image

La Banque populaire de Chine maintient la pression sur Ant Group Par Reuters

© Reuters. LA BANQUE POPULAIRE DE CHINE MAINTIENT LA PRESSION SUR ANT GROUP

PEKIN (Reuters) – La Banque populaire de Chine a annoncé dimanche qu’elle avait demandé au géant des paiements Ant Group de remanier ses activités de crédit, un nouveau coup dur pour son fondateur milliardaire et premier actionnaire, Jack Ma.

L’annonce intervient moins d’une semaine après l’ouverture par les autorités chinoises d’une enquête contre la maison-mère Alibaba (NYSE:) pour des pratiques monopolistiques présumées et près de deux mois après la suspension de l’introduction en Bourse d’Ant Group à Shanghai et à Hong Kong.

Les autorités chinoises de régulation et les responsables du Parti communiste ont entrepris de limiter l’empire financier tentaculaire de Jack Ma, qui a publiquement critiqué la réglementation chinoise, qualifiée de frein à l’innovation.

Le banque centrale a demandé à Ant Group de remédier aux violations de la réglementation financière, y compris dans ses activités de crédit, d’assurance et de gestion de patrimoine, et de remanier ses activités de notation de crédit pour protéger les données personnelles des utilisateurs, a déclaré dimanche le vice-gouverneur de la BPC, Pan Gongsheng.

La Banque populaire de Chine ne va pas jusqu’à demander la dissolution d’Ant mais une restructuration opérationnelle majeure de l’entreprise avec la création d’une holding garantissant une conformité à la réglementation.

Ant Group devra également obtenir une licence pour son activité de crédit personnel, être plus transparente sur les transactions de paiement sur sa plate-forme par des tiers et ne pas se livrer à une concurrence déloyale, a ajouté Pan Gongsheng.

Ant Group a déclaré qu’il formerait un groupe de travail “de rectification” et mettrait pleinement en oeuvre les exigences réglementaires.

Le gouvernement chinois a conseillé à Jack Ma de rester dans le pays, a rapporté l’agence Bloomberg News.

Pan Gongsheng a déclaré que les représentants de l’homme d’affaires ont rencontré samedi des responsables de la BPC et d’autres autorités chinoises de régulation du secteur bancaire, des valeurs mobilières et des changes, qui ont souligné notamment la mauvaise gouvernance de l’entreprise, son mépris des exigences réglementaires, sa concurrence déloyale et le préjudice causé aux consommateurs.

La Chine a publié le mois dernier un projet de loi visant à empêcher les comportements monopolistiques des groupes technologiques, la première mesure antitrust d’envergure engagée par Pékin contre les entreprises du secteur.

En Bourse, l’action Alibaba a perdu 8% à Hong Kong pour atteindre un plus bas niveau depuis juin et Tencent a cédé 6,65%.

“Les nouvelles réglementations nuisent aux grandes plates-formes internet, c’est pourquoi Tencent et d’autres entreprises technologiques voient également le prix de leurs actions baisser. Alibaba est maintenant une cible donc la réaction est plus forte”, a commenté Li Chengdong, un analyste spécialisé dans le secteur technologique basé à Pékin.

(Stella Qiu, Cheng Leng, Yilei Sun, Echo Wang et Ryan Woo et Julie Zhu; version française Laetitia Volga, édité par Henri-Pierre André)

Responsabilité: Fusion Media would like to remind you that the data contained in this website is not necessarily real-time nor accurate. All CFDs (stocks, indexes, futures) and Forex prices are not provided by exchanges but rather by market makers, and so prices may not be accurate and may differ from the actual market price, meaning prices are indicative and not appropriate for trading purposes. Therefore Fusion Media doesn`t bear any responsibility for any trading losses you might incur as a result of using this data.

Fusion Media or anyone involved with Fusion Media will not accept any liability for loss or damage as a result of reliance on the information including data, quotes, charts and buy/sell signals contained within this website. Please be fully informed regarding the risks and costs associated with trading the financial markets, it is one of the riskiest investment forms possible.


Source link

0 0 voter
Article Rating

S’abonner
Notifier de
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Reset Password

Avertissement sur les risques :

Le trading peut vous exposer à des risques de pertes supérieures aux dépôts et ne convient qu’à une clientèle avisée ayant les moyens financiers de supporter un tel risque. Les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide en capital en raison de l’effet de levier. Entre 74 et 89% des comptes de clients de détail perdent de l’argent lors de la négociation de CFD. Vous devez vous assurer que vous comprenez comment les CFD fonctionnent et que vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent. Ce site n’est en aucun cas une offre de conseil en investissement ni une incitation quelconque à acheter ou vendre des instruments financiers. Trader le Forex et/ou les CFD’s implique un niveau de risque élevé, et peut ne pas être approprié car vous pouvez subir des pertes supérieures à votre dépôt. L’effet de levier peut être en votre défaveur.

Vous devez être conscient et avoir une compréhension complète de tous les risques associés au marché et au trading. Le site Union-trader.com peut être amené à produire des commentaires d’ordre général, ce qui ne constitue pas des conseils en investissement et ne doit pas être interprété comme tel.

Veuillez recourir aux conseils d’un conseiller financier extérieur. Le site Union-trader.com décline toute responsabilité pour les erreurs, inexactitudes ou omissions et ne garantit pas l’exactitude ou le caractère complet des informations, textes, graphiques, liens ou autres éléments contenus dans cette documentation. Toute information et toute mise à disposition sur le site ont un caractère privé.