image

Aramis vise une fourchette de prix comprise entre 23 et 28 euros par action pour son IPO Par Reuters

© Reuters. Aramis, filiale de Stellantis et spécialiste de la vente en ligne de voitures d’occasion, a déclaré mardi viser une fourchette de prix pour son introduction à la Bourse de Paris entre 23 euros et 28 euros par action. /Photo d’archives/REUTERS/Eric Gai

PARIS (Reuters) – Aramis, filiale de Stellantis et spécialiste de la vente en ligne de voitures d’occasion, a déclaré mardi viser une fourchette de prix pour son introduction à la Bourse de Paris entre 23 euros et 28 euros par action.

Le groupe espère ainsi atteindre une capitalisation boursière comprise entre 1,9 milliard d’euros et 2,3 milliards d’euros, a-t-il indiqué dans un communiqué.

Pour son entrée en Bourse, Aramis va émettre des actions nouvelles pour un montant d’environ 250 millions d’euros. Des actions existantes vont également être cédées, ce qui porte le montant total levé entre 446 millions et 481 millions d’euros.

Stellantis, qui détient près de 70% du capital, ne cédera pas d’actions dans le cadre de cette opération et conservera une participation majoritaire. Les deux fondateurs du groupe cèderont des actions mais resteront les deuxièmes principaux actionnaires derrière Stellantis.

Aramis précise que le début des négociations des actions sur le marché réglementé d’Euronext Paris est prévu le 18 juin 2021 sous forme de promesses d’actions avec un règlement-livraison prévu le 21 juin 2021.

Avec l’introduction en Bourse, Aramis souhaite accroître sa flexibilité financière et soutenir sa stratégie de développement et de croissance.

“Nous avons pour ambition de devenir la plateforme digitale préférée en Europe pour acheter une voiture d’occasion”, ont commenté Nicolas Chartier et Guillaume Paoli, co-fondateurs et respectivement président et directeur général du groupe, dans un communiqué.

“Cette introduction en bourse est une étape importante pour Aramis Group nous permettant de poursuivre notre stratégie de croissance rapide sur nos marchés existants, et mener des acquisitions dans de nouveaux pays européens, comme nous l’avons fait avec succès depuis 2017”.

Fin mai, Aramis avait franchi une première étape dans son projet avec l’approbation de son document d’enregistrement.

Le groupe avait alors annoncé qu’il visait un chiffre d’affaires organique supérieur à 1,25 milliard d’euros et une marge d’Ebitda comprise entre 2,7% et 2,9% sur son exercice en cours, qui se termine fin septembre.

(Hayat Gazzane, édité par Blandine Hénault)

Responsabilité: Fusion Media would like to remind you that the data contained in this website is not necessarily real-time nor accurate. All CFDs (stocks, indexes, futures) and Forex prices are not provided by exchanges but rather by market makers, and so prices may not be accurate and may differ from the actual market price, meaning prices are indicative and not appropriate for trading purposes. Therefore Fusion Media doesn`t bear any responsibility for any trading losses you might incur as a result of using this data.

Fusion Media or anyone involved with Fusion Media will not accept any liability for loss or damage as a result of reliance on the information including data, quotes, charts and buy/sell signals contained within this website. Please be fully informed regarding the risks and costs associated with trading the financial markets, it is one of the riskiest investment forms possible.


Source link

0 0 voter
Article Rating

S’abonner
Notifier de
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Reset Password

Avertissement sur les risques :

Le trading peut vous exposer à des risques de pertes supérieures aux dépôts et ne convient qu’à une clientèle avisée ayant les moyens financiers de supporter un tel risque. Les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide en capital en raison de l’effet de levier. Entre 74 et 89% des comptes de clients de détail perdent de l’argent lors de la négociation de CFD. Vous devez vous assurer que vous comprenez comment les CFD fonctionnent et que vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent. Ce site n’est en aucun cas une offre de conseil en investissement ni une incitation quelconque à acheter ou vendre des instruments financiers. Trader le Forex et/ou les CFD’s implique un niveau de risque élevé, et peut ne pas être approprié car vous pouvez subir des pertes supérieures à votre dépôt. L’effet de levier peut être en votre défaveur.

Vous devez être conscient et avoir une compréhension complète de tous les risques associés au marché et au trading. Le site Union-trader.com peut être amené à produire des commentaires d’ordre général, ce qui ne constitue pas des conseils en investissement et ne doit pas être interprété comme tel.

Veuillez recourir aux conseils d’un conseiller financier extérieur. Le site Union-trader.com décline toute responsabilité pour les erreurs, inexactitudes ou omissions et ne garantit pas l’exactitude ou le caractère complet des informations, textes, graphiques, liens ou autres éléments contenus dans cette documentation. Toute information et toute mise à disposition sur le site ont un caractère privé.