image

Les résultats au 3e trimestre fragilisés par des problèmes d’approvisionnement Par Reuters

© Reuters. Le fabricant de puces allemand Infineon a déclaré mardi que des interruptions de production dans ses deux usines avaient affecté ses livraisons, alors que l’industrie automobile allemande est confrontée à la pire pénurie de semi-conducteurs depuis t

par Douglas Busvine

BERLIN (Reuters) – Le fabricant de puces allemand Infineon (DE:) a déclaré mardi que des interruptions de production dans ses deux usines avaient affecté ses livraisons, alors que l’industrie automobile allemande est confrontée à la pire pénurie de semi-conducteurs depuis trois décennies.

Freinée par des contraintes d’approvisionnement après un arrêt temporaire de son usine d’Austin, au Texas, la société a été contrainte de fermer en juin l’une de ses usines en Malaisie.

Contrairement à son rival franco-italien STMicroelectronics (PA:), Infineon n’a pas pu profiter au cours du troisième trimestre de la forte demande pour ses puces utilisées dans une large gamme de produits allant des smartphones aux voitures.

“La demande de semi-conducteurs persiste”, a déclaré le président du directoire Reinhard Ploss.

“Dans l’ensemble, il faudra du temps pour retrouver un équilibre entre l’offre et la demande. À notre avis, cela durera jusqu’en 2022”, a-t-il ajouté lors d’une conférence téléphonique avec des analystes.

A la Bourse de Francfort, l’action Infineon a perdu jusqu’à 5,4% avant de se redresser. A 11h20 GMT, elle gagnait 0,5%.

IMPACT SUR LE REVENU

Les stocks ont atteint un plus bas historique, a expliqué Reinhard Ploss et dans ces circonstances, tout confinement – comme imposé par la Malaisie où se trouve un site de production d’Infineon – est particulièrement grave.

En raison de la fermeture de son usine de Melaka, Infineon fera face à une perte de l’ordre d’une ou plusieurs dizaines de millions d’euros dans ses comptes du quatrième trimestre, a-t-il prévenu.

Infineon va pouvoir augmenter sa production de puces spécialisées dans la gestion de l’énergie grâce à la mise en service de sa nouvelle usine à Villach, en Autriche, mais elle dépend encore largement des fournisseurs asiatiques.

Son chiffre d’affaires a augmenté de 1% à 2,72 milliards d’euros au cours du troisième trimestre, alors que les analystes tablaient en moyenne sur 2,77 milliards d’euros, selon le consensus réalisé par Vara Research. La marge bénéficiaire s’est améliorée à 18,2%, contre 17,4% au trimestre précédent, dépassant ainsi le consensus de 18%.

Infineon a maintenu sa prévision de chiffre d’affaires pour l’année à 11 milliards d’euros et relevé son objectif de marge bénéficiaire à plus de 18%.

L’institut Ifo a déclaré mardi que l’industrie automobile allemande et ses fournisseurs étaient confrontés à la pire pénurie de puces depuis 30 ans. Selon son sondage, 83% des entreprises étaient touchées par la pénurie, contre 65% en avril.

Le groupe franco-italien STMicroelectronics a relevé la semaine dernière ses perspectives en raison d’une forte demande pour ses puces utilisées dans une large gamme de produits allant des smartphones aux voitures.

(Reportage Douglas Busvine, version française Anait Miridzhanian, édité par Blandine Hénault)

Responsabilité: Fusion Media would like to remind you that the data contained in this website is not necessarily real-time nor accurate. All CFDs (stocks, indexes, futures) and Forex prices are not provided by exchanges but rather by market makers, and so prices may not be accurate and may differ from the actual market price, meaning prices are indicative and not appropriate for trading purposes. Therefore Fusion Media doesn`t bear any responsibility for any trading losses you might incur as a result of using this data.

Fusion Media or anyone involved with Fusion Media will not accept any liability for loss or damage as a result of reliance on the information including data, quotes, charts and buy/sell signals contained within this website. Please be fully informed regarding the risks and costs associated with trading the financial markets, it is one of the riskiest investment forms possible.


Source link

0 0 votes
Article Rating

S’abonner
Notifier de
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Reset Password

Avertissement sur les risques :

Le trading peut vous exposer à des risques de pertes supérieures aux dépôts et ne convient qu’à une clientèle avisée ayant les moyens financiers de supporter un tel risque. Les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide en capital en raison de l’effet de levier. Entre 74 et 89% des comptes de clients de détail perdent de l’argent lors de la négociation de CFD. Vous devez vous assurer que vous comprenez comment les CFD fonctionnent et que vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent. Ce site n’est en aucun cas une offre de conseil en investissement ni une incitation quelconque à acheter ou vendre des instruments financiers. Trader le Forex et/ou les CFD’s implique un niveau de risque élevé, et peut ne pas être approprié car vous pouvez subir des pertes supérieures à votre dépôt. L’effet de levier peut être en votre défaveur.

Vous devez être conscient et avoir une compréhension complète de tous les risques associés au marché et au trading. Le site Union-trader.com peut être amené à produire des commentaires d’ordre général, ce qui ne constitue pas des conseils en investissement et ne doit pas être interprété comme tel.

Veuillez recourir aux conseils d’un conseiller financier extérieur. Le site Union-trader.com décline toute responsabilité pour les erreurs, inexactitudes ou omissions et ne garantit pas l’exactitude ou le caractère complet des informations, textes, graphiques, liens ou autres éléments contenus dans cette documentation. Toute information et toute mise à disposition sur le site ont un caractère privé.