image

L’inflation ralentit un peu mais reste élevée Par Reuters

© Reuters. L’inflation aux Etats-Unis a ralenti en juillet mais reste historiquement élevée sur fond de tensions dans les chaînes d’approvisionnement et de reprise soutenue de la demande, montrent les statistiques officielles publiées mercredi. /Photo d’archives

WASHINGTON (Reuters) – La hausse des prix aux Etats-Unis a ralenti en juillet mais reste historiquement élevée sur fond de tensions dans les chaînes d’approvisionnement et de reprise soutenue de la demande, montrent les statistiques officielles publiées mercredi.

L’indice des prix à la consommation (CPI) a augmenté de 0,5% en un mois après un bond de 0,9% en juin, a annoncé le département du Travail. Sur un an, il affiche une hausse de 5,4%.

Hors énergie et produits alimentaires, l’inflation ressort à 0,3% d’un mois sur l’autre et à 4,3% en rythme annuel, contre 4,5% en juin.

Les économistes interrogés par Reuters prévoyaient en moyenne une hausse de 0,5% de l’indice CPI global et de 0,4% du “core CPI”.

L’inflation en rythme annuel a été amplifiée pendant plusieurs mois par la faiblesse des chiffres enregistrés en 2020 au pic de la crise sanitaire, mais ces effets de base se dissipent désormais progressivement.

La hausse des prix reste toutefois nourrie par la vigueur de la reprise économique, qui met à l’épreuve les chaînes d’approvisionnement dans de nombreux secteurs.

La pénurie mondiale de semi-conducteurs freine en outre la production automobile, ce qui se traduit par une envolée des prix des voitures et des véhicules utilitaires d’occasion, l’un des moteurs de l’inflation depuis plusieurs mois.

La Réserve fédérale surveille ces évolutions avec d’autant plus d’attention qu’elle se prépare à réduire progressivement ses achats massifs d’obligations sur les marchés financiers, prélude au relèvement de ses taux d’intérêt.

Le président de la Fed, Jerome Powell, a redit le mois dernier qu’il considérait l’accélération de l’inflation comme un phénomène temporaire même s’il a reconnu que cette phase pourrait être plus longue qu’estimé initialement.

Le débat sur l’inflation et la bonne santé du marché du travail ont favorisé ces derniers jours la remontée rapide des rendements obligataires américains mais les chiffres publiés mercredi ont interrompu ce mouvement: vers 12h50 GMT, le rendement des bons du Trésor à dix ans retombait à 1,34% après avoir atteint 1,378%, son plus haut niveau depuis près d’un mois.

Sur le marché des changes, le dollar cédait près de 0,2% au même moment face à un panier de devises de référence.

A Wall Street, qui se préparait à un léger repli avant la publication des statistiques, les contrats à terme sur les principaux indices sont repassés en territoire positif.

Tableau

(Reportage Lindsay Dunsmuir, version française Marc Angrand, édité par Nicolas Delame)

Responsabilité: Fusion Media would like to remind you that the data contained in this website is not necessarily real-time nor accurate. All CFDs (stocks, indexes, futures) and Forex prices are not provided by exchanges but rather by market makers, and so prices may not be accurate and may differ from the actual market price, meaning prices are indicative and not appropriate for trading purposes. Therefore Fusion Media doesn`t bear any responsibility for any trading losses you might incur as a result of using this data.

Fusion Media or anyone involved with Fusion Media will not accept any liability for loss or damage as a result of reliance on the information including data, quotes, charts and buy/sell signals contained within this website. Please be fully informed regarding the risks and costs associated with trading the financial markets, it is one of the riskiest investment forms possible.


Source link

0 0 votes
Article Rating

S’abonner
Notifier de
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Reset Password

Avertissement sur les risques :

Le trading peut vous exposer à des risques de pertes supérieures aux dépôts et ne convient qu’à une clientèle avisée ayant les moyens financiers de supporter un tel risque. Les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide en capital en raison de l’effet de levier. Entre 74 et 89% des comptes de clients de détail perdent de l’argent lors de la négociation de CFD. Vous devez vous assurer que vous comprenez comment les CFD fonctionnent et que vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent. Ce site n’est en aucun cas une offre de conseil en investissement ni une incitation quelconque à acheter ou vendre des instruments financiers. Trader le Forex et/ou les CFD’s implique un niveau de risque élevé, et peut ne pas être approprié car vous pouvez subir des pertes supérieures à votre dépôt. L’effet de levier peut être en votre défaveur.

Vous devez être conscient et avoir une compréhension complète de tous les risques associés au marché et au trading. Le site Union-trader.com peut être amené à produire des commentaires d’ordre général, ce qui ne constitue pas des conseils en investissement et ne doit pas être interprété comme tel.

Veuillez recourir aux conseils d’un conseiller financier extérieur. Le site Union-trader.com décline toute responsabilité pour les erreurs, inexactitudes ou omissions et ne garantit pas l’exactitude ou le caractère complet des informations, textes, graphiques, liens ou autres éléments contenus dans cette documentation. Toute information et toute mise à disposition sur le site ont un caractère privé.