image

Engie va céder des parts dans GRTgaz aux actionnaires publics Par Reuters

© Reuters. Engie va céder une partie de sa participation de 75% au capital de GRTgaz au consortium public qui détient le solde de la société en charge de la majeure partie du réseau de transport gazier français, a-t-on appris mercredi de sources au fait du dos

par Benjamin Mallet et Gwénaëlle Barzic

PARIS (Reuters) – Engie (PA:) va céder une partie de sa participation de 75% au capital de GRTgaz au consortium public qui détient le solde de la société en charge de la majeure partie du réseau de transport gazier français, a-t-on appris mercredi de sources au fait du dossier.

Les sources ont indiqué qu’un accord devrait être conclu d’ici vendredi. L’une d’elles a précisé qu’Engie céderait 11% du capital de GRTgaz au consortium composé de CNP Assurances (PA:) et de la Caisse des dépôts (25% du capital actuellement) pour un peu plus d’un milliard d’euros.

Cette opération s’inscrirait dans le cadre du programme de cessions d’Engie – de 9 milliards d’euros sur la période 2021-2023 – qui doit contribuer à renforcer ses capacités d’investissement dans les énergies renouvelables.

Engie et CNP Assurances n’ont pas souhaité commenter ces informations. GRTgaz a pour sa part indiqué n’avoir aucune information à communiquer sur le sujet.

Après avoir procédé en 2011 à l’ouverture et à une augmentation du capital de GRTgaz à hauteur de 25% – avec le consortium public – pour 1,1 milliard d’euros, Engie a laissé entendre à plusieurs reprises ces dernières années qu’il pourrait encore réduire sa participation.

Cette opération s’inscrirait dans le cadre du programme de cessions d’Engie – de 9 milliards d’euros sur la période 2021-2023 – qui doit contribuer à renforcer ses capacités d’investissement dans les énergies renouvelables.

La Loi Pacte de 2019 permet en outre de nouvelles ouvertures du capital de GRTgaz en imposant une détention majoritaire – et non plus intégrale – de la société par Engie, l’Etat ou des entreprises ou organismes du secteur public.

GRTgaz exploite 32.500 km de canalisations enterrées en France pour transporter le gaz des fournisseurs vers les consommateurs raccordés à son réseau, c’est-à-dire les gestionnaires desservant les communes, les centrales électriques et plus de 700 sites industriels.

La société souhaite accélérer le développement du gaz renouvelables et de l’hydrogène en France afin d’atteindre 12 térawatts-heure (TWh) injectés sur le réseau en 2024.

Elle joue également un rôle important à l’échelle européenne avec ses filiales Elengy, spécialiste des services de terminaux méthaniers, et GRTgaz Deutschland, opérateur du réseau de transport MEGAL en Allemagne.

En 2020, GRTgaz a enregistré un chiffre d’affaires de 2,3 milliards d’euros (stable) et un résultat net de 341 millions (+4,9%).

(Reportage Benjamin Mallet et Gwénaëlle Barzic ; édité par Nicolas Delame et Jean-Michel Bélot)

Responsabilité: Fusion Media would like to remind you that the data contained in this website is not necessarily real-time nor accurate. All CFDs (stocks, indexes, futures) and Forex prices are not provided by exchanges but rather by market makers, and so prices may not be accurate and may differ from the actual market price, meaning prices are indicative and not appropriate for trading purposes. Therefore Fusion Media doesn`t bear any responsibility for any trading losses you might incur as a result of using this data.

Fusion Media or anyone involved with Fusion Media will not accept any liability for loss or damage as a result of reliance on the information including data, quotes, charts and buy/sell signals contained within this website. Please be fully informed regarding the risks and costs associated with trading the financial markets, it is one of the riskiest investment forms possible.


Source link

0 0 votes
Article Rating

S’abonner
Notifier de
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Reset Password

Avertissement sur les risques :

Le trading peut vous exposer à des risques de pertes supérieures aux dépôts et ne convient qu’à une clientèle avisée ayant les moyens financiers de supporter un tel risque. Les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide en capital en raison de l’effet de levier. Entre 74 et 89% des comptes de clients de détail perdent de l’argent lors de la négociation de CFD. Vous devez vous assurer que vous comprenez comment les CFD fonctionnent et que vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent. Ce site n’est en aucun cas une offre de conseil en investissement ni une incitation quelconque à acheter ou vendre des instruments financiers. Trader le Forex et/ou les CFD’s implique un niveau de risque élevé, et peut ne pas être approprié car vous pouvez subir des pertes supérieures à votre dépôt. L’effet de levier peut être en votre défaveur.

Vous devez être conscient et avoir une compréhension complète de tous les risques associés au marché et au trading. Le site Union-trader.com peut être amené à produire des commentaires d’ordre général, ce qui ne constitue pas des conseils en investissement et ne doit pas être interprété comme tel.

Veuillez recourir aux conseils d’un conseiller financier extérieur. Le site Union-trader.com décline toute responsabilité pour les erreurs, inexactitudes ou omissions et ne garantit pas l’exactitude ou le caractère complet des informations, textes, graphiques, liens ou autres éléments contenus dans cette documentation. Toute information et toute mise à disposition sur le site ont un caractère privé.