image

Il ne reste que “quelques heures” pour conclure, dit Barnier Par Reuters

© Reuters. BREXIT: IL NE RESTE QUE “QUELQUES HEURES” POUR CONCLURE, DIT BARNIER

par Marine Strauss et Alistair Smout

BRUXELLES/LONDRES (Reuters) – Un accord sur les futures relations entre le Royaume-Uni et l’Union européenne est encore possible mais il ne reste que “quelques heures” pour y parvenir, a souligné vendredi Michel Barnier.

“C’est le moment de vérité. Il ne nous reste que très peu de temps, quelques heures, pour mener ces négociations d’une manière efficace si nous souhaitons que cet accord entre en vigueur le 1er janvier”, a déclaré le négociateur européen en chef devant le Parlement européen à Bruxelles.

“Il y a une chance de parvenir à un accord mais la voie est très étroite”, a-t-il poursuivi, soulignant que la question des quotas de pêche et de l’accès aux eaux britanniques restait l’une principales difficultés.

“A cette heure, je ne peux dire quelle sera l’issue des discussions”, a-t-il reconnu, indiquant que les Européens devaient se préparer à tous les scénarios.

Selon une source britannique, les discussions vont se poursuivre samedi.

Le Premier ministre britannique Boris Johnson a fait savoir jeudi soir à la présidente de la Commission européenne Ursula von der Leyen qu’il considérait qu’un “no deal” était “très probable”, à moins que l’Union change d’attitude.

Ursula von der Leyen a quant à elle fait état de progrès importants, tout en reconnaissant que les divergences persistaient, notamment sur la question de la pêche.

DES NÉGOCIATIONS toujours “DIFFICILES”

Vendredi à la mi-journée, le Premier ministre britannique a redit son scepticisme, indiquant que les négociations “semblaient difficiles” et qu’il restait un fossé à combler.

Cependant, a-t-il poursuivi, “la position britannique a toujours été de continuer à discuter tant qu’il existe une chance d’aboutir à un accord”.

“Mais il nous faut aussi reconnaître que le Royaume-Uni doit pouvoir maîtriser sa propre législation – c’est que les électeurs ont décidé – et que nous devons aussi pouvoir contrôler nos eaux et nos quotas de pêche.”

Si Michel Barnier continue d’affirmer que les deux camps continuent à négocier d’arrache pied, il a rappelé vendredi qu’il n’était pas question d’approuver un texte qui serait défavorable à un marché commun fort de 450 millions de consommateurs.

L’Union doit être en mesure d’instaurer des barrières douanières si les Britanniques refusent d’adapter leur législation aux normes européennes, a-t-il rappelé.

Le Royaume-Uni a officiellement quitté l’UE en janvier dernier mais une période de transition, pendant laquelle les règles européennes continuent à s’appliquer, court jusqu’au 31 décembre.

Ce délai était censé permettre de définir le cadre de leurs futures relations mais des mois de négociations n’ont toujours pas permis d’aboutir, ce qui fait craindre une rupture sans accord, synonyme de droits de douane et de perturbations des échanges.

(Rédigé par Michael Holden et Guy Faulconbridge; version française Henri-Pierre André et Nicolas Delame, édité par Jean-Michel Bélot)

Responsabilité: Fusion Media would like to remind you that the data contained in this website is not necessarily real-time nor accurate. All CFDs (stocks, indexes, futures) and Forex prices are not provided by exchanges but rather by market makers, and so prices may not be accurate and may differ from the actual market price, meaning prices are indicative and not appropriate for trading purposes. Therefore Fusion Media doesn`t bear any responsibility for any trading losses you might incur as a result of using this data.

Fusion Media or anyone involved with Fusion Media will not accept any liability for loss or damage as a result of reliance on the information including data, quotes, charts and buy/sell signals contained within this website. Please be fully informed regarding the risks and costs associated with trading the financial markets, it is one of the riskiest investment forms possible.


Source link

0 0 voter
Article Rating

S’abonner
Notifier de
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Reset Password

Avertissement sur les risques :

Le trading peut vous exposer à des risques de pertes supérieures aux dépôts et ne convient qu’à une clientèle avisée ayant les moyens financiers de supporter un tel risque. Les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide en capital en raison de l’effet de levier. Entre 74 et 89% des comptes de clients de détail perdent de l’argent lors de la négociation de CFD. Vous devez vous assurer que vous comprenez comment les CFD fonctionnent et que vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent. Ce site n’est en aucun cas une offre de conseil en investissement ni une incitation quelconque à acheter ou vendre des instruments financiers. Trader le Forex et/ou les CFD’s implique un niveau de risque élevé, et peut ne pas être approprié car vous pouvez subir des pertes supérieures à votre dépôt. L’effet de levier peut être en votre défaveur.

Vous devez être conscient et avoir une compréhension complète de tous les risques associés au marché et au trading. Le site Union-trader.com peut être amené à produire des commentaires d’ordre général, ce qui ne constitue pas des conseils en investissement et ne doit pas être interprété comme tel.

Veuillez recourir aux conseils d’un conseiller financier extérieur. Le site Union-trader.com décline toute responsabilité pour les erreurs, inexactitudes ou omissions et ne garantit pas l’exactitude ou le caractère complet des informations, textes, graphiques, liens ou autres éléments contenus dans cette documentation. Toute information et toute mise à disposition sur le site ont un caractère privé.