image

La pénurie de puces risque de peser sur la reprise du marché en 2021 Par Reuters

© Reuters. Le marché automobile français pourrait avoir du mal à rebondir autant que prévu en 2021 en raison de la multiplication des vents contraires, notamment la pénurie persistante de puces, a dit dimanche à Reuters un porte-parole du Comité des construct

PARIS (Reuters) – Le marché automobile français pourrait avoir du mal à rebondir autant que prévu en 2021 en raison de la multiplication des vents contraires, notamment la pénurie persistante de puces, a dit dimanche à Reuters un porte-parole du Comité des constructeurs automobiles (CCFA-PFA).

Selon les derniers chiffres publiés, les immatriculations de voitures neuves en France ont diminué de 35,35% en rythme annuel en juillet à cause de la pénurie de puces et un effet de base défavorable, donnant une hausse de 16,06% sur les sept premiers mois de l’année.

Le CCFA, qui prévoyait jusqu’ici un rebond de 9-10% du marché en 2021, reverra son estimation en septembre, mais la prolongation au second semestre des incertitudes sur les approvisionnements en composants électroniques et sur l’évolution de la situation sanitaire sont de mauvais augure.

“Nous pensons qu’il risque d’être difficile d’atteindre les 1,8 million de ventes cette année”, a dit un porte-parole.

L’an dernier, les immatriculations de voitures neuves dans l’Hexagone étaient tombées à 1,65 million, contre 2,21 millions en 2019, soit une chute de 25% à cause de l’arrêt de la production et des ventes provoqué par l’épidémie de coronavirus.

“Après un mois de juin déjà en nette baisse, juillet accentue la tendance”, ajoute la société de données AAA Data dans un communiqué. “Ce fort recul s’explique à la fois par le faible volume de commandes au premier trimestre, par les retards de livraison liés à la pénurie de semi-conducteurs et par une base de comparaison élevée en juillet 2020, qui marquait un rattrapage après la sortie du premier confinement.”

Renault (PA:) a prévenu vendredi que la crise des composants électroniques devrait lui faire perdre la production de 200.000 voitures dans le monde cette année, deux fois plus que prévu initialement.

Malgré la baisse des bonus octroyés pour l’achat de modèles électrifiés, ce type de motorisations a continué parallèlement de gagner du terrain avec presque une vente sur trois au premier semestre contre 7% en 2019 et 18% en 2020.

Parmi les modèles purement électriques, la Tesla (NASDAQ:) Model 3 est restée en juillet la voiture la plus vendue en France pour le cinquième mois d’affilée, devant la petite Renault Zoé.

L’engouement pour les SUV et les crossovers aux lignes surélevées ne s’est pas non plus démenti puisque cette silhouette a atteint sur sept mois un niveau record de 43% des ventes de voitures neuves en France, désormais à seulement six points des carrosseries classiques de berlines.

(Reportage Gilles Guillaume)

Responsabilité: Fusion Media would like to remind you that the data contained in this website is not necessarily real-time nor accurate. All CFDs (stocks, indexes, futures) and Forex prices are not provided by exchanges but rather by market makers, and so prices may not be accurate and may differ from the actual market price, meaning prices are indicative and not appropriate for trading purposes. Therefore Fusion Media doesn`t bear any responsibility for any trading losses you might incur as a result of using this data.

Fusion Media or anyone involved with Fusion Media will not accept any liability for loss or damage as a result of reliance on the information including data, quotes, charts and buy/sell signals contained within this website. Please be fully informed regarding the risks and costs associated with trading the financial markets, it is one of the riskiest investment forms possible.


Source link

0 0 votes
Article Rating

S’abonner
Notifier de
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Reset Password

Avertissement sur les risques :

Le trading peut vous exposer à des risques de pertes supérieures aux dépôts et ne convient qu’à une clientèle avisée ayant les moyens financiers de supporter un tel risque. Les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide en capital en raison de l’effet de levier. Entre 74 et 89% des comptes de clients de détail perdent de l’argent lors de la négociation de CFD. Vous devez vous assurer que vous comprenez comment les CFD fonctionnent et que vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent. Ce site n’est en aucun cas une offre de conseil en investissement ni une incitation quelconque à acheter ou vendre des instruments financiers. Trader le Forex et/ou les CFD’s implique un niveau de risque élevé, et peut ne pas être approprié car vous pouvez subir des pertes supérieures à votre dépôt. L’effet de levier peut être en votre défaveur.

Vous devez être conscient et avoir une compréhension complète de tous les risques associés au marché et au trading. Le site Union-trader.com peut être amené à produire des commentaires d’ordre général, ce qui ne constitue pas des conseils en investissement et ne doit pas être interprété comme tel.

Veuillez recourir aux conseils d’un conseiller financier extérieur. Le site Union-trader.com décline toute responsabilité pour les erreurs, inexactitudes ou omissions et ne garantit pas l’exactitude ou le caractère complet des informations, textes, graphiques, liens ou autres éléments contenus dans cette documentation. Toute information et toute mise à disposition sur le site ont un caractère privé.