image

Villeroy(BdF) veut maintenir le plafond de 3% de déficit Par Reuters

© Reuters.

PARIS (Reuters) – L’Union européenne ne doit pas abandonner la règle plafonnant les déficits budgétaires à 3% du produit intérieur brut (PIB), a déclaré vendredi le gouverneur de la Banque de France, François Villeroy de Galhau.

L’UE se dirige vers une révision des modalités du Pacte de stabilité et de croissance une fois la crise du coronavirus passée et certaines voix, en France notamment, plaident pour la remise en cause des dispositions les plus emblématiques qui obligent les Etats membres à limiter leur déficit à 3% du PIB et leur dette publique à 60%.

Ces règles, suspendues depuis l’an dernier en raison de la crise sanitaire, étaient auparavant enfreintes depuis des années par plusieurs pays, dont la France et l’Italie, deux des trois principales économies du bloc.

Trois économistes ont plaidé cette semaine en faveur d’un abandon pur et simple de cette règle des 3%, qui n’est selon eux plus adaptée au contexte économique.

“Contrairement à certaines propositions récentes , nous ne devrions pas, à mon sens, abandonner les objectifs numériques qui sont inscrits dans le Traité”, a déclaré vendredi François Villeroy de Galhau dans un discours prononcé à l’invitation du cercle de réflexion Eurofi

“Ce sont des ancrages utiles, notamment l’objectif de 3% pour le déficit qui correspond plus ou moins – dans le cas de la France – au seuil qui stabiliserait le ratio de dette publique à son niveau d’avant Covid.”

Il a toutefois concédé que les futures nouvelles règles “devraient être fondées sur une trajectoire de dette à long terme et sur un objectif opérationnel unique, à savoir un plafonnement du taux de croissance des dépenses publiques”.

Le gouvernement français s’est fixé comme objectif de plafonner la croissance de la dépense publique corrigée de l’inflation à 0,7% par an d’ici 2027 afin de ramener le déficit à moins de 3% cette année-là contre 9,2% l’an dernier, un record.

Pour le gouverneur de la Banque de France, il faudrait limiter la hausse des dépenses réelles à 0,5% pour réduire le poids de la dette à environ 110% du PIB à l’horizon 2032.

“Le plus important à cet égard, cependant, ce n’est pas le chiffre exact, mais que les cibles définies soient effectivement atteintes”, a-t-il ajouté. “Le niveau qui sera fixé – puis respecté – relève du débat démocratique, et non des banques centrales. C’est un objectif exigeant mais atteignable: nombre de nos voisins européens y sont parvenus.”

(Leigh Thomas et Marc Angrand)

Responsabilité: Fusion Media would like to remind you that the data contained in this website is not necessarily real-time nor accurate. All CFDs (stocks, indexes, futures) and Forex prices are not provided by exchanges but rather by market makers, and so prices may not be accurate and may differ from the actual market price, meaning prices are indicative and not appropriate for trading purposes. Therefore Fusion Media doesn`t bear any responsibility for any trading losses you might incur as a result of using this data.

Fusion Media or anyone involved with Fusion Media will not accept any liability for loss or damage as a result of reliance on the information including data, quotes, charts and buy/sell signals contained within this website. Please be fully informed regarding the risks and costs associated with trading the financial markets, it is one of the riskiest investment forms possible.


Source link

0 0 voter
Article Rating

S’abonner
Notifier de
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Reset Password

Avertissement sur les risques :

Le trading peut vous exposer à des risques de pertes supérieures aux dépôts et ne convient qu’à une clientèle avisée ayant les moyens financiers de supporter un tel risque. Les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide en capital en raison de l’effet de levier. Entre 74 et 89% des comptes de clients de détail perdent de l’argent lors de la négociation de CFD. Vous devez vous assurer que vous comprenez comment les CFD fonctionnent et que vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent. Ce site n’est en aucun cas une offre de conseil en investissement ni une incitation quelconque à acheter ou vendre des instruments financiers. Trader le Forex et/ou les CFD’s implique un niveau de risque élevé, et peut ne pas être approprié car vous pouvez subir des pertes supérieures à votre dépôt. L’effet de levier peut être en votre défaveur.

Vous devez être conscient et avoir une compréhension complète de tous les risques associés au marché et au trading. Le site Union-trader.com peut être amené à produire des commentaires d’ordre général, ce qui ne constitue pas des conseils en investissement et ne doit pas être interprété comme tel.

Veuillez recourir aux conseils d’un conseiller financier extérieur. Le site Union-trader.com décline toute responsabilité pour les erreurs, inexactitudes ou omissions et ne garantit pas l’exactitude ou le caractère complet des informations, textes, graphiques, liens ou autres éléments contenus dans cette documentation. Toute information et toute mise à disposition sur le site ont un caractère privé.