image

UE et USA envisagent une collaboration accrue sur le climat Par Reuters

© Reuters. L’Union européenne et les Etats-Unis devraient s’entendre lors de leur sommet prévu mardi prochain à Bruxelles sur le principe d’un renforcement de leur coopération dans la lutte contre le changement climatique, selon un projet de déclaration commune

par Kate Abnett et Robin Emmott

BRUXELLES (Reuters) – L’Union européenne et les Etats-Unis devraient s’entendre lors de leur sommet prévu mardi prochain à Bruxelles sur le principe d’un renforcement de leur coopération dans la lutte contre le changement climatique, selon un projet de déclaration commune consulté par Reuters.

Dans ce projet, qui devait être discuté mercredi par les ambassadeurs des Vingt-Sept, Washington et Bruxelles s’engagent à mettre en oeuvre des partenariats internationaux avant les négociations sur le climat prévues en novembre, dans le cadre de la COP26 à Glasgow, où ils espèrent convaincre d’autres pays de se montrer plus ambitieux dans la réduction des émissions de gaz à effet de serre (GES).

Le sommet du 15 juin, qui sera consacré à des dossiers allant du commerce à la pandémie de COVID-19, réunira le président américain Joe Biden, la présidente de la Commission européenne Ursula von der Leyen et le président du Conseil européen Charles Michel.

Le projet de déclaration commune a également identifié des secteurs clés où les deux parties peuvent s’entendre pour limiter les effets du changement climatique.

“Nous avons l’intention de nous coordonner étroitement pour promouvoir des mesures climatiques robustes, lutter contre le risque de ‘fuite carbone’, coopérer dans la finance durable, notamment en fournissant au secteur privé des outils et des instruments accessibles”, a-t-il déclaré.

La fuite de carbone, que l’UE s’est engagée à combattre, est une situation dans laquelle une entreprise, pour échapper aux coûts liés aux politiques climatiques, déplace sa production dans un pays appliquant des règles moins strictes en matière de limitation des émissions.

La Commission européenne envisage d’imposer une taxe carbone sur les importations de produits comme l’acier, le ciment et l’électricité, selon un projet distinct consulté par Reuters la semaine dernière.

L’exécutif européen a toutefois laissé entendre que les pays dont les normes environnementales correspondent à celles de l’UE pourraient être exemptés de cette taxe.

Prenant le contre-pied de Donald Trump, son prédécesseur à la Maison blanche, Joe Biden a déclaré en avril que les Etats-Unis allaient réduire de moitié leurs émissions de gaz à effet de serre à l’horizon 2030 par rapport au niveau de 2005.

L’UE de son côté dévoilera le mois prochain un ensemble de mesures pour le climat destinées à réduire ses émissions nettes de GES d’au moins 55% d’ici 2030 par rapport aux niveaux de 1990.

Le projet de déclaration commune indique également que les deux parties vont accroître leurs efforts pour amener les pays riches à atteindre leur objectif de débloquer au moins 100 milliards de dollars en faveur des pays les plus pauvres pour les permettre de réduire leurs émissions de CO2 et à s’adapter aux effets du changement climatique.

(Version française Claude Chendjou, édité par Jean-Stéphane Brosse)

Responsabilité: Fusion Media would like to remind you that the data contained in this website is not necessarily real-time nor accurate. All CFDs (stocks, indexes, futures) and Forex prices are not provided by exchanges but rather by market makers, and so prices may not be accurate and may differ from the actual market price, meaning prices are indicative and not appropriate for trading purposes. Therefore Fusion Media doesn`t bear any responsibility for any trading losses you might incur as a result of using this data.

Fusion Media or anyone involved with Fusion Media will not accept any liability for loss or damage as a result of reliance on the information including data, quotes, charts and buy/sell signals contained within this website. Please be fully informed regarding the risks and costs associated with trading the financial markets, it is one of the riskiest investment forms possible.


Source link

0 0 voter
Article Rating

S’abonner
Notifier de
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Reset Password

Avertissement sur les risques :

Le trading peut vous exposer à des risques de pertes supérieures aux dépôts et ne convient qu’à une clientèle avisée ayant les moyens financiers de supporter un tel risque. Les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide en capital en raison de l’effet de levier. Entre 74 et 89% des comptes de clients de détail perdent de l’argent lors de la négociation de CFD. Vous devez vous assurer que vous comprenez comment les CFD fonctionnent et que vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent. Ce site n’est en aucun cas une offre de conseil en investissement ni une incitation quelconque à acheter ou vendre des instruments financiers. Trader le Forex et/ou les CFD’s implique un niveau de risque élevé, et peut ne pas être approprié car vous pouvez subir des pertes supérieures à votre dépôt. L’effet de levier peut être en votre défaveur.

Vous devez être conscient et avoir une compréhension complète de tous les risques associés au marché et au trading. Le site Union-trader.com peut être amené à produire des commentaires d’ordre général, ce qui ne constitue pas des conseils en investissement et ne doit pas être interprété comme tel.

Veuillez recourir aux conseils d’un conseiller financier extérieur. Le site Union-trader.com décline toute responsabilité pour les erreurs, inexactitudes ou omissions et ne garantit pas l’exactitude ou le caractère complet des informations, textes, graphiques, liens ou autres éléments contenus dans cette documentation. Toute information et toute mise à disposition sur le site ont un caractère privé.