image

Le Parlement azerbaïdjanais veut exclure la France de la médiation au Haut-Karabakh Par Reuters


PARIS (Reuters) – Le Parlement azerbaïdjanais a réclamé jeudi que la France soit exclue du groupe de médiation dans le conflit au Haut-Karabakh au lendemain de l’adoption par le Sénat français d’un texte demandant la reconnaissance de cette région séparatiste.

Le Sénat français s’est prononcé mercredi sur ce texte alors que l’Arménie et l’Azerbaïdjan ont signé le 10 novembre, sous l’égide de la Russie, un cessez-le-feu qui a mis fin à six semaines d’affrontements dans l’enclave du Haut-Karabakh à population arménienne mais partie intégrante du territoire azerbaïdjanais.

L’accord de cessez-le-feu a été présenté comme une victoire de l’Azerbaïdjan, qui a repris le contrôle de vastes zones de territoire détenues par les Arméniens depuis le début des années 1990.

Le Parlement azerbaïdjanais a exhorté Bakou à revoir ses relations avec Paris et à faire appel à l’Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE) pour qu’elle révoque le mandat de la France, qui coprésident le groupe de Minsk, créé en 1992 pour trouver une issue au conflit sur le Haut-Karabakh.

Les Etats-Unis et la Russie font également partie de ce groupe.

Le ministère azerbaïdjanais des Affaires étrangères estime que la résolution du Sénat français, qui n’a aucune valeur juridique, a entaché la réputation de Paris et jeté un doute sur sa neutralité. Il qualifie en outre cette résolution de provocation.

Le ministère français des Affaires étrangères a pour sa part rejeté mercredi la résolution adoptée par le Sénat, estimant qu’elle était en contradiction avec la position de neutralité de la France. Il a ajouté que même l’Arménie ne reconnaissait pas le Haut-Karabakh.

Le Premier ministre arménien, Nikol Pachinian, a cependant salué la résolution du Sénat français, la présentant comme un premier pas vers la reconnaissance du droit des habitants du Haut-Karabakh à l’autodétermination.

Quelque 400.000 à 600.000 personnes d’origine arménienne vivent en France.

(Nailia Bagirova à Bakou, Nvard Hovhannisyan à Eerevan et John Irish à Paris; version française Claude Chendjou, édité par Jean-Michel Bélot)

Responsabilité: Fusion Media would like to remind you that the data contained in this website is not necessarily real-time nor accurate. All CFDs (stocks, indexes, futures) and Forex prices are not provided by exchanges but rather by market makers, and so prices may not be accurate and may differ from the actual market price, meaning prices are indicative and not appropriate for trading purposes. Therefore Fusion Media doesn`t bear any responsibility for any trading losses you might incur as a result of using this data.

Fusion Media or anyone involved with Fusion Media will not accept any liability for loss or damage as a result of reliance on the information including data, quotes, charts and buy/sell signals contained within this website. Please be fully informed regarding the risks and costs associated with trading the financial markets, it is one of the riskiest investment forms possible.


Source link

0 0 voter
Article Rating

S’abonner
Notifier de
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Reset Password

Avertissement sur les risques :

Le trading peut vous exposer à des risques de pertes supérieures aux dépôts et ne convient qu’à une clientèle avisée ayant les moyens financiers de supporter un tel risque. Les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide en capital en raison de l’effet de levier. Entre 74 et 89% des comptes de clients de détail perdent de l’argent lors de la négociation de CFD. Vous devez vous assurer que vous comprenez comment les CFD fonctionnent et que vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent. Ce site n’est en aucun cas une offre de conseil en investissement ni une incitation quelconque à acheter ou vendre des instruments financiers. Trader le Forex et/ou les CFD’s implique un niveau de risque élevé, et peut ne pas être approprié car vous pouvez subir des pertes supérieures à votre dépôt. L’effet de levier peut être en votre défaveur.

Vous devez être conscient et avoir une compréhension complète de tous les risques associés au marché et au trading. Le site Union-trader.com peut être amené à produire des commentaires d’ordre général, ce qui ne constitue pas des conseils en investissement et ne doit pas être interprété comme tel.

Veuillez recourir aux conseils d’un conseiller financier extérieur. Le site Union-trader.com décline toute responsabilité pour les erreurs, inexactitudes ou omissions et ne garantit pas l’exactitude ou le caractère complet des informations, textes, graphiques, liens ou autres éléments contenus dans cette documentation. Toute information et toute mise à disposition sur le site ont un caractère privé.