image

Les Etats-Unis lèvent les sanctions contre d’ex-représentants iraniens, une mesure “routinière” Par Reuters

© Reuters. Les Etats-Unis ont annoncé jeudi avoir levé les sanctions visant trois anciens représentants iraniens et deux compagnies iraniennes impliqués par le passé dans le commerce de produits pétrochimiques, une mesure qualifiée de routinière par un repr

par Arshad Mohammed et Daphne Psaledakis

WASHINGTON (Reuters) – Les Etats-Unis ont annoncé jeudi avoir levé les sanctions visant trois anciens représentants iraniens et deux compagnies iraniennes impliqués par le passé dans le commerce de produits pétrochimiques, une mesure qualifiée de routinière par un représentant américain mais qui pourrait illustrer la volonté de Washington d’assouplir si justifié les sanctions contre Téhéran.

Cette décision du Bureau de contrôle des actifs étrangers du département américain du Trésor (OFAC) n’est pas liée aux efforts en cours pour ramener les Etats-Unis et l’Iran dans le cadre de l’accord de 2015 sur le nucléaire iranien, a déclaré le représentant américain, s’exprimant sous couvert d’anonymat.

Le département du Trésor a indiqué que l’OFAC et le département d’Etat levaient les “sanctions contre trois anciens représentants du gouvernement iranien et deux compagnies impliqués dans le passé dans l’achat, la vente, le transport ou le marketing de produits pétrochimiques iraniens”.

Dans un communiqué, le Trésor a ajouté que la mesure illustrait “un changement vérifié de comportement ou de statut” des cibles des sanctions et “démontre l’engagement du gouvernement américain à lever les sanctions dans les cas de changements de ce type”.

Un porte-parole du département du Trésor a indiqué que les trois anciens représentants iraniens avaient démontré qu’ils n’occupaient plus de postes “au sein d’entités affiliées au gouvernement” à Téhéran et a ajouté qu’il n’y avait donc plus de raison de maintenir les sanctions.

Le cours du a brièvement plongé après que des informations ont suggéré que la levée des sanctions concernait des représentants du secteur pétrolier iranien, laissant entrevoir le possible effet d’une levée des sanctions visant l’Iran si un accord venait à être trouvé dans les discussions indirectes menées par Washington et Téhéran avec les parties prenantes de l’accord de 2015 sur le nucléaire iranien.

Un sixième cycle de pourparlers doit débuter ce week-end dans la capitale autrichienne Vienne, où fut signé le Plan d’action global commun (PAGC, ou JCPoA en anglais) que l’ancien président américain Donald Trump a dénoncé en 2018, rétablissant les sanctions contre l’Iran et poussant celui-ci à s’affranchir par étapes de l’accord.

L’actuel locataire de la Maison blanche, Joe Biden, espère parvenir à négocier un retour commun des Etats-Unis et de l’Iran dans le cadre de l’accord.

Interrogé sur l’état des discussions, le porte-parole du département d’Etat américain, Ned Price, a répété aux journalistes que des progrès ont été effectués mais que des “défis” demeuraient, avec d’importantes divergences.

(Arshad Mohammed et Daphne Psaledakis, avec Humeyra Pamuk et Simon Lewis; version française Jean Terzian)

Responsabilité: Fusion Media would like to remind you that the data contained in this website is not necessarily real-time nor accurate. All CFDs (stocks, indexes, futures) and Forex prices are not provided by exchanges but rather by market makers, and so prices may not be accurate and may differ from the actual market price, meaning prices are indicative and not appropriate for trading purposes. Therefore Fusion Media doesn`t bear any responsibility for any trading losses you might incur as a result of using this data.

Fusion Media or anyone involved with Fusion Media will not accept any liability for loss or damage as a result of reliance on the information including data, quotes, charts and buy/sell signals contained within this website. Please be fully informed regarding the risks and costs associated with trading the financial markets, it is one of the riskiest investment forms possible.


Source link

0 0 voter
Article Rating

S’abonner
Notifier de
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Reset Password

Avertissement sur les risques :

Le trading peut vous exposer à des risques de pertes supérieures aux dépôts et ne convient qu’à une clientèle avisée ayant les moyens financiers de supporter un tel risque. Les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide en capital en raison de l’effet de levier. Entre 74 et 89% des comptes de clients de détail perdent de l’argent lors de la négociation de CFD. Vous devez vous assurer que vous comprenez comment les CFD fonctionnent et que vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent. Ce site n’est en aucun cas une offre de conseil en investissement ni une incitation quelconque à acheter ou vendre des instruments financiers. Trader le Forex et/ou les CFD’s implique un niveau de risque élevé, et peut ne pas être approprié car vous pouvez subir des pertes supérieures à votre dépôt. L’effet de levier peut être en votre défaveur.

Vous devez être conscient et avoir une compréhension complète de tous les risques associés au marché et au trading. Le site Union-trader.com peut être amené à produire des commentaires d’ordre général, ce qui ne constitue pas des conseils en investissement et ne doit pas être interprété comme tel.

Veuillez recourir aux conseils d’un conseiller financier extérieur. Le site Union-trader.com décline toute responsabilité pour les erreurs, inexactitudes ou omissions et ne garantit pas l’exactitude ou le caractère complet des informations, textes, graphiques, liens ou autres éléments contenus dans cette documentation. Toute information et toute mise à disposition sur le site ont un caractère privé.