image

La semaine démarre Fort pour la Bourse de Paris, AXA se démarque Par Investing.com

© Reuters.

Investing.com – Le CAC 40 , comme ses homologues européens a ouvert en hausse ce lundi, affichant un solide gain de 0.93%, aidé par la stabilité des marchés en Asie et par les bons résultats du géant bancaire HSBC (NYSE:). Rappelons que l’indice avait terminé sa semaine avec une légère baisse soit -0.32 % vendredi dernier.

La hausse de l’indice s’explique notamment par la tendance des marchés asiatiques ont progressé lundi, créant une transition positive pour l’Europe. Les marchés boursiers chinois se sont en effet stabilisés après la forte baisse de la semaine dernière due à la répression des régulateurs locaux dans les secteurs de la technologie et de l’éducation. Le marché a par ailleurs apprécié le récent rapprochement des régulateurs chinois et américains concernant les cotations des entreprises chinoises aux États-Unis.

Les performances des entreprises soutiennent le sentiment

Les excellents résultats trimestriels de HSBC, la plus grande banque européenne en termes d’actifs, ont également donné le ton ce lundi. Le bénéfice avant impôt du géant bancaire pour le premier semestre de l’année s’est établi à 10,8 milliards de dollars, soit plus du double de la performance de la même période l’an dernier. Elle a également rétabli le versement de ses dividendes et libéré 700 millions de dollars qui avaient été mis de côté pour couvrir d’éventuelles créances douteuses.

En ce qui concerne les actions individuelles du CAC 40, on notera que AXA (PA:) se démarque en tant que plus forte hausse, avec un gain de plus de 3.5% après des résultats salués par les investisseurs. Quelques autres entreprises françaises devraient également publier leurs résultats aujourd’hui mais ne devraient pas impacter l’indice de manière significative. On notara également que seulement 8 valeurs du CAC 40 s’affichent actuellement en baisse, avec pour toutes des pertes limitées.

L’actualité économique est par contre mitigée

Dans l’actualité économique, on notera que la croissance de l’activité industrielle en Chine a fortement ralenti en juillet, l’indice Caixin  des directeurs d’achat du secteur manufacturier tombant à 50,3, son plus bas niveau depuis avril 2020, ce qui pourrait peser sur le sentiment.

En Europe, les ventes au détail allemandes ont augmenté de 4,2 % en juin, un ralentissement par rapport à un taux révisé de 4,6 % le mois précédent, mais au-dessus des attentes. L’attention se portera également sur les données PMI manufacturières pour le reste de la région européenne, qui pourraient montrer un ralentissement notamment en France.

De l’autre côté de l’Atlantique, le rapport sur l’emploi américain de juillet de vendredi, sera la principale publication économique de la semaine, car il pourrait influencer la réflexion de la Réserve fédérale américaine concernant son programme d’achat d’obligations. Ce week-end, Lael Brainard, membre du conseil d’administration de la Fed, a réaffirmé l’importance que la banque centrale accorde à la poursuite de la progression du marché du travail.

Le Coronavirus représente toujours une menace pour le CAC 40

Il ne faut pas non plus oublier de prendre en compte les inquiétudes liées au covid et au variant Delta pour bien anticiper la semaine du CAC 40. A ce propos, on notera que le président de la Fed de Minneapolis, Neel Kashkari, a estimé dimanche que la propagation de la variante Delta du COVID-19 pourrait avoir empêché certains Américains de chercher du travail, ce qui pourrait nuire à la reprise économique américaine. Cette dernière pourrait se répercuter sur la croissance européenne également. Cela pourrait aussi signifier qu’il y a des chances que le rapport NFP de vendredi déçoive.

De plus, le directeur de l’Institut national américain des allergies et des maladies infectieuses, Anthony Fauci, a averti que “les choses vont empirer”, bien qu’il ait ajouté que l’efficacité des vaccins COVID-19 signifie qu’un retour aux blocages observés en 2020 est peu probable.

“Les actions restent exposées à un risque de correction à court terme ou de volatilité alors que les cas de COVID-19 augmentent dans le monde, que la crainte de l’inflation se poursuit et que nous entrons dans des mois plus faibles sur le plan saisonnier, mais l’envolée des bénéfices des entreprises aux États-Unis et la baisse des rendements obligataires apportent un soutien”, a déclaré dans une note Shane Oliver, responsable de la stratégie d’investissement et économiste en chef d’AMP Capital, ce qui résume bien la situation actuelle.

Le CAC 40 approche de plusieurs résistances majeures

Graphiquement, le CAC 40 poursuit la tendance haussière visible en données horaires depuis le plus bas du 19 juillet. L’indice a en effet pour l’instant marqué un sommet journalier à 6674 points, au plus haut depuis le 18 juin. Cependant, plusieurs obstacles importants invitent à la prudence.

Si la hausse se poursuit, le prochain seuil à surveiller à la hausse sera justement le sommet du 18 juin, à 6687 points, proche de 6700 points, également à considérer comme une résistance potentielle. De plus, on n’oubliera pas que ’indice est également proche de son haut historique de 6944 points de l’an 2000, lui-même proche du seuil psychologique majeur de 7000 points.

Si les vendeurs reprennent la main sur l’indice, le premier support de court terme se situera à 6600 points. La zone de 6500-6520 points est également un soutien potentiel à prendre en compte, avant 6480 points, puis 6400, et enfin le creux du 19 juillet à 6250 points.


Source link

0 0 votes
Article Rating

S’abonner
Notifier de
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Reset Password

Avertissement sur les risques :

Le trading peut vous exposer à des risques de pertes supérieures aux dépôts et ne convient qu’à une clientèle avisée ayant les moyens financiers de supporter un tel risque. Les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide en capital en raison de l’effet de levier. Entre 74 et 89% des comptes de clients de détail perdent de l’argent lors de la négociation de CFD. Vous devez vous assurer que vous comprenez comment les CFD fonctionnent et que vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent. Ce site n’est en aucun cas une offre de conseil en investissement ni une incitation quelconque à acheter ou vendre des instruments financiers. Trader le Forex et/ou les CFD’s implique un niveau de risque élevé, et peut ne pas être approprié car vous pouvez subir des pertes supérieures à votre dépôt. L’effet de levier peut être en votre défaveur.

Vous devez être conscient et avoir une compréhension complète de tous les risques associés au marché et au trading. Le site Union-trader.com peut être amené à produire des commentaires d’ordre général, ce qui ne constitue pas des conseils en investissement et ne doit pas être interprété comme tel.

Veuillez recourir aux conseils d’un conseiller financier extérieur. Le site Union-trader.com décline toute responsabilité pour les erreurs, inexactitudes ou omissions et ne garantit pas l’exactitude ou le caractère complet des informations, textes, graphiques, liens ou autres éléments contenus dans cette documentation. Toute information et toute mise à disposition sur le site ont un caractère privé.