image

Shell prévoit jusqu’à 4,5 milliards de dollars de dépréciations supplémentaires Par Reuters

© Reuters. SHELL PRÉVOIT JUSQU’À 4,5 MILLIARDS DE DOLLARS DE DÉPRÉCIATIONS SUPPLÉMENTAIRES

par Ron Bousso

LONDRES (Reuters) – Royal Dutch Shell (AS:) a annoncé lundi qu’il allait enregistrer entre 3,5 et 4,5 milliards de dollars (entre 2,9 et 3,7 milliards d’euros environ) de nouvelles pertes de valeur d’actifs pétroliers et gaziers en raison d’une révision à la baisse de ses perspectives.

Dans une actualisation publiée en amont de ses résultats du quatrième trimestre, prévus le 4 février, Shell a indiqué que la charge après impôts était en partie due aux dépréciations de son champ Appomattox, dans le Golfe du Mexique aux États-Unis, ainsi qu’à la fermeture de raffineries et à des contrats de liquéfié (GNL).

Le groupe a également indiqué que des charges liées à sa restructuration seraient comptabilisées en 2021.

L’action Shell reculait de 3 à 4% environ en début de séance à la Bourse de Londres.

Shell, le plus important négociant de GNL au monde, avait revu à la baisse la valeur de son portefeuille dans ce secteur en octobre, à hauteur d’un peu moins d’un milliard de dollars, en se concentrant sur son projet phare, Prelude, en Australie.

Il s’agissait de la deuxième dépréciation annoncé par le groupe après une précédente de 16,8 milliards de dollars, au deuxième trimestre, qui incluait Prelude et une forte révision à la baisse de ses perspectives de prix.

Le PDG de Shell, Ben van Beurden, présentera le 11 février la stratégie à long terme du groupe visant à réduire considérablement ses émissions de gaz à effet de serre et à développer ses activités d’énergie et d’électricité à faible émission de carbone.

La société anglo-néerlandaise a également fait savoir lundi qu’elle s’attendait à ce que la production de et de gaz de sa division amont se situe autour de 2,275 à 2,350 millions de barils équivalent pétrole par jour, soit un peu plus qu’au troisième trimestre.

La production de Shell a notamment été affectée par la fermeture des plates-formes dans le golfe du Mexique.

Alors que les volumes de liquéfaction de GNL du groupe devraient être compris entre 8 et 8,6 millions de tonnes, l’utilisation de ses raffineries se situera entre 72% et 76% des capacités au cours du trimestre, reflétant la faiblesse persistante de la demande due à la crise du coronavirus.

Shell estime en outre que ses ventes de carburant devraient être comprises entre 4 et 5 millions de barils par jour, à peu près comme au troisième trimestre.

(Version français Benjamin Mallet, édité par Jean-Stéphane Brosse)

Responsabilité: Fusion Media would like to remind you that the data contained in this website is not necessarily real-time nor accurate. All CFDs (stocks, indexes, futures) and Forex prices are not provided by exchanges but rather by market makers, and so prices may not be accurate and may differ from the actual market price, meaning prices are indicative and not appropriate for trading purposes. Therefore Fusion Media doesn`t bear any responsibility for any trading losses you might incur as a result of using this data.

Fusion Media or anyone involved with Fusion Media will not accept any liability for loss or damage as a result of reliance on the information including data, quotes, charts and buy/sell signals contained within this website. Please be fully informed regarding the risks and costs associated with trading the financial markets, it is one of the riskiest investment forms possible.


Source link

0 0 voter
Article Rating

S’abonner
Notifier de
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Reset Password

Avertissement sur les risques :

Le trading peut vous exposer à des risques de pertes supérieures aux dépôts et ne convient qu’à une clientèle avisée ayant les moyens financiers de supporter un tel risque. Les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide en capital en raison de l’effet de levier. Entre 74 et 89% des comptes de clients de détail perdent de l’argent lors de la négociation de CFD. Vous devez vous assurer que vous comprenez comment les CFD fonctionnent et que vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent. Ce site n’est en aucun cas une offre de conseil en investissement ni une incitation quelconque à acheter ou vendre des instruments financiers. Trader le Forex et/ou les CFD’s implique un niveau de risque élevé, et peut ne pas être approprié car vous pouvez subir des pertes supérieures à votre dépôt. L’effet de levier peut être en votre défaveur.

Vous devez être conscient et avoir une compréhension complète de tous les risques associés au marché et au trading. Le site Union-trader.com peut être amené à produire des commentaires d’ordre général, ce qui ne constitue pas des conseils en investissement et ne doit pas être interprété comme tel.

Veuillez recourir aux conseils d’un conseiller financier extérieur. Le site Union-trader.com décline toute responsabilité pour les erreurs, inexactitudes ou omissions et ne garantit pas l’exactitude ou le caractère complet des informations, textes, graphiques, liens ou autres éléments contenus dans cette documentation. Toute information et toute mise à disposition sur le site ont un caractère privé.