image

La Bourse de Paris accentue son recul pour la 3ème séance, alerte baissière Par Investing.com

© Reuters.

Investing.com – Le a affiché une troisième séance consécutive de correction ce mercredi, avec un recul de 0,73%, mais plus que ce recul limité, c’est le fait que l’indice de la Bourse de Paris ait clôturé sous le seuil de 6800 points.

Sans information particulière, le CAC 40 a été pénalisé par la combinaison de plusieurs facteurs négatifs, avec plusieurs statistiques économiques décevantes depuis le début de la semaine, que ce soit en Chine, ou aux Etats-Unis hier avec des nettement sous le consensus. Le variant Delta du covid-19 est également un sujet d’inquiétude important alors que plusieurs pays remettent en place des restrictions.

Enfin, la chute du gouvernement afghan laisse craindre des vagues d’immigration en Europe, ce qui pèse également sur le sentiment pour les bourses européennes, y compris le CAC 40.

Focus sur les minutes de la Fed ce soir

Ce mercredi soir à 20h, les investisseurs du monde entier surveilleront les , en quête d’indice sur une potentielle réduction du QE. Le et les bourses US pourraient être largement influencés par l’événement, ce qui pourrait avoir beaucoup de poids pour l’ouverture du CAC 40 demain matin.

Les volumes à la baisse étaient plus importants aux niveaux des actions du CAC 40

Dans ces conditions, les actions du CAC 40 sont bien évidemment partis à la baisse surtout, mais on remarquera aussi des hausses bien que plus faibles et centrées sur des valeurs défensives.

Engie (PA:) (+1,67%) : L’action d’Engie, une valeur défensive, a pu tirer son épingle du jeu avec une hausse nette. Le cours a varié dans une fourchette de 11,94 à 12,15 euros où l’action a terminé sa course en fin de journée.

Veolia (PA:) (+1,60%) : Le titre a progressé dans une hausse saccadée, en deux temps. Démarrant sur un plus bas de 28,40 euros, Veolia avait atteint un plus de haut de 28,64 euros en fin de matinée avant de se replier puis de rebondir vers le cours de clôture à 28,60 euros.

Vinci (PA:) (+1,42%) : L’action Vinci a fait du surplace pendant plusieurs jours mais a pu progresser légèrement aujourd’hui regagnant les pertes d’hier. Vinci était parti d’un plus bas de 90,38 euros pour atteindre un plus haut de 92,10 euros et de finir à 91,73 euros.

Dans le rouge, les mouvements des actions du CAC 40 étaient plus significatifs tirant largement l’indice vers le bas. Les plus fortes baisses étaient menées par les fabricants de produits de luxe qui seraient les premiers à subir un ralentissement économique notamment en Chine, un marché important.

LVMH (PA:) (-5,16%) : L’action LVMH a chuté de manière raide passant d’un plus haut de 691 euros à l’ouverture à un plus bas de 656 euros où elle a terminé la séance. L’action a vu un volume d’échange deux fois plus élevé que la moyenne.

Hermès (PA:) (-3,76%) : L’action Hermès a dégringolé, elle aussi, dès l’ouverture. Elle a perdu une valeur de 50 euros pendant cette journée. Le titre s’est échangé sur un range de 1275 à 1338 euros en clôturant presque au bas de cette fourchette, soit à 1280 euros.

Kering (PA:) (-3,55%) : Le titre a poursuivi une tendance baissière déjà entamée sur les premiers jours de la semaine qui l’a entrainé d’un plus haut de 746 euros à un plus bas de 716 euros avant de fermer la séance légèrement au dessus à 718 euros.

Une correction qui se concrétise davantage

La clôture de la bourse de Paris sous le seuil de 6800 points ce mercredi constitue un signal négatif à court terme. Dans ce contexte, on gardera en tête que les prochains supports visibles sur le graphique horaire du CAC 40 se situent à 6765 points, puis, plus important, autour de 6700 points.

D’ailleurs, l’importance de la zone de 6700 points est renforcée par le fait que l’important pic du 18 juin, qui a été suivi d’un retournement baissier, a été marqué juste sous le seuil de 6700 points.

De ce fait, une cassure sous ce seuil commencerait à remettre en question le biais haussier visible en données journalières.

Enfin, on notera que le résumé technique Investing.com pour le CAC 40 affiche un signal de « Vente Forte » en données horaires et a été rétrogradé vers le signal « Achat » seulement en données journalières.


Source link

0 0 votes
Article Rating

S’abonner
Notifier de
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Reset Password

Avertissement sur les risques :

Le trading peut vous exposer à des risques de pertes supérieures aux dépôts et ne convient qu’à une clientèle avisée ayant les moyens financiers de supporter un tel risque. Les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide en capital en raison de l’effet de levier. Entre 74 et 89% des comptes de clients de détail perdent de l’argent lors de la négociation de CFD. Vous devez vous assurer que vous comprenez comment les CFD fonctionnent et que vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent. Ce site n’est en aucun cas une offre de conseil en investissement ni une incitation quelconque à acheter ou vendre des instruments financiers. Trader le Forex et/ou les CFD’s implique un niveau de risque élevé, et peut ne pas être approprié car vous pouvez subir des pertes supérieures à votre dépôt. L’effet de levier peut être en votre défaveur.

Vous devez être conscient et avoir une compréhension complète de tous les risques associés au marché et au trading. Le site Union-trader.com peut être amené à produire des commentaires d’ordre général, ce qui ne constitue pas des conseils en investissement et ne doit pas être interprété comme tel.

Veuillez recourir aux conseils d’un conseiller financier extérieur. Le site Union-trader.com décline toute responsabilité pour les erreurs, inexactitudes ou omissions et ne garantit pas l’exactitude ou le caractère complet des informations, textes, graphiques, liens ou autres éléments contenus dans cette documentation. Toute information et toute mise à disposition sur le site ont un caractère privé.