image

Les actions européennes profitent des records de Wall Street Par Reuters

© Reuters. LES BOURSES EUROPÉENNES EN HAUSSE EN DÉBUT DE SÉANCE

par Marc Angrand

PARIS (Reuters) – Les principales Bourses européennes évoluent en hausse en début de séance vendredi, saluant les records inscrits la veille à Wall Street, le chiffre record de la croissance chinoise et les bons résultats de Daimler (DE:).

À Paris, le gagne 0,19% à 6.245,75 points vers 08h15 GMT. A Londres, le prend 0,36% et à Francfort, le avance de 0,53%.

L’indice est en hausse de 0,23%, le de 0,29% et le de 0,24%.

Le sentiment de marché reste dominé par l’optimisme sur la reprise économique grâce aux progrès des campagnes de vaccination et s’appuie sur une série d’indicateurs américains et chinois encourageants: après les chiffres supérieurs aux attentes des ventes au détail américaines qui ont contribué aux records de Wall Street jeudi, la croissance en Chine au premier trimestre est ressortie vendredi à 18,3% sur un an, un chiffre sans précédent.

A ces bons chiffres macroéconomiques s’ajoutent des résultats de sociétés en hausse plus marquée encore qu’attendu en Europe comme aux Etats-Unis.

VALEURS

Daimler gagne ainsi 2,51% après avoir battu le consensus sur les trois premiers mois de l’année, grâce entre autres au rebond du marché chinois.

Cette bonne surprise et l’annonce d’une forte hausse des immatriculations en Europe en mars permettent au compartiment automobile d’afficher la plus forte progression sectorielle du début de séance (+1,50%).

Parmi les autres publications saluées dès l’ouverture figurent celle du distributeur Fnac Darty, qui prend 4,38%, et celle du spécialiste de la santé animale Virbac (PA:), qui bondit de 11,42%.

En baisse toutefois, L’Oréal abandonne 1,72%, les ventes de sa division de produits grand public ayant déçu certains analystes.

EN ASIE

A la Bourse de Tokyo, l’indice a fini en hausse de 0,14% grâce entre autres à la progression soutenue des valeurs des semi-conducteurs après les résultats du taïwanais TSMC. Sur l’ensemble de la semaine, les actions japonaises abandonnent 0,28%.

En Chine, les investisseurs ont salué les chiffres record du PIB du premier trimestre: l’indice SSE Composite de Shanghai a pris 0,81% et le CSI 300 0,35%.

A WALL STREET

Les contrats à terme sur les principaux indices new-yorkais signalent pour l’instant une ouverture stable pour le mais en repli de 0,08% pour le Standard & Poor’s 500 et de 0,22% pour le Nasdaq.

Jeudi, les bons chiffres des ventes au détail aux Etats-Unis en mars et le rebond des grandes valeurs technologiques ont permis au Dow Jones de dépasser pour la première fois le seuil des 34.000 points en clôture, pour finir à 34.035,99, en hausse de 0,9%.

Le S&P-500 a pris 1,11%, à 4.170,42 points, son deuxième record de clôture de la semaine, et le a avancé de son côté de 1,31% à 14.038,76.

CHANGES

Le dollar reste handicapé par la tendance à la baisse des rendements des bons du Trésor américain et s’achemine vers une nouvelle performance hebdomadaire négative face aux autres grandes devises internationales.

L’euro se traite autour de 1,1970.

TAUX

Les rendements de référence de la zone euro sont repartis à la hausse dans le sillage du rebond des américains: celui du Bund allemand à dix ans reprend trois points de base à -0,263% et son équivalent français affiche une progression du même ordre à -0,0056%.

Celui des Treasuries à dix ans remonte quant à lui de plus de cinq points à 1,5851%, effaçant une partie des lourdes pertes subies jeudi malgré les bons indicateurs économiques du jour, un mouvement paradoxal que des analystes expliquent par des facteurs techniques et des achats d’investisseurs japonais: il a enregistré sa plus forte baisse depuis le 12 novembre pour revenir en séance sous 1,53% pour la première fois depuis le 12 mars.

PÉTROLE

Le marché pétrolier poursuit sa hausse et se dirige vers une progression d’environ 7% sur l’ensemble de la semaine grâce à l’amélioration des perspectives de demande, en Chine et aux Etats-Unis notamment.

Le gagne 0,3% à 67,14 dollars le baril et le (West Texas Intermediate, WTI) 0,25% à 63,62 dollars.

(Version française Marc Angrand)


Source link

0 0 voter
Article Rating

S’abonner
Notifier de
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Reset Password

Avertissement sur les risques :

Le trading peut vous exposer à des risques de pertes supérieures aux dépôts et ne convient qu’à une clientèle avisée ayant les moyens financiers de supporter un tel risque. Les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide en capital en raison de l’effet de levier. Entre 74 et 89% des comptes de clients de détail perdent de l’argent lors de la négociation de CFD. Vous devez vous assurer que vous comprenez comment les CFD fonctionnent et que vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent. Ce site n’est en aucun cas une offre de conseil en investissement ni une incitation quelconque à acheter ou vendre des instruments financiers. Trader le Forex et/ou les CFD’s implique un niveau de risque élevé, et peut ne pas être approprié car vous pouvez subir des pertes supérieures à votre dépôt. L’effet de levier peut être en votre défaveur.

Vous devez être conscient et avoir une compréhension complète de tous les risques associés au marché et au trading. Le site Union-trader.com peut être amené à produire des commentaires d’ordre général, ce qui ne constitue pas des conseils en investissement et ne doit pas être interprété comme tel.

Veuillez recourir aux conseils d’un conseiller financier extérieur. Le site Union-trader.com décline toute responsabilité pour les erreurs, inexactitudes ou omissions et ne garantit pas l’exactitude ou le caractère complet des informations, textes, graphiques, liens ou autres éléments contenus dans cette documentation. Toute information et toute mise à disposition sur le site ont un caractère privé.