image

Adidas relève ses perspectives malgré les problèmes en Chine Par Reuters

© Reuters. L’équipementier sportif allemand Adidas a relevé jeudi ses perspectives de ventes et de rentabilité pour l’ensemble de l’année, la demande ayant grimpé en flèche dans la plupart des pays sauf en Chine, où les marques occidentales ont été confront

BERLIN (Reuters) – L’équipementier sportif allemand Adidas (DE:) a relevé jeudi ses perspectives de ventes et de rentabilité pour l’ensemble de l’année, la demande ayant grimpé en flèche dans la plupart des pays sauf en Chine, où les marques occidentales ont été confrontées fin mars à un boycott de leurs produits.

Adidas tire son optimisme du lancement prévu de produits tels que les nouveaux modèles de ses populaires baskets NMD, ainsi que du déroulement de grands événements sportifs comme les Jeux olympiques et le début du championnat européen de football.

Au deuxième trimestre, le chiffre d’affaires a grimpé de 52% pour atteindre 5,077 milliards d’euros, tandis que le bénéfice d’exploitation s’est établi à 543 millions d’euros, dépassant ainsi les prévisions moyennes des analystes qui tablaient respectivement sur 4,97 milliards d’euros et 458 millions d’euros.

L’équipementier sportif s’attend à une progression hors effets de changes de ses ventes annuelles allant jusqu’à 20% et à ce que le bénéfice net des activités poursuivies atteigne 1,4 à 1,5 milliard d’euros, contre 1,25 à 1,45 milliard estimé précédemment.

Les ventes à taux de change constant ont presque doublé en Amérique du Nord et en Europe, au Moyen-Orient et en Afrique du Nord au cours du trimestre, mais elles ont chuté de 16% en Grande Chine, en partie parce que la région a connu une forte reprise il y a un an lorsqu’elle est sortie du confinement dû au coronavirus.

A la Bourse de Francfort, l’action Adidas était en baisse de 5,4% en milieu de matinée.

“Dans un marché mondial très porteur, les taux de croissance restent bien inférieurs à ceux des pairs et nous continuons à voir peu de signes de reprise de la croissance des marques”, estiment les analystes de Credit Suisse.

Adidas et d’autres marques occidentales ont été sous le feu des critiques sur les médias sociaux en Chine en mars après avoir déclaré qu’elles ne s’approvisionneraient pas en coton au Xinjiang, suite aux rapports faisant état de violations des droits de l’homme à l’encontre des musulmans ouïghours.

Le groupe allemand avait déclaré en mai qu’il avait d’abord connu une chute marquée de la demande en Chine, mais que les ventes avaient depuis repris lentement mais sûrement. Il n’a pas fait de commentaires jeudi sur les tensions avec la Chine, se limitant à mentionner la “situation géopolitique”.

(Reportage Emma Thomasson, version française Federica Mileo, édité par Jean-Michel Bélot)

Responsabilité: Fusion Media would like to remind you that the data contained in this website is not necessarily real-time nor accurate. All CFDs (stocks, indexes, futures) and Forex prices are not provided by exchanges but rather by market makers, and so prices may not be accurate and may differ from the actual market price, meaning prices are indicative and not appropriate for trading purposes. Therefore Fusion Media doesn`t bear any responsibility for any trading losses you might incur as a result of using this data.

Fusion Media or anyone involved with Fusion Media will not accept any liability for loss or damage as a result of reliance on the information including data, quotes, charts and buy/sell signals contained within this website. Please be fully informed regarding the risks and costs associated with trading the financial markets, it is one of the riskiest investment forms possible.


Source link

0 0 votes
Article Rating

S’abonner
Notifier de
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Reset Password

Avertissement sur les risques :

Le trading peut vous exposer à des risques de pertes supérieures aux dépôts et ne convient qu’à une clientèle avisée ayant les moyens financiers de supporter un tel risque. Les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide en capital en raison de l’effet de levier. Entre 74 et 89% des comptes de clients de détail perdent de l’argent lors de la négociation de CFD. Vous devez vous assurer que vous comprenez comment les CFD fonctionnent et que vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent. Ce site n’est en aucun cas une offre de conseil en investissement ni une incitation quelconque à acheter ou vendre des instruments financiers. Trader le Forex et/ou les CFD’s implique un niveau de risque élevé, et peut ne pas être approprié car vous pouvez subir des pertes supérieures à votre dépôt. L’effet de levier peut être en votre défaveur.

Vous devez être conscient et avoir une compréhension complète de tous les risques associés au marché et au trading. Le site Union-trader.com peut être amené à produire des commentaires d’ordre général, ce qui ne constitue pas des conseils en investissement et ne doit pas être interprété comme tel.

Veuillez recourir aux conseils d’un conseiller financier extérieur. Le site Union-trader.com décline toute responsabilité pour les erreurs, inexactitudes ou omissions et ne garantit pas l’exactitude ou le caractère complet des informations, textes, graphiques, liens ou autres éléments contenus dans cette documentation. Toute information et toute mise à disposition sur le site ont un caractère privé.