image

Le Bavarois Söder prêt à briguer la chancellerie, selon des sources Par Reuters

© Reuters. ALLEMAGNE: LE BAVAROIS SÖDER PRÊT À BRIGUER LA CHANCELLERIE, SELON DES SOURCES

par Andreas Rinke et Madeline Chambers

BERLIN (Reuters) – Markus Söder, le chef de file de l’Union chrétienne-sociale (CSU), le parti conservateur bavarois, a déclaré pour la première fois dimanche qu’il était prêt à être candidat à la chancellerie fédérale en septembre, a-t-on appris de participants à une réunion du parti.

A cinq mois des élections législatives, le camp conservateur composé de la CSU et de l’Union chrétienne-démocrate (CDU) n’a pas encore choisi celui ou celle qui défendra ses couleurs pour tenter de succéder à Angela Merkel.

“Si la CDU est disposée à me soutenir, je serai prêt”, a dit Markus Söder selon des propos rapportés à Reuters.

Le chef de file de la CDU, Armin Laschet, est derrière Markus Söder dans les sondages d’opinion mais il peut compter sur le soutien des ministres-présidents de plusieurs grands Länder du pays.

Les dirigeants de la CDU et de la CSU s’accordent généralement entre eux sur le nom d’un candidat à la chancellerie mais cette année, certains députés réclament de pouvoir jouer un rôle dans le processus.

La pression monte sur les appareils des deux partis pour accélérer ce choix et faire taire les commentaires sur les divisions en leur sein en vue du scrutin du 26 septembre.

“Si je me base sur l’humeur au sein de la CDU, la décision devrait intervenir très rapidement”, a dit Armin Laschet au Bild am Sonntag. Il a précisé qu’aucune décision ne serait prise dimanche.

Laschet, 60 ans, est considéré comme un centriste qui s’attacherait à maintenir la ligne politique d’Angela Merkel même s’il s’est opposé à elle sur les restrictions sanitaires ces derniers mois. Il ne cache pas son souhait d’être candidat au poste de chancelier et son statut de chef de file du principal parti conservateur lui assure un avantage.

Söder, 54 ans, a quant à lui une image de spécialiste des manoeuvres politiques. Contrairement à son rival, il a plusieurs fois adopté la position de la chancelière sur la gestion de la pandémie. Mais aucun dirigeant de la CSU n’a jamais été chancelier.

Angela Merkel, au pouvoir depuis 2005 et qui exclut de briguer un cinquième mandat, n’a publiquement apporté son soutien à aucun candidat à sa succession.

Affaibli par les critiques sur sa gestion de la pandémie, le bloc conservateur est tombé à environ 27% d’intentions de vote dans les sondages les plus récents en vue du scrutin de septembre alors qu’il avait remporté 33% des voix en 2017.

Les sociaux-démocrates du SPD ont quant à eux choisi le ministre des Finances, Olaf Scholz, comme candidat à la chancellerie tandis que les Verts doivent désigner le leur le 19 avril.

(Version française Marc Angrand)

Responsabilité: Fusion Media would like to remind you that the data contained in this website is not necessarily real-time nor accurate. All CFDs (stocks, indexes, futures) and Forex prices are not provided by exchanges but rather by market makers, and so prices may not be accurate and may differ from the actual market price, meaning prices are indicative and not appropriate for trading purposes. Therefore Fusion Media doesn`t bear any responsibility for any trading losses you might incur as a result of using this data.

Fusion Media or anyone involved with Fusion Media will not accept any liability for loss or damage as a result of reliance on the information including data, quotes, charts and buy/sell signals contained within this website. Please be fully informed regarding the risks and costs associated with trading the financial markets, it is one of the riskiest investment forms possible.


Source link

0 0 voter
Article Rating

S’abonner
Notifier de
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Reset Password

Avertissement sur les risques :

Le trading peut vous exposer à des risques de pertes supérieures aux dépôts et ne convient qu’à une clientèle avisée ayant les moyens financiers de supporter un tel risque. Les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide en capital en raison de l’effet de levier. Entre 74 et 89% des comptes de clients de détail perdent de l’argent lors de la négociation de CFD. Vous devez vous assurer que vous comprenez comment les CFD fonctionnent et que vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent. Ce site n’est en aucun cas une offre de conseil en investissement ni une incitation quelconque à acheter ou vendre des instruments financiers. Trader le Forex et/ou les CFD’s implique un niveau de risque élevé, et peut ne pas être approprié car vous pouvez subir des pertes supérieures à votre dépôt. L’effet de levier peut être en votre défaveur.

Vous devez être conscient et avoir une compréhension complète de tous les risques associés au marché et au trading. Le site Union-trader.com peut être amené à produire des commentaires d’ordre général, ce qui ne constitue pas des conseils en investissement et ne doit pas être interprété comme tel.

Veuillez recourir aux conseils d’un conseiller financier extérieur. Le site Union-trader.com décline toute responsabilité pour les erreurs, inexactitudes ou omissions et ne garantit pas l’exactitude ou le caractère complet des informations, textes, graphiques, liens ou autres éléments contenus dans cette documentation. Toute information et toute mise à disposition sur le site ont un caractère privé.