image

CMA CGM veut reconstruire le port de Beyrouth en moins de trois ans Par Reuters

© Reuters. CMA CGM VEUT RECONSTRUIRE LE PORT DE BEYROUTH EN MOINS DE TROIS ANS

PARIS (Reuters) – L’armateur de porte-conteneurs français CMA CGM a l’ambition de reconstruire le port de Beyrouth d’ici à trois ans malgré l’impasse politique au Liban qui a bloqué la prise de décisions sur ce sujet, a déclaré samedi un dirigeant de l’entreprise.

Une explosion chimique dans le port de Beyrouth a tué 200 personnes et détruit des quartiers entiers de la ville en août dernier, aggravant la pire crise politique et économique du Liban depuis la guerre civile de 1975-1990.

Le plan de CMA CGM, présenté pour la première fois aux autorités libanaises en septembre, prévoit la reconstruction des quais et des entrepôts endommagés, ainsi que l’expansion et la numérisation du port pour un coût total estimé entre 400 et 600 millions de dollars, a déclaré Joe Dakkak, directeur général de CMA CGM Liban.

“Notre offre reste sur la table”, a-t-il dit à Reuters. “Notre projet est réaliste car la situation est urgente.”

Vendredi, des entreprises allemandes ont présenté un plan distinct de plusieurs milliards de dollars pour reconstruire le port de Beyrouth et les districts voisins, confirmant une information de Reuters.

Selon Joe Dakkak, l’initiative allemande est davantage axée sur le développement immobilier à plus long terme, mais CMA CGM serait disposé à contribuer à la partie portuaire de ce projet si elle y était invitée.

CMA CGM, contrôlé par la famille franco-libanaise Saadé, s’est inscrit dans le mouvement initié par le président français Emmanuel Macron pour secourir Beyrouth après l’explosion de l’été dernier.

Le gouvernement français n’est pas partie prenante au plan de CMA CGM, a toutefois déclaré Joe Dakkak, ajoutant que les entreprises et les institutions financières françaises avaient manifesté leur intérêt et que l’État libanais jouerait un rôle à travers un partenariat public-privé.

En plus d’avoir dévasté la zone de vrac du port de Beyrouth, l’explosion de l’année dernière a détruit les équipements du terminal à conteneurs, ce qui a doublé le temps d’attente pour les navires et s’est ajouté aux difficultés de longue date du port, selon le dirigeant.

CMA CGM est le principal opérateur maritime du port de Beyrouth, représentant 60% des volumes, et reste candidat – en partenariat avec la société suisse MSC – à la concession d’exploitation du terminal à conteneurs, a également déclaré Joe Dakkak.

Un appel d’offres pour faire fonctionner le terminal à conteneurs, bloqué par la crise politique, pourrait être relancé dans deux semaines, a-t-il ajouté.

(Gus Trompiz, version française Benjamin Mallet)

Responsabilité: Fusion Media would like to remind you that the data contained in this website is not necessarily real-time nor accurate. All CFDs (stocks, indexes, futures) and Forex prices are not provided by exchanges but rather by market makers, and so prices may not be accurate and may differ from the actual market price, meaning prices are indicative and not appropriate for trading purposes. Therefore Fusion Media doesn`t bear any responsibility for any trading losses you might incur as a result of using this data.

Fusion Media or anyone involved with Fusion Media will not accept any liability for loss or damage as a result of reliance on the information including data, quotes, charts and buy/sell signals contained within this website. Please be fully informed regarding the risks and costs associated with trading the financial markets, it is one of the riskiest investment forms possible.


Source link

0 0 voter
Article Rating

S’abonner
Notifier de
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Reset Password

Avertissement sur les risques :

Le trading peut vous exposer à des risques de pertes supérieures aux dépôts et ne convient qu’à une clientèle avisée ayant les moyens financiers de supporter un tel risque. Les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide en capital en raison de l’effet de levier. Entre 74 et 89% des comptes de clients de détail perdent de l’argent lors de la négociation de CFD. Vous devez vous assurer que vous comprenez comment les CFD fonctionnent et que vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent. Ce site n’est en aucun cas une offre de conseil en investissement ni une incitation quelconque à acheter ou vendre des instruments financiers. Trader le Forex et/ou les CFD’s implique un niveau de risque élevé, et peut ne pas être approprié car vous pouvez subir des pertes supérieures à votre dépôt. L’effet de levier peut être en votre défaveur.

Vous devez être conscient et avoir une compréhension complète de tous les risques associés au marché et au trading. Le site Union-trader.com peut être amené à produire des commentaires d’ordre général, ce qui ne constitue pas des conseils en investissement et ne doit pas être interprété comme tel.

Veuillez recourir aux conseils d’un conseiller financier extérieur. Le site Union-trader.com décline toute responsabilité pour les erreurs, inexactitudes ou omissions et ne garantit pas l’exactitude ou le caractère complet des informations, textes, graphiques, liens ou autres éléments contenus dans cette documentation. Toute information et toute mise à disposition sur le site ont un caractère privé.