image

Ardian-GIP en désaccord avec le compromis conclu entre Veolia et Suez Par Reuters

© Reuters. ARDIAN-GIP EN DÉSACCORD AVEC LE COMPROMIS CONCLU ENTRE VEOLIA ET SUEZ

PARIS (Reuters) – Le consortium Ardian-GIP pourrait ne pas participer au projet d’accord conclu entre Veolia (PA:) et Suez (PA:) en raison de plusieurs points de divergence, a-t-on appris mardi auprès d’une porte-parole.

Après plusieurs mois de conflit, les deux spécialistes français de la gestion de l’eau et des déchets ont annoncé le 12 avril un accord de principe sur leur rapprochement pour près de 13 milliards d’euros.

Déjà détenteur de 29,9% du capital de Suez, Veolia a revu en hausse le prix qu’il propose pour racheter le solde du capital de son grand rival tandis que Suez a accepté de réduire le périmètre des activités qui échapperont au rachat par Veolia.

Représentant un chiffre d’affaires de 7 milliards d’euros, ces actifs ont vocation à être rassemblés dans une nouvelle entité avec pour actionnaires le consortium GIP-Ardian ainsi que le fonds d’investissement Meridiam, la Caisse des dépôts (CDC) et les salariés de Suez.

Ardian-GIP, qui avait formulé en mars une contre-proposition à l’OPA de Veolia, a cependant plusieurs réserves “importantes” sur cet accord censé être finalisé d’ici le 14 mai, a expliqué une porte-parole, confirmant des informations de la Lettre A.

“Il y a un certain nombre de points incompatibles avec notre projet dans l’accord tel qu’il nous est proposé aujourd’hui”, a expliqué une porte-parole.

“Clairement si ces points devaient rester tels quels, nous ne serions pas en mesure de participer à ce projet.”

Le consortium pointe notamment le périmètre du “nouveau Suez” majoritairement constitué d’actifs français.

Ardian-GIP, qui n’a pas été associé aux discussions ayant abouti au compromis, regrette en outre de se voir attribuer une participation minoritaire et pointe l’hostilité de l’intersyndicale de Suez à l’accord de principe.

La constitution du nouveau Suez doit notamment permettre de répondre aux inquiétudes des régulateurs sur le maintien de la concurrence, en particulier en France.

Selon une source proche de Veolia, un éventuel retrait d’Ardian-GIP n’est cependant pas de nature à remettre en cause le projet d’accord.

“Nous sommes prêts à prendre une participation plus importante si on nous en faisait la demande”, a déclaré de son côté un porte-parole du fonds Meridiam qui s’était dit prêt dès l’origine à reprendre seul les actifs de Suez ayant vocation à être scindés après un rapprochement avec Veolia.

Le ministère de l’Economie, qui a salué le compromis trouvé entre Veolia et Suez, n’a pas souhaité faire de commentaire.

(Gwénaëlle Barzic, édité par Jean-Michel Bélot et Sarah White)

Responsabilité: Fusion Media would like to remind you that the data contained in this website is not necessarily real-time nor accurate. All CFDs (stocks, indexes, futures) and Forex prices are not provided by exchanges but rather by market makers, and so prices may not be accurate and may differ from the actual market price, meaning prices are indicative and not appropriate for trading purposes. Therefore Fusion Media doesn`t bear any responsibility for any trading losses you might incur as a result of using this data.

Fusion Media or anyone involved with Fusion Media will not accept any liability for loss or damage as a result of reliance on the information including data, quotes, charts and buy/sell signals contained within this website. Please be fully informed regarding the risks and costs associated with trading the financial markets, it is one of the riskiest investment forms possible.


Source link

0 0 voter
Article Rating

S’abonner
Notifier de
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Reset Password

Avertissement sur les risques :

Le trading peut vous exposer à des risques de pertes supérieures aux dépôts et ne convient qu’à une clientèle avisée ayant les moyens financiers de supporter un tel risque. Les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide en capital en raison de l’effet de levier. Entre 74 et 89% des comptes de clients de détail perdent de l’argent lors de la négociation de CFD. Vous devez vous assurer que vous comprenez comment les CFD fonctionnent et que vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent. Ce site n’est en aucun cas une offre de conseil en investissement ni une incitation quelconque à acheter ou vendre des instruments financiers. Trader le Forex et/ou les CFD’s implique un niveau de risque élevé, et peut ne pas être approprié car vous pouvez subir des pertes supérieures à votre dépôt. L’effet de levier peut être en votre défaveur.

Vous devez être conscient et avoir une compréhension complète de tous les risques associés au marché et au trading. Le site Union-trader.com peut être amené à produire des commentaires d’ordre général, ce qui ne constitue pas des conseils en investissement et ne doit pas être interprété comme tel.

Veuillez recourir aux conseils d’un conseiller financier extérieur. Le site Union-trader.com décline toute responsabilité pour les erreurs, inexactitudes ou omissions et ne garantit pas l’exactitude ou le caractère complet des informations, textes, graphiques, liens ou autres éléments contenus dans cette documentation. Toute information et toute mise à disposition sur le site ont un caractère privé.