image

Square va débourser 29 milliards de dollars pour Afterpay, spécialiste des paiements différés Par Reuters

© Reuters. Square, la société de paiement numérique dirigée par le patron de Twitter, Jack Dorsey, va acquérir le groupe australien Afterpay, spécialiste des paiements différés, pour un montant d’environ 29 milliards de dollars, créant ainsi un géant mondi

par Byron Kaye et Paulina Duran

(Reuters) – Square (NYSE:), la société de paiement numérique dirigée par le patron de Twitter (NYSE:), Jack Dorsey, va acquérir le groupe australien Afterpay, spécialiste des paiements différés, pour un montant d’environ 29 milliards de dollars, créant ainsi un géant mondial des transactions en ligne.

Cette opération illustre la popularité d’un modèle commercial qui a bouleversé le secteur des crédits à la consommation, en prélevant une commission auprès des marchands en ligne pour proposer aux clients de ceux-ci des paiements en plusieurs fois sans frais, sans les vérifications bancaires spécifiques aux offres de crédit “classiques”.

Elle souligne aussi la croissance d’Afterpay, dont le titre a grimpé l’an dernier au fil de la crise sanitaire du coronavirus qui a provoqué un recours massif au commerce en ligne.

Le rachat intégral d’actions opéré par Square valorise le titre d’Afterpay à 92,65 dollars, ont indiqué les deux entreprises dans un communiqué commun, alors que l’action de la firme australienne valait moins de 7,30 dollars début 2020.

Les fondateurs du groupe australien, Anthony Eisen et Nick Molnar, vont empocher chacun environ 1,8 milliard de dollars. Le groupe chinois Tencent, qui avait déboursé l’an dernier 220 millions de dollars pour acquérir une participation de 5% dans Afterpay, devrait percevoir 1,24 milliard de dollars.

“Nous avons construit notre entreprise pour rendre le système financier plus équitable, accessible et inclusif, et Afterpay a bâti une marque de confiance alignée sur ces principes”, a dit Jack Dorsey dans un communiqué.

“Ensemble nous pouvons mieux connecter nos (…) écosystèmes afin de proposer des produits et services encore plus attrayants pour les marchands et les consommateurs, pour leur redonner le pouvoir”, a-t-il ajouté.

Afterpay, fondé en 2014, est en concurrence notamment avec le suédois Klarna, l’australien Zip et des nouveaux services proposés par le pionnier des paiements en ligne, PayPal.

Avec cette opération, Afterpay va disposer d’une vaste clientèle aux Etats-Unis, son principal marché cible.

D’après des personnes au fait du dossier, les discussions entre les deux entreprises ont débuté il y a plus d’un an, et Square avait confiance dans le fait qu’il n’y aurait aucune offre rivale à la hauteur.

(Reportage Byron Kaye et Paulina Duran à Sydney, Shashwat Awasthi à Bangalore, Scott Murdoch à Hong Kong; version française Jean Terzian)

Responsabilité: Fusion Media would like to remind you that the data contained in this website is not necessarily real-time nor accurate. All CFDs (stocks, indexes, futures) and Forex prices are not provided by exchanges but rather by market makers, and so prices may not be accurate and may differ from the actual market price, meaning prices are indicative and not appropriate for trading purposes. Therefore Fusion Media doesn`t bear any responsibility for any trading losses you might incur as a result of using this data.

Fusion Media or anyone involved with Fusion Media will not accept any liability for loss or damage as a result of reliance on the information including data, quotes, charts and buy/sell signals contained within this website. Please be fully informed regarding the risks and costs associated with trading the financial markets, it is one of the riskiest investment forms possible.


Source link

0 0 votes
Article Rating

S’abonner
Notifier de
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Reset Password

Avertissement sur les risques :

Le trading peut vous exposer à des risques de pertes supérieures aux dépôts et ne convient qu’à une clientèle avisée ayant les moyens financiers de supporter un tel risque. Les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide en capital en raison de l’effet de levier. Entre 74 et 89% des comptes de clients de détail perdent de l’argent lors de la négociation de CFD. Vous devez vous assurer que vous comprenez comment les CFD fonctionnent et que vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent. Ce site n’est en aucun cas une offre de conseil en investissement ni une incitation quelconque à acheter ou vendre des instruments financiers. Trader le Forex et/ou les CFD’s implique un niveau de risque élevé, et peut ne pas être approprié car vous pouvez subir des pertes supérieures à votre dépôt. L’effet de levier peut être en votre défaveur.

Vous devez être conscient et avoir une compréhension complète de tous les risques associés au marché et au trading. Le site Union-trader.com peut être amené à produire des commentaires d’ordre général, ce qui ne constitue pas des conseils en investissement et ne doit pas être interprété comme tel.

Veuillez recourir aux conseils d’un conseiller financier extérieur. Le site Union-trader.com décline toute responsabilité pour les erreurs, inexactitudes ou omissions et ne garantit pas l’exactitude ou le caractère complet des informations, textes, graphiques, liens ou autres éléments contenus dans cette documentation. Toute information et toute mise à disposition sur le site ont un caractère privé.