image

L’ESMA demande aux banques de traiter les dérivés dans l’UE après le Brexit Par Reuters

© Reuters. L’ESMA DEMANDE AUX BANQUES DE TRAITER LES DÉRIVÉS DANS L’UE APRÈS LE BREXIT

LONDRES (Reuters) – Les banques de l’Union européenne devront utiliser des plates-formes de transactions situées dans l’UE pour traiter des produits dérivés à partir du 1er janvier, a annoncé mercredi l’Autorité européenne des marchés de titres (ESMA).

La nouvelle réglementation (derivatives trading obligation, DTO) applicable à l’expiration de la période de transition post-Brexit, le 31 décembre, implique que les investisseurs devront recourir à une plate-forme de swaps installée au sein de l’Union ou dans un pays extérieur à celle-ci mais bénéficiant de l'”équivalence”, ce qui est le cas des Etats-Unis.

Elle signifie que les filiales de banques de l’UE installées à Londres risquent de se trouver confrontées à des exigences européennes et britanniques contradictoires, chaque partie exigeant le recours à une plate-forme basée sur son sol.

“L’ESMA reconnaît que cette approche crée des difficultés pour certaines contreparties de l’UE, particulièrement les filiales de sociétés d’investissement de l’UE au Royaume-Uni”, écrit d’ailleurs l’autorité européenne.

“Cependant, l’ESMA considère que les contreparties de l’UE peuvent honorer leurs obligations dans le cadre de la DTO en effectuant des transactions sur des plates-formes de transactions de l’UE ou des plates-formes de transactions éligibles de pays tiers, et cette situation est avant tout une conséquence de la manière dont le Royaume-Uni a choisi de mettre en oeuvre la DTO.”

Le secteur des produits dérivés financiers et le gouvernement britannique réclament à l’UE, afin d’éviter un conflit réglementaire, l’octroi de l’équivalence à Londres ou au moins un mécanisme juridique levant ce risque. Mais Bruxelles n’a pour l’instant pas accordé cette équivalence pour les dérivés.

Côté britannique, la Financial Conduct Authority (FCA) a précisé qu’elle n’entendait pas modifier son approche du dossier pour l’instant.

“L’équivalence mutuelle serait la meilleure manière d’éviter des perturbations de marché et de respecter les engagements internationaux du G20”, estime-t-elle.

Les discussions commerciales en cours entre Londres et Bruxelles ne couvrent pas les services financiers mais un compromis pourrait faciliter la recherche d’un accord sur ce dossier.

Pour l’International Swaps and Derivatives Association (ISDA), principale fédération des acteurs du marché des dérivés, l’absence d’équivalence se traduirait par une dégradation de la liquidité et une hausse des coûts.

(Huw Jones, version française Marc Angrand)

Responsabilité: Fusion Media would like to remind you that the data contained in this website is not necessarily real-time nor accurate. All CFDs (stocks, indexes, futures) and Forex prices are not provided by exchanges but rather by market makers, and so prices may not be accurate and may differ from the actual market price, meaning prices are indicative and not appropriate for trading purposes. Therefore Fusion Media doesn`t bear any responsibility for any trading losses you might incur as a result of using this data.

Fusion Media or anyone involved with Fusion Media will not accept any liability for loss or damage as a result of reliance on the information including data, quotes, charts and buy/sell signals contained within this website. Please be fully informed regarding the risks and costs associated with trading the financial markets, it is one of the riskiest investment forms possible.


Source link

0 0 voter
Article Rating

S’abonner
Notifier de
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Reset Password

Avertissement sur les risques :

Le trading peut vous exposer à des risques de pertes supérieures aux dépôts et ne convient qu’à une clientèle avisée ayant les moyens financiers de supporter un tel risque. Les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide en capital en raison de l’effet de levier. Entre 74 et 89% des comptes de clients de détail perdent de l’argent lors de la négociation de CFD. Vous devez vous assurer que vous comprenez comment les CFD fonctionnent et que vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent. Ce site n’est en aucun cas une offre de conseil en investissement ni une incitation quelconque à acheter ou vendre des instruments financiers. Trader le Forex et/ou les CFD’s implique un niveau de risque élevé, et peut ne pas être approprié car vous pouvez subir des pertes supérieures à votre dépôt. L’effet de levier peut être en votre défaveur.

Vous devez être conscient et avoir une compréhension complète de tous les risques associés au marché et au trading. Le site Union-trader.com peut être amené à produire des commentaires d’ordre général, ce qui ne constitue pas des conseils en investissement et ne doit pas être interprété comme tel.

Veuillez recourir aux conseils d’un conseiller financier extérieur. Le site Union-trader.com décline toute responsabilité pour les erreurs, inexactitudes ou omissions et ne garantit pas l’exactitude ou le caractère complet des informations, textes, graphiques, liens ou autres éléments contenus dans cette documentation. Toute information et toute mise à disposition sur le site ont un caractère privé.