image

les Etats-Unis à l’heure du choix Par Reuters

© Reuters. TRUMP VS BIDEN: LES ETATS-UNIS À L’HEURE DU CHOIX

WASHINGTON (Reuters) – Au terme d’une campagne bouleversée par la pandémie de coronavirus et dans le contexte d’une polarisation extrêmement forte de la société américaine, Donald Trump et Joe Biden s’affrontent dans les urnes ce mardi aux Etats-Unis.

Pour l’emporter, le président républicain ou son rival démocrate devra obtenir le soutien d’au moins 270 des 538 grands électeurs du Collège électoral (dont les membres sont désignés Etat par Etat en fonction notamment de leur poids démographique).

Ce système particulier donne une importance capitale aux Swing States, ces Etats indécis où ni les républicains ni les démocrates ne disposent d’une base électorale suffisamment stable pour se lancer dans la bataille avec des certitudes.

C’est notamment le cas de la Floride, des Etats de la région des Grands lacs (Pennsylvanie, Ohio, Michigan et Wisconsin), de la Caroline du Nord mais aussi du Texas et de l’Arizona, où la démographie changeante pourrait faire cette année le jeu du candidat démocrate.

Plus de 100 millions d’électeurs ont voté par anticipation avant cet “Election Day”, soit par voie postale soit en personne dans des bureaux ouverts à l’avance: un record qui pourrait retarder les opérations de dépouillement et faire naître une vive incertitude quant à l’identité du futur occupant de la Maison blanche.

Les premiers bureaux de vote ont ouvert dès 06h00 heures locales sur la côte Est (11h00 GMT). Les premières fermetures sont intervenues à 23h00 GMT dans l’Indiana et le Kentucky. Les autres Etats suivront.

Les électeurs américains renouvellent également la totalité des 435 sièges de la Chambre des représentants, où les démocrates sont majoritaires, et un tiers du Sénat, où la courte majorité républicaine pourrait être menacée (23 des 35 sièges qui sont remis en jeu ce mardi étaient tenus par des sénateurs républicains).

23h00 (heure française) – CORONAVIRUS ET ÉCONOMIE EN TÊTE DES PRÉOCCUPATIONS DES ÉLECTEURS

Le coronavirus et l’économie étaient en tête des préoccupations de la moitié des électeurs américains ce mardi, selon des sondages réalisés à la sortie des urnes et compilés par l’institut Edison Research.

Pour cinq électeurs sur dix, l’épidémie de coronavirus, qui a contaminé plus de 9,4 millions d’américains et en a tué plus de 230.000 cette année, doit être prioritairement maîtrisée, même aux dépens de l’économie.

21h10 – ENQUÊTE SUR UNE POSSIBLE CAMPAGNE DE DÉSINFORMATION TÉLÉPHONIQUE

La procureure générale de l’Etat de New York, Letitia James, annonce que ses services enquêtent “activement” sur une possible campagne téléphonique de désinformation recommandant à de nombreuses personnes de rester chez elles – et donc de ne pas aller voter.

Le FBI travaille lui aussi sur ces appels téléphoniques robotisés, dont la FCC, l’autorité de régulation des télécommunications, a connaissance et qui ont été également signalés en Floride, Etat particulièrement crucial dans la course à la Maison blanche, mais aussi dans l’Iowa ou bien encore au Kansas.

Transmis à Reuters par Giulia Porter, vice-présidente de RoboKiller, une firme spécialisée dans la lutte contre les campagnes de télémarketing, le message, lu par une voix féminine synthétique, déclare sans jamais mentionner la tenue de l’élection: “Bonjour. Ceci n’est qu’un appel de test. C’est le moment de rester chez soi. Restez en sécurité, restez chez vous.” Porter estime que cet appel a touché “des milliers voire des dizaines de milliers” de personnes depuis le début de la journée.

Dans le Michigan, autre Etat crucial, un message téléphonique automatique différent recommande d’aller “voter demain”, trop tard donc, en raison de longues files d’attente dans les bureaux de vote.

18h00 – JOE BIDEN LANCE UN NOUVEL APPEL À LA MOBILISATION

“Le moment est venu. Le moment est venu de restaurer l’âme de notre nation. Le moment est venu de nous lever et de reprendre notre démocratie. Le moment est venu de voter”, écrit le candidat démocrate sur son compte Twitter (NYSE:).

Dans ces dernières semaines, son équipe de campagne redoutait que l’avance de Biden dans les sondages au niveau national ne démobilise une partie de l’électorat démocrate.

17h55 – “LES RÊVES LES PLUS INCROYABLES DEVIENNENT RÉALITÉ”, DIT DONALD TRUMP

“L’Amérique est le lieu où tout peut arriver, l’Amérique est le lieu où tout le monde peut s’élever et ici, sur cette terre, sur ce sol, sur ce continent, les rêves les plus incroyables deviennent réalité”, déclare Donald Trump en voix off accompagnant un montage vidéo enchaînant les plans de bannières étoilées mis en ligne sur son compte Twitter.

“Le meilleur est encore à venir”, dit-il.

17h36 – LA BARRE DES 100 MILLIONS DE VOTES ANTICIPÉS EST FRANCHIE

Plus de 100 millions d’électeurs ont participé par anticipation à l’élection présidentielle, du jamais vu dans l’histoire politique du pays, selon les dernières données publiées mardi par l’US Elections Project de l’université de Floride.

Cet engouement massif pour le vote anticipé, par voie postale ou dans les bureaux de vote ouverts à l’avance, représente près des trois quarts de la totalité des électeurs ayant participé à la précédente élection présidentielle, en 2016, et présage donc d’une mobilisation record de l’électorat.

Il s’explique en partie par la polarisation de la société américaine après quatre années de présidence Trump mais aussi par l’épidémie meurtrière de coronavirus qui a conduit une grande partie de l’électorat à voter en avance pour éviter les files d’attente et les rassemblements dans les bureaux de vote le jour du scrutin.

(Bureaux de Reuters aux Etats-Unis; Édité par le bureau de Paris)


Source link

0 0 voter
Article Rating

S’abonner
Notifier de
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Reset Password

Avertissement sur les risques :

Le trading peut vous exposer à des risques de pertes supérieures aux dépôts et ne convient qu’à une clientèle avisée ayant les moyens financiers de supporter un tel risque. Les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide en capital en raison de l’effet de levier. Entre 74 et 89% des comptes de clients de détail perdent de l’argent lors de la négociation de CFD. Vous devez vous assurer que vous comprenez comment les CFD fonctionnent et que vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent. Ce site n’est en aucun cas une offre de conseil en investissement ni une incitation quelconque à acheter ou vendre des instruments financiers. Trader le Forex et/ou les CFD’s implique un niveau de risque élevé, et peut ne pas être approprié car vous pouvez subir des pertes supérieures à votre dépôt. L’effet de levier peut être en votre défaveur.

Vous devez être conscient et avoir une compréhension complète de tous les risques associés au marché et au trading. Le site Union-trader.com peut être amené à produire des commentaires d’ordre général, ce qui ne constitue pas des conseils en investissement et ne doit pas être interprété comme tel.

Veuillez recourir aux conseils d’un conseiller financier extérieur. Le site Union-trader.com décline toute responsabilité pour les erreurs, inexactitudes ou omissions et ne garantit pas l’exactitude ou le caractère complet des informations, textes, graphiques, liens ou autres éléments contenus dans cette documentation. Toute information et toute mise à disposition sur le site ont un caractère privé.