image

Top 5 des événements importants pour les marchés cette semaine Par Investing.com

© Reuters

Par Noreen Burke

Investing.com — Les investisseurs qui tentent d’évaluer la menace de l’inflation suivront de près les données sur les prix à la consommation aux États-Unis jeudi, alors que l’on craint que la hausse de l’inflation n’incite la Réserve fédérale à commencer à réduire ses mesures de relance. Les valeurs vedettes semblent devoir continuer à retenir l’attention des investisseurs, après une course folle la semaine dernière. Les marchés suivront également l’évolution du plan d’infrastructure de 1 700 milliards de dollars proposé par le président Joe Biden, qui a déjà stimulé les secteurs de l’industrie et des matériaux cette année. La Banque centrale européenne se réunira jeudi et pourrait discuter de la réduction des mesures de relance. Le Royaume-Uni doit publier les chiffres mensuels du PIB, alors que les doutes s’intensifient quant à la poursuite de la dernière étape du plan de réouverture du gouvernement. Voici ce que vous devez savoir pour commencer votre semaine.

Menace d’inflation

Tous les yeux seront tournés vers les dernières données de l’IPC jeudi, après qu’un chiffre de l’inflation beaucoup plus fort que prévu ait déclenché un selloff le mois dernier, car beaucoup craignaient que les pressions croissantes sur les prix ne forcent la Fed à commencer à réduire ses mesures de relance.

Le rapport sur l’emploi de vendredi indique que la croissance de l’emploi s’est accélérée par rapport au mois précédent, de même que la croissance des salaires. Cela pourrait renforcer l’argument selon lequel une inflation plus élevée pourrait persister plutôt que d’être transitoire, comme le considère actuellement la Fed.

La lecture de l’inflation est l’une des dernières données économiques importantes avant la prochaine réunion de la Fed les 15 et 16 juin et les responsables de la Fed seront dans leur traditionnelle période d’interdiction pendant la semaine à venir avant cette réunion.

Le calendrier économique comprend également les chiffres de jeudi sur les demandes initiales de chômage, qui sont passées sous la barre des 400 000 la semaine dernière pour la première fois depuis le début de la pandémie.

Frénésie des valeurs mèmes

La folie des actions de mèmes semble devoir se poursuivre, après que les actions d’AMC Entertainment Holdings Inc (NYSE:) ont terminé la semaine dernière avec des gains de plus de 80 %, malgré une baisse de plus de 6 % vendredi.

AMC a été au centre d’une nouvelle vague d’achat par des investisseurs particuliers qui ont fait l’éloge de l’action sur des forums tels que WallStreetBets de Reddit, insufflant un nouveau souffle à un phénomène qui a commencé avec le gain de plus de 1 600 % de GameStop Corp (NYSE:) en janvier.

AMC, qui était au bord de la faillite il n’y a pas si longtemps, a réalisé jeudi sa deuxième offre d’actions en trois jours, profitant d’une hausse de près de 400 % du cours de son action depuis la mi-mai.

Cependant, la plupart des analystes estiment que l’ampleur de la hausse ne correspond pas aux fondamentaux d’AMC et que les valorisations élevées des actions mèmes ont peu de chances de durer.

Selon les données de Refinitiv, il n’y a pas de fonds d’actions gérés activement parmi les 20 plus grands actionnaires d’AMC, ce qui laisse planer le risque qu’un changement d’opinion de la part des investisseurs particuliers fasse rapidement couler ses actions.

Accord sur les infrastructures

Les acteurs du marché suivront de près les négociations entre les démocrates et les républicains à Washington concernant l’accord sur les infrastructures proposé par le président Joe Biden, d’un montant de 1 700 milliards de dollars.

Le secrétaire d’État aux transports, Pete Buttigieg, a déclaré que la Maison-Blanche considérait lundi, date de retour du Congrès après une semaine de vacances, comme une date critique pour voir progresser les négociations.

Les attentes de dépenses gouvernementales en matière d’infrastructures ont déjà stimulé les valeurs de rendement cette année, en particulier les secteurs de l’industrie et des matériaux, qui ont tous deux gagné environ 20 % depuis le début de l’année, contre un gain de 12,5 % pour le .

Ces gains importants pourraient rendre de nombreux titres des secteurs de l’industrie et des matériaux vulnérables à un effondrement si un projet de loi sur les dépenses importantes à Washington ne se concrétise pas, a déclaré John Mowrey, directeur des investissements de NFJ Investment Group.

Le dilemme de la BCE

La BCE se réunit jeudi et publiera ses prévisions de croissance actualisées pour 2021 et 2022.

Les décideurs politiques débattront de l’opportunité de prolonger leur soutien à la reprise de la zone euro par des mesures de relance d’urgence, une décision qui dépendra de la solidité de la reprise économique de la région selon eux.

Les récents commentaires pessimistes de plusieurs responsables politiques de la BCE ont mis en évidence les risques d’un resserrement prématuré. Toute indication de la part de la directrice de la BCE, Christine Lagarde, selon laquelle le débat sur le resserrement est en cours, pourrait pousser les rendements obligataires de la zone euro encore plus haut et compromettre la reprise économique dans le bloc.

“Alors que la reprise commence à s’accélérer, la BCE continue de marcher sur un fil ténu entre la préservation des conditions financières favorables et le début du déblocage de certaines des mesures de soutien d’urgence dévoilées pendant la pandémie”, a déclaré Angel Talavera, responsable de l’économie européenne chez Oxford Economics.

“Compte tenu de l’état encore fragile de l’économie, nous pensons que la BCE maintiendra le niveau des achats d’actifs lors de sa prochaine réunion de politique générale en juin”.

PIB du Royaume-Uni

Alors que la réouverture complète de l’économie britannique prévue pour le 21 juin semble de plus en plus incertaine, les investisseurs seront très attentifs aux chiffres de la croissance mensuelle du publiés vendredi.

Alors que la réouverture des magasins et du secteur de l’hôtellerie en avril devrait, sans surprise, avoir contribué à une nouvelle augmentation mensuelle solide de la croissance, la reprise devrait être confrontée à son premier véritable test au cours des prochaines semaines, à mesure que les inquiétudes concernant la nouvelle variante “delta” du Covid-19 (détectée pour la première fois en Inde) augmentent.

Les dernières estimations indiquent qu’elle pourrait être 50 % plus transmissible que la souche dominante précédente, ce qui signifie que les hospitalisations pourraient augmenter rapidement dans les groupes non vaccinés.

Bien que 50 % de la population soit désormais entièrement vaccinée, il est probable que l’on cherche à retarder la réouverture prévue afin de permettre une meilleure couverture vaccinale.

-Reuters a contribué à ce rapport.


Source link

0 0 voter
Article Rating

S’abonner
Notifier de
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Reset Password

Avertissement sur les risques :

Le trading peut vous exposer à des risques de pertes supérieures aux dépôts et ne convient qu’à une clientèle avisée ayant les moyens financiers de supporter un tel risque. Les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide en capital en raison de l’effet de levier. Entre 74 et 89% des comptes de clients de détail perdent de l’argent lors de la négociation de CFD. Vous devez vous assurer que vous comprenez comment les CFD fonctionnent et que vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent. Ce site n’est en aucun cas une offre de conseil en investissement ni une incitation quelconque à acheter ou vendre des instruments financiers. Trader le Forex et/ou les CFD’s implique un niveau de risque élevé, et peut ne pas être approprié car vous pouvez subir des pertes supérieures à votre dépôt. L’effet de levier peut être en votre défaveur.

Vous devez être conscient et avoir une compréhension complète de tous les risques associés au marché et au trading. Le site Union-trader.com peut être amené à produire des commentaires d’ordre général, ce qui ne constitue pas des conseils en investissement et ne doit pas être interprété comme tel.

Veuillez recourir aux conseils d’un conseiller financier extérieur. Le site Union-trader.com décline toute responsabilité pour les erreurs, inexactitudes ou omissions et ne garantit pas l’exactitude ou le caractère complet des informations, textes, graphiques, liens ou autres éléments contenus dans cette documentation. Toute information et toute mise à disposition sur le site ont un caractère privé.