image

Une manifestation violemment dispersée à Mandalay Par Reuters

© Reuters. BIRMANIE: UNE MANIFESTATION VIOLEMMENT DISPERSÉE À MANDALAY

(Reuters) – Un homme a été tué et plusieurs autres ont été blessés par des tirs de l’armée jeudi à Mandalay, deuxième ville de Birmanie, en marge d’un rassemblement pour la démocratie organisé par des travailleurs de la santé, rapportent des médias birmans.

Les opposants au coup d’Etat du 1er février, qui a renversé le gouvernement élu dirigé par la Ligue nationale pour la démocratie (LND) d’Aung San Suu Kyi, ont lancé une nouvelle série d’actions de protestation à l’occasion des festivités du Nouvel An birman (Thingyan), qui ont débuté mardi et s’étendent sur cinq jours.

Un des chefs de file de la contestation, Wai Moe Naing, un musulman âgé de 25 ans, a été arrêté à Monywa, dans le centre du pays à quelque 700 km au nord de Rangoun, alors qu’il participait à un défilé de protestation à moto, ont annoncé ses amis et collègues.

“Notre frère Wai Moe Naing a été arrêté. Sa moto a été percutée par une voiture banalisée de la police”, a déclaré Win Zaw Khiang, membre d’un groupe de protestataires.

A Mandalay, l’armée a ouvert le feu pour disperser une manifestation d’employés du secteur médical, à la pointe de la contestation depuis le putsch, a rapporté le service birman de la BBC.

Selon Khit Thit Media, un homme a été abattu dans l’enceinte d’une mosquée située à proximité du rassemblement. Un habitant du quartier a déclaré que les militaires étaient arrivés sur place et avaient commencé à tirer. “Il n’y avait pas de manifestation. Les soldats sont arrivés et semblaient rechercher quelqu’un”, a-t-il dit par téléphone.

Des centaines de personnes ont participé à des manifestations dans plusieurs autres villes, selon des images diffusées par les médias.

Selon l’Association d’assistance aux prisonniers politiques (AAPP), une organisation non gouvernementale, la répression par l’armée et la police a coûté la vie à 715 manifestants depuis le 1er février.

Le bureau des Nations unies pour les droits de l’homme a dit craindre, mardi, que cette répression risquait de dégénérer en guerre civile, à l’instar de la Syrie en 2011.

L’armée au pouvoir affirme que la contestation faiblit mais le Global New Light of Myanmar, un journal officiel, écrit dans le même temps que des “émeutiers” commettent un nombre croissant d'”actes terroristes” en attaquant les forces de sécurité.

Les forces gouvernementales ont également subi de lourdes pertes cette semaine lors d’une attaque contre une milice de l’ethnie Kachin dans le nord du pays, selon les médias prodémocrates Myanmar Now et Democratic Voice of Burma.

(Rédaction de Reuters; version française Camille Raynaud et Jean-Stéphane Brosse, édité par Jean-Michel Bélot)

Responsabilité: Fusion Media would like to remind you that the data contained in this website is not necessarily real-time nor accurate. All CFDs (stocks, indexes, futures) and Forex prices are not provided by exchanges but rather by market makers, and so prices may not be accurate and may differ from the actual market price, meaning prices are indicative and not appropriate for trading purposes. Therefore Fusion Media doesn`t bear any responsibility for any trading losses you might incur as a result of using this data.

Fusion Media or anyone involved with Fusion Media will not accept any liability for loss or damage as a result of reliance on the information including data, quotes, charts and buy/sell signals contained within this website. Please be fully informed regarding the risks and costs associated with trading the financial markets, it is one of the riskiest investment forms possible.


Source link

0 0 voter
Article Rating

S’abonner
Notifier de
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Reset Password

Avertissement sur les risques :

Le trading peut vous exposer à des risques de pertes supérieures aux dépôts et ne convient qu’à une clientèle avisée ayant les moyens financiers de supporter un tel risque. Les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide en capital en raison de l’effet de levier. Entre 74 et 89% des comptes de clients de détail perdent de l’argent lors de la négociation de CFD. Vous devez vous assurer que vous comprenez comment les CFD fonctionnent et que vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent. Ce site n’est en aucun cas une offre de conseil en investissement ni une incitation quelconque à acheter ou vendre des instruments financiers. Trader le Forex et/ou les CFD’s implique un niveau de risque élevé, et peut ne pas être approprié car vous pouvez subir des pertes supérieures à votre dépôt. L’effet de levier peut être en votre défaveur.

Vous devez être conscient et avoir une compréhension complète de tous les risques associés au marché et au trading. Le site Union-trader.com peut être amené à produire des commentaires d’ordre général, ce qui ne constitue pas des conseils en investissement et ne doit pas être interprété comme tel.

Veuillez recourir aux conseils d’un conseiller financier extérieur. Le site Union-trader.com décline toute responsabilité pour les erreurs, inexactitudes ou omissions et ne garantit pas l’exactitude ou le caractère complet des informations, textes, graphiques, liens ou autres éléments contenus dans cette documentation. Toute information et toute mise à disposition sur le site ont un caractère privé.