image

Qu’en pensent les analystes des banques d’affaires? Par Investing.com

© Reuters.

Investing.com – La semaine dernière, l’ a chuté de manière vertigineuse, dans ce que certains ont qualifié de krach éclair. Le métal jaune est en effet passé de 1800$ environ à 1663$ en l’espace de quelques jours.

En effet, l’or, qui un actif refuge recherché lors des crises et des moments d’incertitude, avait perdu près de 10 % de sa valeur et atteint son plus bas en 12 mois, avant de rebondir dans zone de 1750$ où il se trouve toujours.

Suite à ce mouvement extrême nous avons fait le tour des analystes pour comprendre la situation et les perspectives de progression de cette matière première. Alors qu’en disent les analystes ?

Le Crédit Suisse (SIX:) attend une nouvelle chute

Selon les analystes du Credit Suisse (NYSE:), le devrait tester la région des 1682-1671 dollars, sans exclure une baisse plus importante.

“L’or a été constamment plafonné par sa moyenne de 200 jours et avec le renforcement du dollar et les rendements réels américains qui repartent à la hausse, les pressions baissières ont fortement refait surface.”

“Alors que le niveau des 1790 dollars fait office de plafond, le risque immédiat est vu à la baisse pour un nouveau test du support pivot des plus bas de l’année à 1682-1671 dollars.”

“En dessous de 1682-1671 dollars, on marquerait un changement de tendance important à la baisse. Nous verrions alors un support à 1620-1615 dollars dans un premier temps, puis 1565-1560 dollars.”

Commerzbank reste optimiste

De leur côté, les analystes de Commerzbank (DE:) s’attendent à une consolidation et estiment que le mouvement baissier n’a pas entamé la tendance haussière sous-jacente à long terme.

“L’or a connu un pic massif à la baisse et s’est vendu jusqu’aux plus bas de mars à 1679-1677 dollars, qui se maintiennent actuellement. Ceci est renforcé par le bas de 1670 dollars de juin 2020.”

“Le glissement vers le bas a sorti la ligne de tendance haussière 2019-2021, ce qui a été dommageable, mais n’a pas fait assez pour faire basculer le marché en territoire baissier et pour l’instant, nous pensons que le mouvement de baisse a été exhaustif et favorise une certaine consolidation et une reprise à court terme.”

“Les hausses trouveront une résistance initiale au plus bas de juin à 1750 dollars et feront face à une résistance difficile maintenant au-dessus de 1804 et 1834 dollars.”

Difficile de rester optimiste selon le Commonwealth Bank or Australia

Les analystes de la banque ont attribué la chute de l’or à un rapport plus fort que prévu sur l’emploi aux États-Unis ainsi qu’à une ruée vers le dollar en réponse.

“La vente initiale du prix de l’or lundi a probablement été déclenchée par le marché asiatique qui a acheté le dollar américain et vendu de l’or en réponse à la forte masse salariale américaine pour juillet de vendredi dernier”.

“Un dollar américain plus fort combiné à une augmentation graduelle des rendements réels américains à 10 ans suggère que les prix de l’or devraient avoir une tendance à la baisse”.

La banque prédit que le prix de l’or tombera à 1700 dollars l’once d’ici le premier trimestre de 2022.

UBS annonce une baisse plus forte

Chez UBS (NYSE:), les analystes estiment que les rendements réels “deviendront moins négatifs”, ce qui vaudrait une baisse plus importante de l’or.

“Je pense que vous allez voir un peu plus de flux sortants. Je ne serais pas surpris si nous voyions encore, à un moment donné, 20 millions d’onces quitter le marché des ETF et des contrats à terme” déclare le directeur des investissements de la banque.

UBS prévoit que le prix de l’or pourrait tomber à 1600 dollars l’once voir moins.


Source link

0 0 votes
Article Rating

S’abonner
Notifier de
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Reset Password

Avertissement sur les risques :

Le trading peut vous exposer à des risques de pertes supérieures aux dépôts et ne convient qu’à une clientèle avisée ayant les moyens financiers de supporter un tel risque. Les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide en capital en raison de l’effet de levier. Entre 74 et 89% des comptes de clients de détail perdent de l’argent lors de la négociation de CFD. Vous devez vous assurer que vous comprenez comment les CFD fonctionnent et que vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent. Ce site n’est en aucun cas une offre de conseil en investissement ni une incitation quelconque à acheter ou vendre des instruments financiers. Trader le Forex et/ou les CFD’s implique un niveau de risque élevé, et peut ne pas être approprié car vous pouvez subir des pertes supérieures à votre dépôt. L’effet de levier peut être en votre défaveur.

Vous devez être conscient et avoir une compréhension complète de tous les risques associés au marché et au trading. Le site Union-trader.com peut être amené à produire des commentaires d’ordre général, ce qui ne constitue pas des conseils en investissement et ne doit pas être interprété comme tel.

Veuillez recourir aux conseils d’un conseiller financier extérieur. Le site Union-trader.com décline toute responsabilité pour les erreurs, inexactitudes ou omissions et ne garantit pas l’exactitude ou le caractère complet des informations, textes, graphiques, liens ou autres éléments contenus dans cette documentation. Toute information et toute mise à disposition sur le site ont un caractère privé.