image

Ackman se substitue à Pershing pour le rachat de 10% du capital d’UMG Par Reuters

© Reuters. Le véhicule d’investissement (Spac) Pershing Square Tontine Holdings (PSTH) du milliardaire américain William Ackman annonce lundi que son conseil d’administration a décidé à l’unanimité de ne pas procéder au rachat de 10% du capital d’Universal Mu

(Reuters) – Le véhicule d’investissement (Spac) Pershing Square (NYSE:) Tontine Holdings (PSTH) du milliardaire américain William Ackman annonce lundi que son conseil d’administration a décidé à l’unanimité de ne pas procéder au rachat de 10% du capital d’Universal Music Group (UMG), une transaction évaluée à 3,5 milliards d’euros qui avait fait l’objet d’un accord avec Vivendi (PA:) le mois dernier.

Dans un communiqué, Vivendi précise pour sa part avoir accepté que William Ackman se substitue à PSTH pour l’acquisition.

“Vivendi a accepté la demande de Pershing Square Tontine Holdings Ltd. (PSTH) que des fonds d’investissement dans lesquels M. William Ackman détient des intérêts économiques importants ou exerce la direction se substituent pour l’acquisition de 10% du capital d’Universal Music Group (UMG) annoncée le 20 juin dernier”, déclare le groupe français.

“La quotité du capital d’UMG qui sera finalement acquise par ces fonds sera comprise entre 5% et 10%. Si cette quotité s’avérait inférieure à 10%, Vivendi a toujours l’intention de céder la différence à d’autres investisseurs avant la distribution de 60% du capital d’UMG aux actionnaires de Vivendi, prévue pour le 21 septembre prochain”, ajoute-t-il.

Pershing Square Tontine Holdings explique pour sa part dans un communiqué distinct que sa décision a été “motivée par plusieurs questions soulevées par la SEC (l’autorité boursière américaine) concernant plusieurs éléments de la transaction proposée – en particulier quant à la question de savoir si la structure de notre opération est conforme aux règles du New York Stock Exchange”.

Pershing a ajouté qu’en conséquence de ce retrait, il verserait des indemnités à Vivendi.

Le groupe français veut tirer le maximum de la valeur d’UMG, premier label musical au monde, via un processus d’introduction en Bourse qui verra Vivendi distribuer 60% du capital de sa filiale à ses actionnaires actuels.

(Sudip Kar-Gupta, Jean-Stéphane Brosse, édité par Laetitia Volga)

Responsabilité: Fusion Media would like to remind you that the data contained in this website is not necessarily real-time nor accurate. All CFDs (stocks, indexes, futures) and Forex prices are not provided by exchanges but rather by market makers, and so prices may not be accurate and may differ from the actual market price, meaning prices are indicative and not appropriate for trading purposes. Therefore Fusion Media doesn`t bear any responsibility for any trading losses you might incur as a result of using this data.

Fusion Media or anyone involved with Fusion Media will not accept any liability for loss or damage as a result of reliance on the information including data, quotes, charts and buy/sell signals contained within this website. Please be fully informed regarding the risks and costs associated with trading the financial markets, it is one of the riskiest investment forms possible.


Source link

0 0 votes
Article Rating

S’abonner
Notifier de
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Reset Password

Avertissement sur les risques :

Le trading peut vous exposer à des risques de pertes supérieures aux dépôts et ne convient qu’à une clientèle avisée ayant les moyens financiers de supporter un tel risque. Les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide en capital en raison de l’effet de levier. Entre 74 et 89% des comptes de clients de détail perdent de l’argent lors de la négociation de CFD. Vous devez vous assurer que vous comprenez comment les CFD fonctionnent et que vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent. Ce site n’est en aucun cas une offre de conseil en investissement ni une incitation quelconque à acheter ou vendre des instruments financiers. Trader le Forex et/ou les CFD’s implique un niveau de risque élevé, et peut ne pas être approprié car vous pouvez subir des pertes supérieures à votre dépôt. L’effet de levier peut être en votre défaveur.

Vous devez être conscient et avoir une compréhension complète de tous les risques associés au marché et au trading. Le site Union-trader.com peut être amené à produire des commentaires d’ordre général, ce qui ne constitue pas des conseils en investissement et ne doit pas être interprété comme tel.

Veuillez recourir aux conseils d’un conseiller financier extérieur. Le site Union-trader.com décline toute responsabilité pour les erreurs, inexactitudes ou omissions et ne garantit pas l’exactitude ou le caractère complet des informations, textes, graphiques, liens ou autres éléments contenus dans cette documentation. Toute information et toute mise à disposition sur le site ont un caractère privé.