image

Renault mis en examen pour tromperie Par Reuters

© Reuters. Renault a été mis en examen mardi par le Tribunal judiciaire de Paris pour tromperie dans le cadre de l’information judiciaire ouverte en France en 2017 sur les émissions polluantes de véhicules diesel d’ancienne génération, des accusations que le g

PARIS (Reuters) – Renault (PA:) a été mis en examen mardi par le Tribunal judiciaire de Paris pour tromperie dans le cadre de l’information judiciaire ouverte en France en 2017 sur les émissions polluantes de véhicules diesel d’ancienne génération, des accusations que le groupe au losange conteste.

Dans un communiqué, le constructeur automobile français a fait savoir qu’il devait déposer un cautionnement de 20 millions d’euros dont 18 millions d’euros pour l’éventuel paiement des dommages et des amendes et donner une garantie bancaire de 60 millions d’euros pour indemniser les éventuels préjudices.

“L’entreprise, avec cette mise en examen, va enfin pouvoir faire valoir ses droits et présenter ses arguments”, a déclaré à des journalistes le directeur de l’Ingénierie Gilles Le Borgne.

“Renault apportera à la justice, dans la plus grande transparence, tous les éléments d’explication démontrant qu’il n’a commis aucune tromperie. Renault n’a trompé personne et n’a commis aucune infraction.”

Le groupe assure n’avoir équipé ses véhicules d’aucun logiciel truqueur, ces dispositifs détectant les phases de tests pour optimiser les systèmes de dépollution et qui ont été au coeur du dieselgate de Volkwagen fin 2015.

L’affaire a fait des ricochets en France, la Commission Royal puis la Direction générale de la concurrence et de la répression des fraudes (DGCCRF) menant pendant plusieurs années des investigations sur une douzaine de marques automobiles.

Renault avait été particulièrement montré du doigt à l’époque pour les importants dépassements d’oxydes d’azote (NOx) mesurés en condition réelle de conduite, par rapport aux normes d’homologation Euro 5 (2009-2011) et Euro 6 de première génération (2013-2027).

Gilles Le Borgne a répété l’argument économique et scientifique invoqué par le groupe dès le début de l’affaire pour expliquer les faiblesses de la technologie du piège à NOx choisie à l’époque, fonctionnant de manière optimale sur une plage de température du moteur seulement très réduite.

“Les limites des dispositifs de dépollution étaient liés à la sécurité de nos clients et aux limites technologiques, physico-chimiques de ces fonctionnements”, a-t-il dit.

Gilles Le Borgne a souligné que le nombre exact de véhicules concernés par la procédure judiciaire restait encore à déterminer.

(Gilles Guillaume, Jean Terzian, édité par Jean-Stéphane Brosse)

Responsabilité: Fusion Media would like to remind you that the data contained in this website is not necessarily real-time nor accurate. All CFDs (stocks, indexes, futures) and Forex prices are not provided by exchanges but rather by market makers, and so prices may not be accurate and may differ from the actual market price, meaning prices are indicative and not appropriate for trading purposes. Therefore Fusion Media doesn`t bear any responsibility for any trading losses you might incur as a result of using this data.

Fusion Media or anyone involved with Fusion Media will not accept any liability for loss or damage as a result of reliance on the information including data, quotes, charts and buy/sell signals contained within this website. Please be fully informed regarding the risks and costs associated with trading the financial markets, it is one of the riskiest investment forms possible.


Source link

0 0 voter
Article Rating

S’abonner
Notifier de
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Reset Password

Avertissement sur les risques :

Le trading peut vous exposer à des risques de pertes supérieures aux dépôts et ne convient qu’à une clientèle avisée ayant les moyens financiers de supporter un tel risque. Les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide en capital en raison de l’effet de levier. Entre 74 et 89% des comptes de clients de détail perdent de l’argent lors de la négociation de CFD. Vous devez vous assurer que vous comprenez comment les CFD fonctionnent et que vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent. Ce site n’est en aucun cas une offre de conseil en investissement ni une incitation quelconque à acheter ou vendre des instruments financiers. Trader le Forex et/ou les CFD’s implique un niveau de risque élevé, et peut ne pas être approprié car vous pouvez subir des pertes supérieures à votre dépôt. L’effet de levier peut être en votre défaveur.

Vous devez être conscient et avoir une compréhension complète de tous les risques associés au marché et au trading. Le site Union-trader.com peut être amené à produire des commentaires d’ordre général, ce qui ne constitue pas des conseils en investissement et ne doit pas être interprété comme tel.

Veuillez recourir aux conseils d’un conseiller financier extérieur. Le site Union-trader.com décline toute responsabilité pour les erreurs, inexactitudes ou omissions et ne garantit pas l’exactitude ou le caractère complet des informations, textes, graphiques, liens ou autres éléments contenus dans cette documentation. Toute information et toute mise à disposition sur le site ont un caractère privé.