficié de bonnes conditions météorologiques mais la production est reste inférieure à la moyenne en raison des baisses de volumes décidées pour compenser l’impact négatif de la pandémie de coronavirus, a dit l’OIV.

En France, par exemple, les producteurs de champagne se sont accordés pour réduire de 22% le volume de leurs récoltes de raisin cette année en réponse à une chute des ventes provoquée par la crise du coronavirus. [nL8N2FK444]

Pour les Etats membres de l’UE, dont les trois principaux producteurs mondiaux de vin, l’Italie, la France et l’Espagne, l’OIV prévoit un volume de production à 159,0  Mio  hl (hors jus et moûts), environ 5 % de plus qu’en 2019 mais toujours en dessous de la moyenne.

Un hectolitre correspond à environ 133 bouteilles de vin standard.

Dans l’hémisphère Sud, la production totale pour 2020 est estimée à 49 Mio hl, une chute de 8% par rapport à 2019 qui s’explique surtout par des réductions importantes en Argentine (-17% par rapport à 2019), au Chili (-13%) et en Australie (-11%), a dit l’OIV.

Aux Etats-Unis, les premières estimations portent sur 24,7  Mio  hl, en hausse de 1% par rapport à 2019. Ces prévisions pourraient être cependant révisées au cours des prochains mois, une fois des informations sur les effets réels des incendies de Napa et de Sonoma rendues disponibles, a dit l’OIV.

(Sybille de La Hamaide, version française Flora Gomez)

Responsabilité: Fusion Media would like to remind you that the data contained in this website is not necessarily real-time nor accurate. All CFDs (stocks, indexes, futures) and Forex prices are not provided by exchanges but rather by market makers, and so prices may not be accurate and may differ from the actual market price, meaning prices are indicative and not appropriate for trading purposes. Therefore Fusion Media doesn`t bear any responsibility for any trading losses you might incur as a result of using this data.

Fusion Media or anyone involved with Fusion Media will not accept any liability for loss or damage as a result of reliance on the information including data, quotes, charts and buy/sell signals contained within this website. Please be fully informed regarding the risks and costs associated with trading the financial markets, it is one of the riskiest investment forms possible.


Source link

0 0 voter
Article Rating

S’abonner
Notifier de
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Reset Password

Avertissement sur les risques :

Le trading peut vous exposer à des risques de pertes supérieures aux dépôts et ne convient qu’à une clientèle avisée ayant les moyens financiers de supporter un tel risque. Les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide en capital en raison de l’effet de levier. Entre 74 et 89% des comptes de clients de détail perdent de l’argent lors de la négociation de CFD. Vous devez vous assurer que vous comprenez comment les CFD fonctionnent et que vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent. Ce site n’est en aucun cas une offre de conseil en investissement ni une incitation quelconque à acheter ou vendre des instruments financiers. Trader le Forex et/ou les CFD’s implique un niveau de risque élevé, et peut ne pas être approprié car vous pouvez subir des pertes supérieures à votre dépôt. L’effet de levier peut être en votre défaveur.

Vous devez être conscient et avoir une compréhension complète de tous les risques associés au marché et au trading. Le site Union-trader.com peut être amené à produire des commentaires d’ordre général, ce qui ne constitue pas des conseils en investissement et ne doit pas être interprété comme tel.

Veuillez recourir aux conseils d’un conseiller financier extérieur. Le site Union-trader.com décline toute responsabilité pour les erreurs, inexactitudes ou omissions et ne garantit pas l’exactitude ou le caractère complet des informations, textes, graphiques, liens ou autres éléments contenus dans cette documentation. Toute information et toute mise à disposition sur le site ont un caractère privé.