image

Les Bourses européennes dans le désordre en l’absence de catalyseur Par Reuters

© Reuters. Les principales Bourses européennes varient peu mardi dans les premiers échanges. À Paris, l’indice CAC 40 prend 0,24%. À Francfort, le Dax cède 0,36% et à la Bourse de Londres, qui était fermée lundi pour un jour férié, le FTSE prend 0,84%. /Ph

PARIS (Reuters) – Les principales Bourses européennes varient peu mardi dans les premiers échanges en l’absence de catalyseur indiquant aux investisseurs la direction à prendre.

Les anticipations d’une forte reprise économique mondiale sont largement intégrées dans les cours et le rythme des publications de résultats trimestriels d’entreprises ralentit, ce qui laisse entrevoir un calme relatif sur les marchés d’actions, au moins jusqu’à la publication, vendredi, du rapport mensuel sur l’emploi aux Etats-Unis.

À Paris, l’ prend 0,24% à 6.322,94 points vers 07h40 GMT. À Francfort, le cède 0,36% et à la Bourse de Londres, qui était fermée lundi pour un jour férié, le prend 0,84%, porté notamment par son exposition aux ressources de base.

L’indice de la zone euro grappille 0,04%, le gagne 0,29% et le s’octroie 0,1%.

Les Bourses européennes ont entamé lundi le mois de mai en progressant calmement dans un environnement toujours favorable aux actifs risqués sur fond d’espoir d’une forte reprise économique. Mais la crainte que la vigueur de l’économie contraigne les grandes banques centrales à resserrer prématurément leur politique monétaire n’a pas disparu.

VALEURS EN EUROPE

Les compartiments cycliques amenés à profiter du rebond économique mènent la danse dans les premiers échanges en Europe avec des progressions de 0,78% pour l’indice Stoxx des ressources de base et de 0,76% pour celui des transports et des loisirs.

L’action Vivendi (PA:) (+0,28%) réagit peu au lendemain de l’annonce d’un accord avec Mediaset qui met fin à leur longue bataille juridique et prévoit que le groupe français réduise drastiquement sa participation dans le diffuseur italien. L’action Mediaset prend en revanche 4,02% à Milan.

L’actualité des entreprises anime la cote avec un bond de 6,97% à Paris pour Dassault Aviation après l’annonce d’un accord entre la France et l’Egypte pour la livraison de 30 avions de combat Rafale.

A WALL STREET

Les contrats à terme sur les indices américains signalent pour l’instant une ouverture également en ordre dispersé avec un nouveau repli pour le Nasdaq.

L’indice a gagné lundi 0,7%, à 34.113,23 points et le S&P-500 a pris 0,27%, à 4.192,66 points, portés par de bons résultats confortant l’optimisme sur la reprise économique.

Le a toutefois reculé de son côté de 0,48% à 13.895,12 points, pénalisé par les prises de bénéfices affectant les grandes valeurs technologiques.

EN ASIE

La tendance a été globalement haussière en Asie avec des volumes limités, les marchés étant toujours fermés au Japon et en Chine continentale.

La Bourse de Taiwan a toutefois fait exception avec un repli de 1,7%, les investisseurs s’inquiétant d’une soudaine poussée des contaminations par le coronavirus dans le pays. Le repli des valeurs technologiques à Wall Street a également pesé.

TAUX

Le rendement des Treasuries à dix ans avance d’un point de base, à 1,6155%, après avoir reculé jusqu’à 1,578% lundi à la suite de l’annonce d’un ralentissement de la croissance de l’activité manufacturière aux Etats-Unis au mois d’avril.

En Europe, le rendement du Bund allemand de même échéance suit le mouvement pour remonter à -0,196%.

CHANGES

Le dollar reprend du terrain face à un panier de devises de référence (+0,36%) après avoir souffert la veille du repli des rendements obligataires américains.

L’euro recule dans les mêmes proportions face au billet vert pour revenir à 1,2016.

PÉTROLE

Les cours du pétrole hésitent après leur progression de la veille, tiraillés entre les perspectives d’un rebond de la demande dans les économie développées et les inquiétudes sur la situation sanitaire en Inde.

Les deux contrats de référence prennent chacun autour de 0,1%, à 67,61 dollars pour le baril de et 64,56 dollars pour celui du (West Texas Intermediate, WTI).

(Patrick Vignal, édité par Blandine Hénault)


Source link

0 0 voter
Article Rating

S’abonner
Notifier de
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Reset Password

Avertissement sur les risques :

Le trading peut vous exposer à des risques de pertes supérieures aux dépôts et ne convient qu’à une clientèle avisée ayant les moyens financiers de supporter un tel risque. Les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide en capital en raison de l’effet de levier. Entre 74 et 89% des comptes de clients de détail perdent de l’argent lors de la négociation de CFD. Vous devez vous assurer que vous comprenez comment les CFD fonctionnent et que vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent. Ce site n’est en aucun cas une offre de conseil en investissement ni une incitation quelconque à acheter ou vendre des instruments financiers. Trader le Forex et/ou les CFD’s implique un niveau de risque élevé, et peut ne pas être approprié car vous pouvez subir des pertes supérieures à votre dépôt. L’effet de levier peut être en votre défaveur.

Vous devez être conscient et avoir une compréhension complète de tous les risques associés au marché et au trading. Le site Union-trader.com peut être amené à produire des commentaires d’ordre général, ce qui ne constitue pas des conseils en investissement et ne doit pas être interprété comme tel.

Veuillez recourir aux conseils d’un conseiller financier extérieur. Le site Union-trader.com décline toute responsabilité pour les erreurs, inexactitudes ou omissions et ne garantit pas l’exactitude ou le caractère complet des informations, textes, graphiques, liens ou autres éléments contenus dans cette documentation. Toute information et toute mise à disposition sur le site ont un caractère privé.