image

L’OCDE prévoit une amélioration des perspectives économiques mondiales Par Reuters

© Reuters. L’OCDE PRÉVOIT UNE AMÉLIORATION DES PERSPECTIVES ÉCONOMIQUES MONDIALES

par Leigh Thomas

PARIS (Reuters) – Les perspectives de l’économie mondiale s’éclaircissent dans un contexte marqué par l’arrivée attendue des premiers vaccins contre le coronavirus et la reprise de l’économie chinoise malgré une résurgence de l’épidémie dans de nombreux pays, montrent les prévisions publiées mardi par l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE).

L’économie mondiale devrait afficher en 2021 une croissance de 4,2% après une contraction du même ordre prévue cette année, a indiqué l’OCDE, qui a par ailleurs réduit l’ampleur de la baisse en 2020 par rapport au chiffre communiqué en septembre (-4,5%).

L’organisation basée à Paris a cependant abaissé sa prévision de croissance de l’économie mondiale en 2021 par rapport à l’estimation indiquée en septembre, en raison de la deuxième vague de coronavirus qui a frappé une grande partie de l’Europe et des Etats-Unis. La prévision précédente pour 2021 était initialement de +5%.

“Nous ne sommes pas sortis du bois, nous sommes toujours en pleine crise pandémique, ce qui signifie que la politique a encore beaucoup à faire”, a déclaré Laurence Boone, économiste en chef de l’OCDE.

LA CHINE EN SOUTIEN

Dans l’ensemble, le produit intérieur brut (PIB) mondial devrait revenir aux niveaux d’avant la crise d’ici la fin de 2021, à la faveur notamment d’une forte reprise en Chine, anticipe l’OCDE.

Cette reprise mondiale prévue masque toutefois de grandes disparités, le PIB de nombreux pays étant attendue en 2022 à environ 5% en dessous du niveau d’avant-crise.

La Chine sera le seul pays suivi par l’OCDE à enregistrer une croissance cette année, estimée à 1,8%, un chiffre inchangé par rapport aux dernières prévisions données en septembre. La croissance chinoise devrait ensuite accélérer à 8% en 2021 (donnée également inchangée) avant de ralentir à 4,9% en 2022.

La contribution des Etats-Unis et de l’Europe à l’économie mondiale sera plus faible au regard de leur poids.

Après une contraction anticipée de 3,7% cette année, l’économie américaine devrait rebondir de 3,2% en 2021 et de 3,5% en 2022, en prenant en compte l’hypothèse d’un plan de relance. En septembre, l’OCDE prévoyait pour le PIB américain une contraction de 3,8% cette année et un rebond de 4% l’an prochain.

L’économie de la zone euro se contractera, pour sa part, de 7,5% cette année, selon les prévisions de l’OCDE qui anticipe par ailleurs une récession à deux chiffres dans plusieurs pays d’Europe après les deux mesures de confinement imposées pour freiner l’épidémie de coronavirus. La croissance ne devrait revenir en Europe qu’en 2021 avec 3,6% anticipée cette année-là et 3,3% attendue en 2022.

En ce qui concerne la France, l’OCDE table sur une croissance de 6,0% l’an prochain (contre -9,1% cette année) puis +3,3% en 2022.

En septembre, les prévisions mondiales de l’OCDE étaient encore plus pessimistes avec respectivement une contraction de 7,9% en 2020 et un rebond de 5,1% l’an prochain.

(Leigh Thomas; version française Claude Chendjou, édité par Blandine Hénault et Jean-Michel Bélot)


Source link

0 0 voter
Article Rating

S’abonner
Notifier de
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Reset Password

Avertissement sur les risques :

Le trading peut vous exposer à des risques de pertes supérieures aux dépôts et ne convient qu’à une clientèle avisée ayant les moyens financiers de supporter un tel risque. Les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide en capital en raison de l’effet de levier. Entre 74 et 89% des comptes de clients de détail perdent de l’argent lors de la négociation de CFD. Vous devez vous assurer que vous comprenez comment les CFD fonctionnent et que vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent. Ce site n’est en aucun cas une offre de conseil en investissement ni une incitation quelconque à acheter ou vendre des instruments financiers. Trader le Forex et/ou les CFD’s implique un niveau de risque élevé, et peut ne pas être approprié car vous pouvez subir des pertes supérieures à votre dépôt. L’effet de levier peut être en votre défaveur.

Vous devez être conscient et avoir une compréhension complète de tous les risques associés au marché et au trading. Le site Union-trader.com peut être amené à produire des commentaires d’ordre général, ce qui ne constitue pas des conseils en investissement et ne doit pas être interprété comme tel.

Veuillez recourir aux conseils d’un conseiller financier extérieur. Le site Union-trader.com décline toute responsabilité pour les erreurs, inexactitudes ou omissions et ne garantit pas l’exactitude ou le caractère complet des informations, textes, graphiques, liens ou autres éléments contenus dans cette documentation. Toute information et toute mise à disposition sur le site ont un caractère privé.