image

Climate Activists Challenge Britain’s Support of North Sea Oil and Gas Producers

The legal challenge revolves around tax breaks oil and gas producers receive in order to help cover costs for dismantling and clearing up ageing infrastructure, in what is known as decommissioning.

The case names as defendants the Oil and Gas Authority (OGA) which oversees the North Sea industry as well as the Secretary of State for Business, Energy and Industrial Strategy (BEIS) Kwasi Kwarteng.

The OGA earlier this year said it will focus on “managing the declining production and maximising value” from the North Sea, one of the world’s oldest offshore oil and gas basins, as part of the government’s plans to reduce greenhouse gas emissions to net zero by 2050.

The claimants argue that the decommissioning tax breaks are not consistent with the government’s net zero emissions targets. Many countries offer producers decommissioning tax relief.

“Instead of using public money to prop up the oil and gas industry, the UK should be funding a just transition that retrains workers and builds the low-carbon industries of the future,” Mikaela Loach, one of the three claimants, said in a statement.

The OGA said in a statement that its strategy “which includes net zero requirements on industry, is the primary tool the OGA has to hold industry to account on emission reductions.”

BEIS did not immediately respond to a request for comment.

Royal Dutch Shell and BP, which have both operated in the North Sea for decades, paid no taxes to the British government in 2019 as a result decommissioning tax relief, according to the firms’ tax reports.

(Reporting by Ron Bousso; editing by David Evans)


Source link

0 0 votes
Article Rating

S’abonner
Notifier de
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Reset Password

Avertissement sur les risques :

Le trading peut vous exposer à des risques de pertes supérieures aux dépôts et ne convient qu’à une clientèle avisée ayant les moyens financiers de supporter un tel risque. Les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide en capital en raison de l’effet de levier. Entre 74 et 89% des comptes de clients de détail perdent de l’argent lors de la négociation de CFD. Vous devez vous assurer que vous comprenez comment les CFD fonctionnent et que vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent. Ce site n’est en aucun cas une offre de conseil en investissement ni une incitation quelconque à acheter ou vendre des instruments financiers. Trader le Forex et/ou les CFD’s implique un niveau de risque élevé, et peut ne pas être approprié car vous pouvez subir des pertes supérieures à votre dépôt. L’effet de levier peut être en votre défaveur.

Vous devez être conscient et avoir une compréhension complète de tous les risques associés au marché et au trading. Le site Union-trader.com peut être amené à produire des commentaires d’ordre général, ce qui ne constitue pas des conseils en investissement et ne doit pas être interprété comme tel.

Veuillez recourir aux conseils d’un conseiller financier extérieur. Le site Union-trader.com décline toute responsabilité pour les erreurs, inexactitudes ou omissions et ne garantit pas l’exactitude ou le caractère complet des informations, textes, graphiques, liens ou autres éléments contenus dans cette documentation. Toute information et toute mise à disposition sur le site ont un caractère privé.