image

Séance positive en Europe, les résultats et la BCE en soutien Par Reuters

© Reuters.

par Laetitia Volga

PARIS (Reuters) – Les Bourses européennes ont terminé la séance en hausse jeudi après plusieurs bons résultats d’entreprises, comme ceux du groupe de luxe Hermès (PA:), et les annonces sans surprise de la Banque centrale européenne qui confirme son biais accommodant.

À Paris, le a terminé sur une progression de 0,91% à 6.267,28 points. Le Footsie britannique a pris 0,62% et le a gagné 0,82%.

L’indice est monté de 0,97%, le de 0,68% et le de 0,68%.

La BCE a maintenu, comme s’y attendaient la plupart des observateurs, une posture monétaire très accommodante mais devra faire face d’ici à sa prochaine réunion en juin à des questions sur le retrait progressif de son soutien pour accompagner la reprise économique dans la zone euro.

“Dans l’ensemble, la BCE est en mode attentiste. La prochaine réunion de politique monétaire en juin sera importante, lorsque les progrès de la vaccination seront plus évidents et que les nouvelles projections de croissance et d’inflation seront disponibles. Il faudra alors également décider si un rythme d’achat nettement plus élevé est également nécessaire au troisième trimestre”, a déclaré Ulrike Kastens, économiste chez DWS.

VALEURS

En Bourse, à l’image de ses concurrents LVMH (PA:) et Kering (PA:), Hermès n’a pas déçu les attentes du marché et a gagné 2,05% après avoir fait état d’une accélération de ses ventes au premier trimestre, tirées par la forte demande en Asie, la reprise en Amérique et à une bonne résistance en Europe.

Pernod Ricard (PA:) a pris 1,27%, le groupe de vins et spiritueux ayant dit viser une progression de son résultat opérationnel courant d’environ 10% cette année après un chiffre d’affaires trimestriel supérieur aux attentes.

Le géant suisse de l’agroalimentaire Nestlé (SIX:) a gagné pour sa part 2,88% après avoir publié la plus importante croissance de son chiffre d’affaires trimestriel depuis dix ans et SAP (NYSE:) a avancé de 3,43% grâce à la bonne performance de ses activités dans l’informatique dématéralisée.

A la baisse, Orange a perdu 1,62% et Renault (PA:) 1,33% après leurs résultats.

Contre la tendance également, Credit Suisse a cédé 2,11% à la suite d’annonces de mesures pour renforcer ses fonds propres après avoir essuyé plusieurs milliards de dollars de pertes liées à l’effondrement du fonds spéculatif américain Archegos Capital.

A WALL STREET

A la clôture des marchés en Europe, Wall Street évoluait en ordre dispersé: le gagnait 0,3%, le perdait 0,15% et le S&P-500 était stable.

AT&T (NYSE:) avançait de 4,63% après avoir annoncé un chiffre d’affaires trimestriel supérieur aux attentes et un nombre de nouveaux abonnés dans la téléphonie mobile deux fois plus important que ce que prévoyait le consensus.

LES INDICATEURS DU JOUR

Les inscriptions au chômage aux Etats-Unis sont tombées la semaine dernière à leur plus bas niveau depuis le début de la pandémie en mars 2020, à 547.000, selon les statistiques du département du Travail.

CHANGES/TAUX

L’euro recule de 0,15% face au billet vert à 1,2014.

L’indice qui mesure les fluctuations du dollar face à un panier de devises de référence gagne 0,14%.

Sur le marché obligataire, le Bund allemand à dix ans pratiquement stable autour de -0,254% et son équivalent américain est en hausse de près de deux points à 1,5803%.

PÉTROLE

Les cours du pétrole ont renversé la tendance à la baisse de ces derniers jours après que la BCE a annoncé que les mesures de relance seraient maintenues pour contrer l’impact économique de la pandémie.

Le baril de gagne 0,38% à 65,57 dollars et le prend 0,39% à 61,59 dollars.

(Laetitia Volga, édité par Jean-Michel Bélot)


Source link

0 0 voter
Article Rating

S’abonner
Notifier de
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Reset Password

Avertissement sur les risques :

Le trading peut vous exposer à des risques de pertes supérieures aux dépôts et ne convient qu’à une clientèle avisée ayant les moyens financiers de supporter un tel risque. Les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide en capital en raison de l’effet de levier. Entre 74 et 89% des comptes de clients de détail perdent de l’argent lors de la négociation de CFD. Vous devez vous assurer que vous comprenez comment les CFD fonctionnent et que vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent. Ce site n’est en aucun cas une offre de conseil en investissement ni une incitation quelconque à acheter ou vendre des instruments financiers. Trader le Forex et/ou les CFD’s implique un niveau de risque élevé, et peut ne pas être approprié car vous pouvez subir des pertes supérieures à votre dépôt. L’effet de levier peut être en votre défaveur.

Vous devez être conscient et avoir une compréhension complète de tous les risques associés au marché et au trading. Le site Union-trader.com peut être amené à produire des commentaires d’ordre général, ce qui ne constitue pas des conseils en investissement et ne doit pas être interprété comme tel.

Veuillez recourir aux conseils d’un conseiller financier extérieur. Le site Union-trader.com décline toute responsabilité pour les erreurs, inexactitudes ou omissions et ne garantit pas l’exactitude ou le caractère complet des informations, textes, graphiques, liens ou autres éléments contenus dans cette documentation. Toute information et toute mise à disposition sur le site ont un caractère privé.