image

L’Allemagne envoie une frégate en mer de Chine du Sud Par Reuters

© Reuters. L’Allemagne a envoyé lundi un bâtiment de guerre en mer de Chine méridionale pour la première fois en près de vingt ans, imitant d’autres pays occidentaux qui ont renforcé avant elle leur présence militaire dans la région en raison d’inquiétudes

par Sabine Siebold

BERLIN (Reuters) – L’Allemagne a envoyé lundi un bâtiment de guerre en mer de Chine méridionale pour la première fois en près de vingt ans, imitant d’autres pays occidentaux qui ont renforcé avant elle leur présence militaire dans la région en raison d’inquiétudes croissantes sur les ambitions territoriales de la Chine.

Pékin revendique la souveraineté sur de larges zones de la mer de Chine méridionale, riche en et ressources naturelles, ce que conteste notamment Washington.

En signe de défiance à l’égard des ambitions chinoises, la marine américaine envoie régulièrement des destroyers dans ces eaux pour des opérations de “liberté de navigation”. Pékin dénonce des missions nuisant à la paix et la stabilité.

Il s’agit de l’un des principaux points de tension entre les deux plus grandes puissances économiques mondiales, alors que les Etats-Unis ont fait de la lutte contre la puissance grandissante de la Chine leur priorité en matière de sécurité nationale et cherchent à rallier leurs partenaires.

Des représentants à Berlin ont dit par le passé que la marine allemande se contenterait d’utiliser les routes commerciales communes. Il n’est pas attendu que la frégate “Bayern” traverse le détroit de Taiwan, comme le font souvent des destroyers de l’US Navy, provoquant la colère de Pékin.

Malgré tout, l’Allemagne a fait comprendre que la mission était destinée à souligner qu’elle s’opposait aux revendications territoriales de la Chine.

Berlin doit jouer les équilibristes entre ses intérêts sécuritaires et ses intérêts économiques, alors que la Chine est devenue le principal partenaire commercial de l’Allemagne – les exportations allemandes vers la Chine ont permis à la première économie européenne de compenser en partie l’impact de la crise sanitaire du coronavirus.

La ministre allemande de la Défense, Annegret Kramp-Karrenbauer, s’est rendue au port de Wilhelmshaven pour le départ du navire pour une traversée de sept mois durant laquelle il passera par l’Australie, le Japon, la Corée du Sud et le Vietnam.

La frégate devrait traverser la mer de Chine méridionale courant décembre, une première pour un navire allemand depuis 2002.

“Nous voulons que les lois existantes soient respectées, les routes maritimes navigables librement (…)”, a déclaré Annegret Kramp-Karrenbauer.

Des pays comme la Grande-Bretagne et la France ont eux aussi étendu leurs activités dans le Pacifique avec l’objectif de contrer l’influence de la Chine.

(Reportage Sabine Siebold; version française Jean Terzian)

Responsabilité: Fusion Media would like to remind you that the data contained in this website is not necessarily real-time nor accurate. All CFDs (stocks, indexes, futures) and Forex prices are not provided by exchanges but rather by market makers, and so prices may not be accurate and may differ from the actual market price, meaning prices are indicative and not appropriate for trading purposes. Therefore Fusion Media doesn`t bear any responsibility for any trading losses you might incur as a result of using this data.

Fusion Media or anyone involved with Fusion Media will not accept any liability for loss or damage as a result of reliance on the information including data, quotes, charts and buy/sell signals contained within this website. Please be fully informed regarding the risks and costs associated with trading the financial markets, it is one of the riskiest investment forms possible.


Source link

0 0 votes
Article Rating

S’abonner
Notifier de
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Reset Password

Avertissement sur les risques :

Le trading peut vous exposer à des risques de pertes supérieures aux dépôts et ne convient qu’à une clientèle avisée ayant les moyens financiers de supporter un tel risque. Les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide en capital en raison de l’effet de levier. Entre 74 et 89% des comptes de clients de détail perdent de l’argent lors de la négociation de CFD. Vous devez vous assurer que vous comprenez comment les CFD fonctionnent et que vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent. Ce site n’est en aucun cas une offre de conseil en investissement ni une incitation quelconque à acheter ou vendre des instruments financiers. Trader le Forex et/ou les CFD’s implique un niveau de risque élevé, et peut ne pas être approprié car vous pouvez subir des pertes supérieures à votre dépôt. L’effet de levier peut être en votre défaveur.

Vous devez être conscient et avoir une compréhension complète de tous les risques associés au marché et au trading. Le site Union-trader.com peut être amené à produire des commentaires d’ordre général, ce qui ne constitue pas des conseils en investissement et ne doit pas être interprété comme tel.

Veuillez recourir aux conseils d’un conseiller financier extérieur. Le site Union-trader.com décline toute responsabilité pour les erreurs, inexactitudes ou omissions et ne garantit pas l’exactitude ou le caractère complet des informations, textes, graphiques, liens ou autres éléments contenus dans cette documentation. Toute information et toute mise à disposition sur le site ont un caractère privé.