image

Le minage de Bitcoin pourrait anéantir les efforts écologiques de la Chine (étude) Par Investing.com

© Reuters.

Investing.com – Selon une étude publiée cette semaine dans la revue Nature, la Chine pourrait finir par dépasser ses objectifs de réduction des émissions en raison du minage (ou mining) de bitcoins, une activité fortement énergivore, et donc à forte intensité de carbone, et ce malgré ses efforts écologiques dans d’autres domaines.

Quelque 75 % du mining de bitcoins dans le monde se fait en Chine, où l’électricité est bon marché et où il est relativement facile d’accéder aux fabricants de matériel spécialisé, selon l’étude. En conséquence, l’empreinte carbone des bitcoins est aussi importante que celle de l’une des dix plus grandes villes du pays, affirme l’étude.

Contrairement à la plupart des formes de monnaie – émises par une seule entité comme une banque centrale – le est basé sur un réseau décentralisé reposant sur une blockchain, une technologique de grand livre distribué qui, pour être sécurisé, a besoin de ce que l’on appelle le “minage”.

Cela se produit lorsque les transactions en bitcoins, enregistrées sur un registre public appelé “blockchain”, sont “vérifiées” par des mineurs. Ces mineurs utilisent des ordinateurs spécialement conçus et équipés de cartes graphiques puissantes pour résoudre des énigmes mathématiques complexes qui permettent effectivement à une transaction en bitcoins de se produire ; les mineurs reçoivent ensuite des bitcoins en récompense.

Ce minage sur ordinateur consomme de grandes quantités d’électricité, surtout lorsqu’il est effectué à grande échelle.

Les recherches sur les activités minières de la Chine, publiées mardi par la revue à comité de lecture Nature Communications, ont été menées par des universitaires de l’université de l’Académie chinoise des sciences, de l’université Tsinghua, de l’université Cornell et de l’université du Surrey.

Les auteurs de l’étude estime que cela pourrait remettre en question l’objectif de la Chine d’atteindre le pic des émissions de dioxyde de carbone d’ici 2030 et la neutralité carbone d’ici 2060.

“Sans interventions appropriées et politiques réalisables, l’exploitation intensive de la blockchain bitcoin en Chine peut rapidement devenir une menace qui pourrait potentiellement saper l’effort de réduction des émissions entrepris dans le pays”, écrivent les auteurs.

Soulignons qu’à l’échelle mondiale, le minage de bitcoins consomme environ 128,84 térawattheures (Twh) d’énergie par an, soit plus que des pays entiers comme l’Ukraine et l’Argentine, selon le Cambridge Bitcoin Electricity Consumption Index, un projet de l’université de Cambridge.

“La consommation croissante d’énergie et les émissions de carbone associées à l’extraction de bitcoins pourraient potentiellement saper les efforts mondiaux en matière de durabilité”, ont écrit les auteurs.

“Sans aucune intervention politique, la consommation énergétique annuelle de la blockchain bitcoin en Chine devrait culminer en 2024 à 296,59 Twh et générer 130,50 millions de tonnes métriques d’émissions de carbone correspondantes.”

Mais il semble que la Chine soit consciente du problème. En, effet, la région chinoise de Mongolie intérieure a déclaré le mois dernier qu’elle prévoyait d’interdire les nouveaux projets de minage de crypto-monnaies et de fermer l’activité existante dans le but de réduire la consommation d’énergie.


Source link

0 0 voter
Article Rating

S’abonner
Notifier de
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Reset Password

Avertissement sur les risques :

Le trading peut vous exposer à des risques de pertes supérieures aux dépôts et ne convient qu’à une clientèle avisée ayant les moyens financiers de supporter un tel risque. Les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide en capital en raison de l’effet de levier. Entre 74 et 89% des comptes de clients de détail perdent de l’argent lors de la négociation de CFD. Vous devez vous assurer que vous comprenez comment les CFD fonctionnent et que vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent. Ce site n’est en aucun cas une offre de conseil en investissement ni une incitation quelconque à acheter ou vendre des instruments financiers. Trader le Forex et/ou les CFD’s implique un niveau de risque élevé, et peut ne pas être approprié car vous pouvez subir des pertes supérieures à votre dépôt. L’effet de levier peut être en votre défaveur.

Vous devez être conscient et avoir une compréhension complète de tous les risques associés au marché et au trading. Le site Union-trader.com peut être amené à produire des commentaires d’ordre général, ce qui ne constitue pas des conseils en investissement et ne doit pas être interprété comme tel.

Veuillez recourir aux conseils d’un conseiller financier extérieur. Le site Union-trader.com décline toute responsabilité pour les erreurs, inexactitudes ou omissions et ne garantit pas l’exactitude ou le caractère complet des informations, textes, graphiques, liens ou autres éléments contenus dans cette documentation. Toute information et toute mise à disposition sur le site ont un caractère privé.