image

Prudence en vue avant la Fed et sous une pluie de résultats Par Reuters

© Reuters. Les principales Bourses européennes sont attendues en ordre dispersé mercredi. D’après les contrats à terme, le CAC 40 parisien est attendu en hausse de 0,25%, le Dax à Francfort gagnerait 0,1% mais le FTSE à Londres reculerait de 0,12%. /Photo d’ar

par Laetitia Volga

PARIS (Reuters) – Les principales Bourses européennes sont attendues en ordre dispersé mercredi à l’ouverture d’une séance marquée par l’attente des annonces de la Réserve fédérale américaine tandis que la saison des résultats d’entreprises bat son plein.

D’après les contrats à terme, le parisien est attendu en hausse de 0,25%, le à Francfort gagnerait 0,1% mais le à Londres reculerait de 0,12%.

La Réserve fédérale américaine annoncera sa décision monétaire à 18h00 GMT et son président Jerome Powell s’exprimera peu après. Si les marchés n’attendent aucun changement de politique, ils seront toutefois attentifs à toute indication concernant le niveau élevé de l’inflation, la croissance de l’économie et les achats de titres sur les marchés.

“La banque centrale se trouve dans une situation plus indélicate qu’on peut le penser avec d’une part une économie américaine qui a rebondi beaucoup plus fortement que les responsables ne l’avaient prévu en décembre et d’autre part des inquiétudes quant aux nouveaux foyers de coronavirus”, a déclaré John Plassard de Mirabaud.

“La Fed a déclaré qu’elle attendrait ‘de nouveaux progrès substantiel’ avant de réduire le volume de ses achats, une déclaration vague qui suscite des divergences. Si le consensus estime qu’il est peu probable qu’elle annonce quoi que ce soit de formel dans les mois à venir, cela ne signifie pas qu’elle n’intensifiera pas les discussions à ce sujet lors de la réunion”, a-t-il ajouté.

LES VALEURS A SUIVRE :

La journée est en outre l’une des plus chargée du trimestre en matière de résultats avec ceux de Capgemini (PA:), BASF (DE:), Santander ou bien Deutsche Bank (DE:).

Mardi soir, le groupe de luxe Kering (PA:) a publié des ventes trimestrielles en hausse de 95%, à 4,16 milliards d’euros en comparable, grâce à l’assouplissement des restrictions sanitaires et à la bonne dynamique de sa marque phare Gucci.

Hors résultats, Sodexo (PA:) a annoncé être à la recherche d’un nouveau directeur général après le départ de son DG actuel, Denis Machuel, au 30 septembre.

A WALL STREET

Après cinq séances de gain, la Bourse de New York a fini en baisse mardi alors que les investisseurs ont privilégié la prudence en amont de la publication trimestrielle de grands groupes technologiques du communiqué de la Fed.

L’indice a cédé 0,24% à 35.058,52 points, le S&P-500 a perdu 0,47% à 4.401,46 points et le 1,21% à 14.660,58 points.

Après la clôture, Apple (NASDAQ:) perdait 2% hors séance après avoir dit que la pénurie mondiale de semi-conducteurs devrait commencer à affecter sa production d’iPhone, prévoyant ainsi un ralentissement de la croissance de son chiffre d’affaires.

Alphabet (NASDAQ:) gagnait 3,5% en après-Bourse, la maison-mère de Google ayant publié un chiffre d’affaires et un bénéfice records grâce à son activité publicitaire.

Microsoft (NASDAQ:) a publié un chiffre d’affaires et un bénéfice trimestriels supérieurs aux attentes sous l’effet d’une accélération de la demande pour ses services d’informatique dématérialisée. Le titre était indiqué en hausse de 0,7% dans les transactions après-Bourse.

Les futures sur indices américains indiquent pour le moment une baisse modérée.

EN ASIE

Les Bourses chinoises réduisent leurs pertes dans un marché volatil après qu’un quotidien financier officiel, le Securities Times, a appelé au calme à la suite des inquiétudes, toujours présentes, des investisseurs sur le renforcement de la réglementation gouvernementale.

La Bourse de Shanghai perd 0,33% après avoir cédé jusqu’à 2% au plus bas depuis novembre. L’indice CSI300 des grandes capitalisations prend désormais 0,52%, et le Hang Seng à Hong Kong avance de 0,89%.

Le à la Bourse de Tokyo a lâché 1,39% en raison du recul de Wall Street et des inquiétudes liées à l’augmentation du nombre de cas de COVID-19.

Des fournisseurs d’Apple reculaient après la prévision de ventes décevante du géant américain: Nidec, Murata ou encore Ibiden ont perdu de 0,53% à 3,03%.

CHANGES/TAUX

L’attentisme domine sur le marché des changes avant le verdict de la Fed. L’indice qui mesure l’évolution du dollar face à un panier de devises de référence est inchangé. L’euro est stable, à 1,1818 dollar.

La livre sterling se stabilise après avoir atteint la veille un pic d’environ deux semaines contre le billet vert et la monnaie unique, après une information du Financial Times sur la réouverture des frontières anglaises aux touristes de l’Union européenne et des Etats-Unis complètement vaccinés.

Le rendement des Treasuries à dix ans est stable à 1,2377% et son équivalent allemand fait également du surplace, à -0,444%.

PÉTROLE

Le marché du pétrole monte après que les données de l’American Petroleum Institute ont montré une baisse plus importante que prévu des stocks de brut aux Etats-Unis la semaine dernière, renforçant les attentes selon lesquelles la demande dépassera la croissance de l’offre, même dans un contexte de flambée de COVID-19.

Le baril de gagne 0,51% à 74,86 dollars et le 0,66% à 72,12 dollars.

(Reportage Laetitia Volga, édité par Blandine Hénault)


Source link

0 0 votes
Article Rating

S’abonner
Notifier de
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Reset Password

Avertissement sur les risques :

Le trading peut vous exposer à des risques de pertes supérieures aux dépôts et ne convient qu’à une clientèle avisée ayant les moyens financiers de supporter un tel risque. Les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide en capital en raison de l’effet de levier. Entre 74 et 89% des comptes de clients de détail perdent de l’argent lors de la négociation de CFD. Vous devez vous assurer que vous comprenez comment les CFD fonctionnent et que vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent. Ce site n’est en aucun cas une offre de conseil en investissement ni une incitation quelconque à acheter ou vendre des instruments financiers. Trader le Forex et/ou les CFD’s implique un niveau de risque élevé, et peut ne pas être approprié car vous pouvez subir des pertes supérieures à votre dépôt. L’effet de levier peut être en votre défaveur.

Vous devez être conscient et avoir une compréhension complète de tous les risques associés au marché et au trading. Le site Union-trader.com peut être amené à produire des commentaires d’ordre général, ce qui ne constitue pas des conseils en investissement et ne doit pas être interprété comme tel.

Veuillez recourir aux conseils d’un conseiller financier extérieur. Le site Union-trader.com décline toute responsabilité pour les erreurs, inexactitudes ou omissions et ne garantit pas l’exactitude ou le caractère complet des informations, textes, graphiques, liens ou autres éléments contenus dans cette documentation. Toute information et toute mise à disposition sur le site ont un caractère privé.