image

EDF évoque des discussions “difficiles” avec Bruxelles sur son projet de réorganisation Par Reuters

© Reuters. EDF, actuellement engagé dans un projet de réorganisation de ses activités, a déclaré mercredi que les discussions entre la France et la Commission européenne à ce sujet étaient “difficiles”. /Photo prise le 11 décembre 2021/REUTERS/Vincent Kessl

PARIS (Reuters) – EDF (PA:), actuellement engagé dans un projet de réorganisation de ses activités, a déclaré mercredi que les discussions entre la France et la Commission européenne à ce sujet étaient “difficiles”.

Les négociations entre la France et Bruxelles portent sur une nouvelle régulation du parc nucléaire d’EDF qui passerait par une hausse du prix de vente de sa production. Celle-ci s’accompagnerait d’une refonte des activités d’EDF à laquelle s’opposent les syndicats et qui pourrait aboutir à une division du groupe en trois entités dont une partiellement privatisée.

“Les discussions relatives à la réforme de l’Arenh et à la réorganisation d’EDF se poursuivent entre l’État français et la Commission européenne et elles restent difficiles. Il n’y pas de certitude quant à leur calendrier ni quant à leur aboutissement”, écrit EDF dans un communiqué mercredi à l’occasion de la publication de son chiffre d’affaires trimestriel.

Mardi, le ministère des Finances a également confirmé à Reuters que ces discussions étaient “difficiles” même si elles avaient connu “des avancées”.

Des sources gouvernementales avaient laissé entendre début mars qu’elles pourraient aboutir rapidement afin que le projet soit mis en oeuvre avant l’élection présidentielle française de 2022.

Mais, après une série de rencontres avec les syndicats, le ministre des Finances, Bruno Le Maire, avait fait savoir début mai qu’il souhaitait se donner davantage de temps pour aboutir à un accord avec Bruxelles.

HAUSSE DES VENTES

Parallèlement à cette annonce, EDF a fait état d’un chiffre d’affaires de 21,9 milliards d’euros au premier trimestre, en hausse de 6,2% sur un an.

Les ventes ont notamment été portées par EDF renouvelables qui a vu son chiffre d’affaires augmenter de 14,4% à 437 millions d’euros.

EDF évoque également l’évolution positive des indexations tarifaires en France, des meilleures conditions de prix de l’électricité et du gaz ainsi qu’un effet climat favorable.

Le groupe a confirmé son objectif d’un Ebitda supérieur à 17 milliards d’euros cette année ainsi que son objectif de réduction des charges opérationnelles entre 2019 et 2022 de 500 millions d’euros. EDF vise aussi environ trois milliards d’euros de vente d’actifs sur la période 2020-2022.

Il annonce également l’engagement de l’Etat pour un paiement en actions du dividende relatif à l’exercice 2021.

(Hayat Gazzane, édité par Blandine Hénault)

Responsabilité: Fusion Media would like to remind you that the data contained in this website is not necessarily real-time nor accurate. All CFDs (stocks, indexes, futures) and Forex prices are not provided by exchanges but rather by market makers, and so prices may not be accurate and may differ from the actual market price, meaning prices are indicative and not appropriate for trading purposes. Therefore Fusion Media doesn`t bear any responsibility for any trading losses you might incur as a result of using this data.

Fusion Media or anyone involved with Fusion Media will not accept any liability for loss or damage as a result of reliance on the information including data, quotes, charts and buy/sell signals contained within this website. Please be fully informed regarding the risks and costs associated with trading the financial markets, it is one of the riskiest investment forms possible.


Source link

0 0 voter
Article Rating

S’abonner
Notifier de
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Reset Password

Avertissement sur les risques :

Le trading peut vous exposer à des risques de pertes supérieures aux dépôts et ne convient qu’à une clientèle avisée ayant les moyens financiers de supporter un tel risque. Les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide en capital en raison de l’effet de levier. Entre 74 et 89% des comptes de clients de détail perdent de l’argent lors de la négociation de CFD. Vous devez vous assurer que vous comprenez comment les CFD fonctionnent et que vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent. Ce site n’est en aucun cas une offre de conseil en investissement ni une incitation quelconque à acheter ou vendre des instruments financiers. Trader le Forex et/ou les CFD’s implique un niveau de risque élevé, et peut ne pas être approprié car vous pouvez subir des pertes supérieures à votre dépôt. L’effet de levier peut être en votre défaveur.

Vous devez être conscient et avoir une compréhension complète de tous les risques associés au marché et au trading. Le site Union-trader.com peut être amené à produire des commentaires d’ordre général, ce qui ne constitue pas des conseils en investissement et ne doit pas être interprété comme tel.

Veuillez recourir aux conseils d’un conseiller financier extérieur. Le site Union-trader.com décline toute responsabilité pour les erreurs, inexactitudes ou omissions et ne garantit pas l’exactitude ou le caractère complet des informations, textes, graphiques, liens ou autres éléments contenus dans cette documentation. Toute information et toute mise à disposition sur le site ont un caractère privé.