image

Berlin sanctionnera Moscou en cas d’abus, dit Washington Par Reuters

© Reuters. L’Allemagne s’est engagée à prendre des mesures pour entraver la capacité de la Russie à exporter de l’énergie si jamais Moscou mène des actions agressives contre l’Ukraine ou utilise l’énergie comme une arme, a déclaré mercredi la sous-secrétai

(Bien lire que Victoria Nuland est sous-secrétaire du département d’Etat)

WASHINGTON (Reuters) – L’Allemagne s’est engagée à prendre des mesures pour entraver la capacité de la Russie à exporter de l’énergie si jamais Moscou mène des actions agressives contre l’Ukraine ou utilise l’énergie comme une arme, a déclaré mercredi la sous-secrétaire du département d’Etat américain.

Washington et Berlin ont signé un pacte destiné à résoudre leur différend sur le projet de gazoduc Nord Stream 2, financé par le géant gazier public russe Gazprom et dans lequel les Etats-Unis voient un moyen pour la Russie d’accroître son influence économique et politique sur l’Europe en rendant celle-ci plus dépendante de son gaz.

Nord Stream 2, dont les travaux doivent être finalisés cette année, permettrait à Moscou de fournir à l’Allemagne deux fois plus de gaz qu’à l’heure actuelle tout en contournant l’Ukraine, privant celle-ci d’importantes recettes de transit.

A Berlin, le gouvernement allemand a fait savoir que la chancelière Angela Merkel s’était entretenue mercredi par téléphone avec le président russe Vladimir Poutine, alors que le pacte conclu avec Washington doit être présenté dans la journée.

“Des questions énergétiques dont le transit de gaz via l’Ukraine et le gazoduc Nord Stream 2 ont fait partie des sujets de discussion”, est-il indiqué dans un communiqué.

Si une forte opposition demeure aux Etats-Unis à propos du projet, le pacte entre Washington et Berlin est destiné à limiter la possibilité pour la Russie de se servir de l’énergie comme d’une arme politique.

“Entre autres, l’Allemagne s’est engagée dans le cadre de cet accord avec nous à prendre des mesures au niveau national et à pousser pour des mesures efficaces au niveau européen, notamment des sanctions, pour limiter les capacités d’exportation de la Russie dans le secteur énergétique si la Russie venait à tenter d’utiliser l’énergie comme une arme ou à commettre des actions agressives supplémentaires contre l’Ukraine”, a dit Victoria Nuland.

S’exprimant devant la commission sénatoriale des Affaires étrangères, elle a aussi indiqué que Berlin allait soutenir la prolongation de l’accord de transit gazier russo-ukrainien devant expirer en 2024.

“Nous allons pousser et utiliser tous nos leviers pour obtenir dix années supplémentaires pour l’Ukraine mais, plus largement, nous devons travailler ensemble pour réduire la dépendance de l’Ukraine au gaz russe”, qu’il s’agisse des fonds issus du transit ou de la propre dépendance de Kiev au gaz russe, a ajouté Victoria Nuland.

(Reportage Arshad Mohammed et Jonathan Landay à Washington, avec Thomas Escritt à Berlin; version française Jean Terzian)

Responsabilité: Fusion Media would like to remind you that the data contained in this website is not necessarily real-time nor accurate. All CFDs (stocks, indexes, futures) and Forex prices are not provided by exchanges but rather by market makers, and so prices may not be accurate and may differ from the actual market price, meaning prices are indicative and not appropriate for trading purposes. Therefore Fusion Media doesn`t bear any responsibility for any trading losses you might incur as a result of using this data.

Fusion Media or anyone involved with Fusion Media will not accept any liability for loss or damage as a result of reliance on the information including data, quotes, charts and buy/sell signals contained within this website. Please be fully informed regarding the risks and costs associated with trading the financial markets, it is one of the riskiest investment forms possible.


Source link

0 0 votes
Article Rating

S’abonner
Notifier de
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Reset Password

Avertissement sur les risques :

Le trading peut vous exposer à des risques de pertes supérieures aux dépôts et ne convient qu’à une clientèle avisée ayant les moyens financiers de supporter un tel risque. Les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide en capital en raison de l’effet de levier. Entre 74 et 89% des comptes de clients de détail perdent de l’argent lors de la négociation de CFD. Vous devez vous assurer que vous comprenez comment les CFD fonctionnent et que vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent. Ce site n’est en aucun cas une offre de conseil en investissement ni une incitation quelconque à acheter ou vendre des instruments financiers. Trader le Forex et/ou les CFD’s implique un niveau de risque élevé, et peut ne pas être approprié car vous pouvez subir des pertes supérieures à votre dépôt. L’effet de levier peut être en votre défaveur.

Vous devez être conscient et avoir une compréhension complète de tous les risques associés au marché et au trading. Le site Union-trader.com peut être amené à produire des commentaires d’ordre général, ce qui ne constitue pas des conseils en investissement et ne doit pas être interprété comme tel.

Veuillez recourir aux conseils d’un conseiller financier extérieur. Le site Union-trader.com décline toute responsabilité pour les erreurs, inexactitudes ou omissions et ne garantit pas l’exactitude ou le caractère complet des informations, textes, graphiques, liens ou autres éléments contenus dans cette documentation. Toute information et toute mise à disposition sur le site ont un caractère privé.