image

L’Opep+ s’accorde pour augmenter la production à partir d’août Par Reuters

© Reuters. Les pays membres de l’Opep et leurs alliés, réunis au sein de l’Opep+, se sont accordés dimanche pour augmenter la production de pétrole à partir d’août face à la hausse des cours qui ont atteint des plus hauts de deux ans et demi sur fond de rebon

par Rania El Gamal, Olesya Astakhova et Ahmad Ghaddar

MOSCOU/DUBAI/LONDRES (Reuters) – Les pays membres de l’Opep et leurs alliés, réunis au sein de l’Opep+, se sont accordés dimanche pour augmenter la production de à partir d’août face à la hausse des cours qui ont atteint des plus hauts de deux ans et demi sur fond de rebond de l’économie mondiale après l’épidémie de coronavirus.

L’organisation, qui rassemble les pays membres de l’Opep et des alliés tels que la Russie, a également conclu un accord clef sur de nouveaux quotas de production à partir de mai 2022 afin de surmonter les désaccords entre l’Arabie saoudite et les Emirats arabes unis.

L’an dernier, l’Opep+ avait réduit la production d’un volume record de 10 million de barils par jour (bpj) face au ralentissement de la demande et à un effondrement des prix en pleine pandémie. L’organisation a depuis graduellement rouvert les vannes, ramenant la baisse de production à environ 5,8 millions de bpj.

A partir d’août et jusqu’en décembre 2021, l’organisation va augmenter la production de 2 millions de bpj supplémentaires, a fait savoir l’Opep dans un communiqué.

Le groupe s’est par ailleurs mis d’accord pour prolonger leur accord de plafonnement jusqu’à la fin de 2022, au lieu d’avril 2022 comme prévu jusque-là, afin de se donner davantage de marges de manoeuvres au cas où le rebond de l’économie serait enrayé par la progression de nouveaux variants.

Alors que l’Arabie saoudite comme les Emirats arabes unis soutenaient l’idée d’une augmentation immédiate de la production, les émirats étaient opposés à la proposition saoudienne d’étendre les plafonnements jusqu’à décembre 2022 sans relever les quotas de production.

Pour surmonter ce désaccord, l’Opep+ s’est entendue sur de nouveaux quotas de production pour plusieurs de ses membres à partir de mai 2022, incluant les émirats, l’Arabie saoudite, la Russie, le Koweït et l’Irak.

Cet ajustement va augmenter l’approvisionnement de 1,63 million de bpj à compter de mai l’an prochain, d’après les calculs de Reuters.

(Reportage Olesya Astakhova, Rania El Gamal, ALex Lawler, Ahmad Ghaddar et Dmitry Zhdannikov; rédaction Dmitry Zhdannikov; version française Gwénaëlle Barzic)

Responsabilité: Fusion Media would like to remind you that the data contained in this website is not necessarily real-time nor accurate. All CFDs (stocks, indexes, futures) and Forex prices are not provided by exchanges but rather by market makers, and so prices may not be accurate and may differ from the actual market price, meaning prices are indicative and not appropriate for trading purposes. Therefore Fusion Media doesn`t bear any responsibility for any trading losses you might incur as a result of using this data.

Fusion Media or anyone involved with Fusion Media will not accept any liability for loss or damage as a result of reliance on the information including data, quotes, charts and buy/sell signals contained within this website. Please be fully informed regarding the risks and costs associated with trading the financial markets, it is one of the riskiest investment forms possible.


Source link

0 0 votes
Article Rating

S’abonner
Notifier de
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Reset Password

Avertissement sur les risques :

Le trading peut vous exposer à des risques de pertes supérieures aux dépôts et ne convient qu’à une clientèle avisée ayant les moyens financiers de supporter un tel risque. Les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide en capital en raison de l’effet de levier. Entre 74 et 89% des comptes de clients de détail perdent de l’argent lors de la négociation de CFD. Vous devez vous assurer que vous comprenez comment les CFD fonctionnent et que vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent. Ce site n’est en aucun cas une offre de conseil en investissement ni une incitation quelconque à acheter ou vendre des instruments financiers. Trader le Forex et/ou les CFD’s implique un niveau de risque élevé, et peut ne pas être approprié car vous pouvez subir des pertes supérieures à votre dépôt. L’effet de levier peut être en votre défaveur.

Vous devez être conscient et avoir une compréhension complète de tous les risques associés au marché et au trading. Le site Union-trader.com peut être amené à produire des commentaires d’ordre général, ce qui ne constitue pas des conseils en investissement et ne doit pas être interprété comme tel.

Veuillez recourir aux conseils d’un conseiller financier extérieur. Le site Union-trader.com décline toute responsabilité pour les erreurs, inexactitudes ou omissions et ne garantit pas l’exactitude ou le caractère complet des informations, textes, graphiques, liens ou autres éléments contenus dans cette documentation. Toute information et toute mise à disposition sur le site ont un caractère privé.