image

De nouveaux pays revoient à la hausse leurs ambitions sur le climat Par Reuters

© Reuters. Un nouveau groupe de pays, surtout de petite taille, a soumis cette semaine aux Nations unies de nouveaux engagements plus ambitieux sur le climat, augmentant la pression sur les grands émetteurs, dont la Chine, pour qu’ils leur emboîtent le pas avant u

par Kate Abnett

BRUXELLES (Reuters) – Un nouveau groupe de pays, surtout de petites tailles, a soumis cette semaine aux Nations unies de nouveaux engagements plus ambitieux sur le climat, augmentant la pression sur les grands émetteurs, dont la Chine, pour qu’ils leur emboîtent le pas avant un important sommet de l’Onu sur le climat en novembre.

Patricia Espinosa, secrétaire exécutive de la Convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques, a déclaré avoir reçu à compter de samedi de nouveaux engagements de la part de 110 pays, sur les près de 200 signataires de l’accord de Paris de 2015 sur le climat.

“C’est toujours très loin d’être satisfaisant, puisque seulement un peu plus de la moitié des parties (58%) a respecté la date limte”, a-t-elle dit dans un communiqué, appelant les retardataires à “redoubler d’efforts” et à revoir à la hausse leurs engagements pour protéger la plante.

Quinze pays en tout – la plupart de petite taille et avec des émissions de CO2 déjà relativement basses – ont transmis leurs nouvelles ambitions cette semaine avant la date butoir du 30 juillet, fixée pour pouvoir être intégré dans un rapport de l’Onu sur le sujet.

Parmi eux le Sri Lanka, Israël, le Malawi et les Barbades. Des pays plus grands comme la Malaisie, le Nigeria et la Namibie ont fait de même les jours passés.

Les récentes catastrophes climatiques qui ont endeuillé le monde – vagues de chaleur extrême, inondations et feux de forêt – ont conduit à une multiplication des appels en faveur d’une action urgente pour réduire les émissions de CO2, principal gaz à effet de serre responsable du réchauffement de la planète.

Mais les dernières analyses des Nations unies à partir des engagements des pays pris ensemble semblent toujours insuffisant pour limiter le réchauffement aux 1,5 degrés jugés nécessaires si le monde veut éviter le pire sur le climat.

“J’espère sincèrement que l’estimation révisée des efforts collectifs révélera un tableau plus positif”, a ajouté Patricia Espinosa.

La Chine, principal pays émetteur de CO2, et des États comme l’Inde et la Corée du Sud, n’ont pas encore transmis leurs nouveaux engagements et doivent faire face à une pression internationale considérable pour s’acquitter de cette tâche avant le sommet de novembre.

Les Etats-Unis et l’Union européenne, respectivement deuxièmes et troisièmes principaux émetteurs, ont pour leur part revu à la hausse leurs objectifs pour la décennie ces derniers mois.

Les pays qui ont manqué la deadline fixée pour le rapport de l’Onu peuvent encore transmettre leurs engagements avant le sommet de l’automne.

(Reportage Kate Abnett, Gilles Guillaume pour la version française)

Responsabilité: Fusion Media would like to remind you that the data contained in this website is not necessarily real-time nor accurate. All CFDs (stocks, indexes, futures) and Forex prices are not provided by exchanges but rather by market makers, and so prices may not be accurate and may differ from the actual market price, meaning prices are indicative and not appropriate for trading purposes. Therefore Fusion Media doesn`t bear any responsibility for any trading losses you might incur as a result of using this data.

Fusion Media or anyone involved with Fusion Media will not accept any liability for loss or damage as a result of reliance on the information including data, quotes, charts and buy/sell signals contained within this website. Please be fully informed regarding the risks and costs associated with trading the financial markets, it is one of the riskiest investment forms possible.


Source link

0 0 votes
Article Rating

S’abonner
Notifier de
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Reset Password

Avertissement sur les risques :

Le trading peut vous exposer à des risques de pertes supérieures aux dépôts et ne convient qu’à une clientèle avisée ayant les moyens financiers de supporter un tel risque. Les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide en capital en raison de l’effet de levier. Entre 74 et 89% des comptes de clients de détail perdent de l’argent lors de la négociation de CFD. Vous devez vous assurer que vous comprenez comment les CFD fonctionnent et que vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent. Ce site n’est en aucun cas une offre de conseil en investissement ni une incitation quelconque à acheter ou vendre des instruments financiers. Trader le Forex et/ou les CFD’s implique un niveau de risque élevé, et peut ne pas être approprié car vous pouvez subir des pertes supérieures à votre dépôt. L’effet de levier peut être en votre défaveur.

Vous devez être conscient et avoir une compréhension complète de tous les risques associés au marché et au trading. Le site Union-trader.com peut être amené à produire des commentaires d’ordre général, ce qui ne constitue pas des conseils en investissement et ne doit pas être interprété comme tel.

Veuillez recourir aux conseils d’un conseiller financier extérieur. Le site Union-trader.com décline toute responsabilité pour les erreurs, inexactitudes ou omissions et ne garantit pas l’exactitude ou le caractère complet des informations, textes, graphiques, liens ou autres éléments contenus dans cette documentation. Toute information et toute mise à disposition sur le site ont un caractère privé.