image

Un mois après les inondations, la Belgique tente de se reconstruire Par Reuters

4/4
© Reuters. Un mois après les inondations dévastatrices en Belgique, les efforts de reconstruction des villes sinistrées s’accélèrent. /Photo prise le 9 août 2021/REUTERS/Johanna Geron

2/4

BRUXELLES (Reuters) – Un mois après les inondations dévastatrices qui ont frappé la Belgique, les efforts de reconstruction des villes sinistrées s’accélèrent, mais les habitants reconnaissent que le retour à la normale n’est pas pour tout de suite.

Des inondations ont balayé une partie du sud et de l’est de la Belgique à la mi-juillet, tuant une quarantaine de personnes et laissant derrière elles un champ de ruines.

“Les choses vont dans le sens d’une amélioration, car l’armée et la Croix-Rouge commencent à prendre le relais”, indique Charlotte Depierreux, une restauratrice liégeoise, qui a ouvert une soupe populaire pour aider les victimes des inondations.

Son restaurant de fortune, gérée par des bénévoles, fermera ses portes cette semaine lorsque l’armée prendra en charge la distribution de la nourriture. Pour Charlotte Depierreux, le gouvernement belge a été trop lent à réagir.

“Malheureusement, nous devons admettre qu’il y a eu un relais de latence”, reconnaît Alex Baiverlin, responsable des services sociaux de la ville de Pepinster, près de Liège, où plus de 1.000 maisons ont été évacuées et une douzaine de bâtiments se sont effondrés à la suite des inondations.

L’approvisionnement en gaz ne devrait pas reprendre avant la fin de l’année, laissant de nombreux habitants sans chauffage pour l’hiver.

La priorité est d’assurer l’hébergement des sans-abris et de fournir des électroménagers pour la cuisine et le chauffage à ceux qui n’ont pas de gaz, explique Alex Baiverlin à Reuters.

“Nous allons avoir besoin d’un grand nombre de chauffagistes, d’électriciens, qui vont manquer. Il y aura des listes d’attente pour tous les chantiers qui devront être faits”.

Plusieurs phénomènes météorologiques extrêmes ont frappé l’Europe cet été. Outre ces inondations, qui ont également dévasté plusieurs villes allemandes, des vagues de chaleur meurtrières ont touché l’Italie et des feux de forêt catastrophiques ont ravagé la Grèce.

Les scientifiques affirment que le réchauffement climatique est à l’origine de ces averses plus importantes, une atmosphère plus chaude pouvant contenir plus d’humidité.

Pour Christina Haas, une étudiante de 20 ans vivant à Pepinster, le contrecoup moral et physique des inondations a été particulièrement important.

“Reconstruire est une chose, mais se reconstruire en est une autre”, explique-t-elle. “On ne peut pas parler de vie normale pour le moment. Je ne sais pas quand nous le pourrons, mais ça prendra du temps.”

(Reportage Clément Rossignol, rédigé par Kate Abnett, version française Laura Marchioro, édité par Blandine Hénault)

Responsabilité: Fusion Media would like to remind you that the data contained in this website is not necessarily real-time nor accurate. All CFDs (stocks, indexes, futures) and Forex prices are not provided by exchanges but rather by market makers, and so prices may not be accurate and may differ from the actual market price, meaning prices are indicative and not appropriate for trading purposes. Therefore Fusion Media doesn`t bear any responsibility for any trading losses you might incur as a result of using this data.

Fusion Media or anyone involved with Fusion Media will not accept any liability for loss or damage as a result of reliance on the information including data, quotes, charts and buy/sell signals contained within this website. Please be fully informed regarding the risks and costs associated with trading the financial markets, it is one of the riskiest investment forms possible.


Source link

0 0 votes
Article Rating

S’abonner
Notifier de
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Reset Password

Avertissement sur les risques :

Le trading peut vous exposer à des risques de pertes supérieures aux dépôts et ne convient qu’à une clientèle avisée ayant les moyens financiers de supporter un tel risque. Les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide en capital en raison de l’effet de levier. Entre 74 et 89% des comptes de clients de détail perdent de l’argent lors de la négociation de CFD. Vous devez vous assurer que vous comprenez comment les CFD fonctionnent et que vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent. Ce site n’est en aucun cas une offre de conseil en investissement ni une incitation quelconque à acheter ou vendre des instruments financiers. Trader le Forex et/ou les CFD’s implique un niveau de risque élevé, et peut ne pas être approprié car vous pouvez subir des pertes supérieures à votre dépôt. L’effet de levier peut être en votre défaveur.

Vous devez être conscient et avoir une compréhension complète de tous les risques associés au marché et au trading. Le site Union-trader.com peut être amené à produire des commentaires d’ordre général, ce qui ne constitue pas des conseils en investissement et ne doit pas être interprété comme tel.

Veuillez recourir aux conseils d’un conseiller financier extérieur. Le site Union-trader.com décline toute responsabilité pour les erreurs, inexactitudes ou omissions et ne garantit pas l’exactitude ou le caractère complet des informations, textes, graphiques, liens ou autres éléments contenus dans cette documentation. Toute information et toute mise à disposition sur le site ont un caractère privé.