image

Un Français soupçonné dans le projet d’assassinat du président malgache Par Reuters

© Reuters. Le président de la République malgache, Andry Rajoelina. Un Français fait partie des six personnes arrêtées par les autorités malgaches pour leur implication présumée dans un projet d’assassinat du président de la République malgache, a déclar

par Lovasoa Rabary

ANTANANARIVO (Reuters) – Un Français fait partie des six personnes arrêtées par les autorités malgaches pour leur implication présumée dans un projet d’assassinat du président de la République malgache, a déclaré le ministre de la Sécurité publique de l’île.

“L’une des personnes arrêtées est française, deux d’entre elles sont binationales : malgache et française. Les trois autres sont malgaches”, a dit jeudi soir Rodellys Fanomezantsoa Randrianarison.

Le procureur général de Madagascar a indiqué jeudi que la police avait arrêté les six personnes à la suite d’une enquête de plusieurs mois.

Patrick Rajoelina, conseiller du président Andry Rajoelina, a déclaré pour sa part que deux des personnes arrêtées avaient été membres de l’armée française.

Sollicité, un porte-parole de l’état major des armées françaises a dit n’avoir pas de commentaire à faire. Il a ajouté qu’il s’agissait d’anciens militaires qui aujourd’hui n’ont plus aucun lien avec les armées françaises.

Le Quai d’Orsay a fait savoir pour sa part que les ressortissants français pouvaient solliciter un dispositif visant à s’assurer du respect de leurs conditions de détention, de leur état de santé et de leurs droits à la défense.

“Les services de ce ministère, tant à Antananarivo qu’à Paris, ont été informés de l’arrestation de ressortissants français. S’ils en expriment le souhait, ils bénéficieront de la protection consulaire prévue par la convention de Vienne du 24 avril 1963”, a indiqué le ministère français des Affaires étrangères dans un communiqué.

Selon Patrick Rajoelina, des mesures ont été prises pour renforcer la sécurité du président malgache.

“Les preuves sont tangibles et nous ne prenons certainement pas cela à la légère”, a-t-il dit.

Andry Rajoelina, âgé de 44 ans, a accédé à la présidence de Madagascar en 2019 après une élection très disputée et un recours de son adversaire, Marc Ravalomanana, devant le Conseil constitutionnel.

Il fut à la tête du mouvement de contestation qui a abouti à la crise politique de 2009 et au renversement du président Marc Ravalomanana. Andry Rajoelina avait alors prêté serment comme président de la haute autorité de transition et était resté à la tête de ce gouvernement jusqu’en 2014, avant d’affronter dans les urnes Marc Ravalomanana en 2019.

Madagascar est une ancienne colonie française, peuplée de 26 millions d’habitants.

(Reportage Lovasoa Rabary, avec Matthieu Protard à Paris, rédigé par George Obulutsa, version française Claude Chendjou, édité par Jean-Michel Bélot et Sophie Louet)

Responsabilité: Fusion Media would like to remind you that the data contained in this website is not necessarily real-time nor accurate. All CFDs (stocks, indexes, futures) and Forex prices are not provided by exchanges but rather by market makers, and so prices may not be accurate and may differ from the actual market price, meaning prices are indicative and not appropriate for trading purposes. Therefore Fusion Media doesn`t bear any responsibility for any trading losses you might incur as a result of using this data.

Fusion Media or anyone involved with Fusion Media will not accept any liability for loss or damage as a result of reliance on the information including data, quotes, charts and buy/sell signals contained within this website. Please be fully informed regarding the risks and costs associated with trading the financial markets, it is one of the riskiest investment forms possible.


Source link

0 0 votes
Article Rating

S’abonner
Notifier de
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Reset Password

Avertissement sur les risques :

Le trading peut vous exposer à des risques de pertes supérieures aux dépôts et ne convient qu’à une clientèle avisée ayant les moyens financiers de supporter un tel risque. Les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide en capital en raison de l’effet de levier. Entre 74 et 89% des comptes de clients de détail perdent de l’argent lors de la négociation de CFD. Vous devez vous assurer que vous comprenez comment les CFD fonctionnent et que vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent. Ce site n’est en aucun cas une offre de conseil en investissement ni une incitation quelconque à acheter ou vendre des instruments financiers. Trader le Forex et/ou les CFD’s implique un niveau de risque élevé, et peut ne pas être approprié car vous pouvez subir des pertes supérieures à votre dépôt. L’effet de levier peut être en votre défaveur.

Vous devez être conscient et avoir une compréhension complète de tous les risques associés au marché et au trading. Le site Union-trader.com peut être amené à produire des commentaires d’ordre général, ce qui ne constitue pas des conseils en investissement et ne doit pas être interprété comme tel.

Veuillez recourir aux conseils d’un conseiller financier extérieur. Le site Union-trader.com décline toute responsabilité pour les erreurs, inexactitudes ou omissions et ne garantit pas l’exactitude ou le caractère complet des informations, textes, graphiques, liens ou autres éléments contenus dans cette documentation. Toute information et toute mise à disposition sur le site ont un caractère privé.