image

Ennahda joue l’apaisement, l’UE appelle à la sortie de crise Par Reuters

© Reuters. La première formation politique de Tunisie, le parti islamiste modéré Ennahda, a appelé mardi au dialogue pour sortir de la crise déclenchée par la décision du président Kaïs Saïed de congédier le gouvernement et de geler les travaux du Parleme

par Tarek Amara

TUNIS/PARIS (Reuters) – La première formation politique de Tunisie, le parti islamiste modéré Ennahda, a appelé mardi au dialogue pour sortir de la crise déclenchée par la décision du président Kaïs Saïed de congédier le gouvernement et de geler les travaux du Parlement, jouant l’apaisement après avoir initialement dénoncé un coup d’Etat.

Après les heurts de lundi à Tunis entre des centaines de partisans des islamistes et de soutiens du président, Ennahda a appelé mardi ses partisans à éviter les manifestations et à suspendre le sit-in entamé lundi devant le palais du Bardo, où siège le Parlement.

Le calme régnait dans ce quartier mardi matin, les partisans d’Ennahda n’étant pas revenus après avoir quitté les lieux lundi soir.

Cette nouvelle position de la formation islamiste prend le contre-pied de celle initialement défendue par son chef de file, également président du Parlement, Rachid Ghannouchi, qui avait appelé les Tunisiens à descendre dans la rue.

Selon deux représentants d’Ennahda, même si certains membres du parti souhaitaient maintenir une présence dans les rues, ses dirigeants ont décidé d’éviter une escalade.

Face à cette crise politique, la pire pour la jeune démocratie tunisienne depuis la “révolution de jasmin” de 2011, l’Union européenne a appelé mardi par la voix de son Haut représentant pour les Affaires étrangères, Josep Borrell, cité dans un communiqué, “au rétablissement de la stabilité institutionnelle dans les meilleurs délais, et en particulier à la reprise de l’activité parlementaire, au respect des droits fondamentaux et à l’abstention de toute forme de violence”.

Une position également adoptée par le secrétaire d’Etat américain Antony Blinken, qui a déclaré avoir exhorté Kaïs Saïed à “respecter les principes démocratiques et les droits humains”, lors d’un entretien téléphonique tard lundi soir.

Selon une source politique tunisienne, l’Algérie voisine a également pressé à la fois le président et ses opposants d’apaiser les confrontations afin d’éviter une déstabilisation supplémentaire ou l’éventuelle intervention de forces extérieures.

Kaïs Saïed, qui doit encore désigner un nouveau Premier ministre par intérim, a déjà fait savoir qu’il remplacerait les ministres de la Défense et de l’Intérieur, sans préciser si les autres membres du gouvernement démis conserveraient ou perdraient leur poste.

(Reportage Tarek Amara, avec la contribution de Nicolas Delame et Myriam Rivet à Paris, édité par Sophie Louet)

Responsabilité: Fusion Media would like to remind you that the data contained in this website is not necessarily real-time nor accurate. All CFDs (stocks, indexes, futures) and Forex prices are not provided by exchanges but rather by market makers, and so prices may not be accurate and may differ from the actual market price, meaning prices are indicative and not appropriate for trading purposes. Therefore Fusion Media doesn`t bear any responsibility for any trading losses you might incur as a result of using this data.

Fusion Media or anyone involved with Fusion Media will not accept any liability for loss or damage as a result of reliance on the information including data, quotes, charts and buy/sell signals contained within this website. Please be fully informed regarding the risks and costs associated with trading the financial markets, it is one of the riskiest investment forms possible.


Source link

0 0 votes
Article Rating

S’abonner
Notifier de
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Reset Password

Avertissement sur les risques :

Le trading peut vous exposer à des risques de pertes supérieures aux dépôts et ne convient qu’à une clientèle avisée ayant les moyens financiers de supporter un tel risque. Les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide en capital en raison de l’effet de levier. Entre 74 et 89% des comptes de clients de détail perdent de l’argent lors de la négociation de CFD. Vous devez vous assurer que vous comprenez comment les CFD fonctionnent et que vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent. Ce site n’est en aucun cas une offre de conseil en investissement ni une incitation quelconque à acheter ou vendre des instruments financiers. Trader le Forex et/ou les CFD’s implique un niveau de risque élevé, et peut ne pas être approprié car vous pouvez subir des pertes supérieures à votre dépôt. L’effet de levier peut être en votre défaveur.

Vous devez être conscient et avoir une compréhension complète de tous les risques associés au marché et au trading. Le site Union-trader.com peut être amené à produire des commentaires d’ordre général, ce qui ne constitue pas des conseils en investissement et ne doit pas être interprété comme tel.

Veuillez recourir aux conseils d’un conseiller financier extérieur. Le site Union-trader.com décline toute responsabilité pour les erreurs, inexactitudes ou omissions et ne garantit pas l’exactitude ou le caractère complet des informations, textes, graphiques, liens ou autres éléments contenus dans cette documentation. Toute information et toute mise à disposition sur le site ont un caractère privé.