image

Avec un 2e Spac, Niel et Pigasse visent la consommation responsable Par Reuters

© Reuters. AVEC UN 2E SPAC, NIEL ET PIGASSE VISENT LA CONSOMMATION RESPONSABLE

PARIS (Reuters) – L’entrepreneur des télécoms Xavier Niel et le banquier Matthieu Pigasse ont annoncé dimanche le lancement d’un deuxième “SPAC” français destiné à mener des acquisitions dans la production et la distribution de biens de consommation durable.

Baptisé 2MX Organic, le SPAC, acronyme de l’anglais “Special Purpose Acquisition Company”, sera mis en Bourse à Paris et a pour ambition de lever 250 millions d’euros, avec une extension possible jusqu’à 300 millions d’euros.

Xavier Niel, fondateur de l’opérateur télécoms Iliad (PA:) et Matthieu Pigasse, à la tête du bureau français de la banque américaine CenterView, avaient déjà lancé le premier SPAC français en 2016 dans le secteur de l’audiovisuel, devenu depuis le groupe Mediawan.

Ils se sont cette fois associés au distributeur Moez-Alexandre Zouari, fondateur du groupe Zouari et actionnaire de référence du groupe Picard Surgelés, qui est appelé à prendre la direction générale de la nouvelle société.

Les trois partenaires ont pour ambition de bâtir un acteur de premier plan européen dans la consommation responsable et durable en profitant du bond de la demande des consommateurs pour le bio.

La société, qui sera cotée sur le compartiment professionnel d’Euronext, prévoit de réaliser sa première acquisition dès 2021 pour un montant significatif qui pourrait atteindre entre 1,5 et 2 milliards d’euros, selon une source au fait de l’opération.

Une fois cette première acquisition bouclée, les trois partenaires prévoient d’autres consolidations en Europe, sur le modèle de la série de rachats qui ont permis à Mediawan de devenir un acteur de premier plan de la production audiviosuelle en Europe.

Aux Etats-Unis, les SPAC se sont développés au point de lever cette année 58 milliards de dollars de fonds en Bourse mais leur usage reste pour l’instant timide en Europe.

Ces sociétés permettent de lever des fonds et d’obtenir un “chèque en blanc” de la part d’investisseurs pour financer l’acquisition d’une société-cible qui reste secrète.

L’opération, qui devrait être la plus importante introduction en Bourse depuis le début de l’année, a reçu le feu vert de l’Autorité des marchés financiers. Elle débutera ce lundi et devrait se clôturer le 7 décembre.

Les fondateurs, qui ont chacun investi dans la société, détiendront un maximum de 29,6% du capital et des droits de vote, peut-on lire dans un communiqué.

Deutsche Bank (DE:) agit en tant que coordinateur Global et teneur de Livre Associés et Société Générale (PA:) en tant que teneur de Livre Associé. Les fondateurs ont par ailleurs été conseillés par les cabinets Racine et Winston & Strawn LLP.

(Gwénaëlle Barzic et Sarah White, édité par Caroline Pailliez)

Responsabilité: Fusion Media would like to remind you that the data contained in this website is not necessarily real-time nor accurate. All CFDs (stocks, indexes, futures) and Forex prices are not provided by exchanges but rather by market makers, and so prices may not be accurate and may differ from the actual market price, meaning prices are indicative and not appropriate for trading purposes. Therefore Fusion Media doesn`t bear any responsibility for any trading losses you might incur as a result of using this data.

Fusion Media or anyone involved with Fusion Media will not accept any liability for loss or damage as a result of reliance on the information including data, quotes, charts and buy/sell signals contained within this website. Please be fully informed regarding the risks and costs associated with trading the financial markets, it is one of the riskiest investment forms possible.


Source link

0 0 voter
Article Rating

S’abonner
Notifier de
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Reset Password

Avertissement sur les risques :

Le trading peut vous exposer à des risques de pertes supérieures aux dépôts et ne convient qu’à une clientèle avisée ayant les moyens financiers de supporter un tel risque. Les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide en capital en raison de l’effet de levier. Entre 74 et 89% des comptes de clients de détail perdent de l’argent lors de la négociation de CFD. Vous devez vous assurer que vous comprenez comment les CFD fonctionnent et que vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent. Ce site n’est en aucun cas une offre de conseil en investissement ni une incitation quelconque à acheter ou vendre des instruments financiers. Trader le Forex et/ou les CFD’s implique un niveau de risque élevé, et peut ne pas être approprié car vous pouvez subir des pertes supérieures à votre dépôt. L’effet de levier peut être en votre défaveur.

Vous devez être conscient et avoir une compréhension complète de tous les risques associés au marché et au trading. Le site Union-trader.com peut être amené à produire des commentaires d’ordre général, ce qui ne constitue pas des conseils en investissement et ne doit pas être interprété comme tel.

Veuillez recourir aux conseils d’un conseiller financier extérieur. Le site Union-trader.com décline toute responsabilité pour les erreurs, inexactitudes ou omissions et ne garantit pas l’exactitude ou le caractère complet des informations, textes, graphiques, liens ou autres éléments contenus dans cette documentation. Toute information et toute mise à disposition sur le site ont un caractère privé.