image

Deux grands actionnaires pourraient chercher un nouveau DG Par Reuters

© Reuters. Deux grands actionnaires de Generali sont prêts à faire pression pour remplacer l’actuel DG Philippe Donnet si le conseil d’administration du principal assureur italien ne parvient pas à un accord pour le maintenir en poste, ont déclaré trois sources

par Gianluca Semeraro et Claudia Cristoferi

MILAN (Reuters) – Deux grands actionnaires de Generali (MI:) sont prêts à faire pression pour remplacer l’actuel DG Philippe Donnet si le conseil d’administration du principal assureur italien ne parvient pas à un accord pour le maintenir en poste, ont déclaré trois sources proches du dossier.

L’assureur basé à Trieste doit nommer un nouveau conseil d’administration au printemps prochain et les spéculations sur l’avenir de Philippe Donnet se sont intensifiées ces derniers mois alors que des tensions sont nées entre les actionnaires du groupe.

Signe que les lignes de bataille se dessinent, les deux investisseurs de Generali, Francesco Gaetano Caltagirone et Leonardo Del Vecchio, ont dévoilé samedi un pacte de consultation sur les décisions concernant Generali.

Le renouvellement du mandat de Philippe Donnet est entre les mains du conseil d’administration de Generali qui, pour la première fois, peut soumettre sa propre liste après que l’assureur a modifié ses statuts l’année dernière.

Les sources ont déclaré que les deux hommes d’affaires, qui ont conclu leur pacte sur la base d’une participation combinée de 10,95%, sont prêts à déposer leur propre liste de candidats et que celle-ci n’inclurait pas l’actuel DG bien qu’il soit prêt à briguer un nouveau mandat.

Philippe Donnet travaille déjà sur un nouveau plan stratégique pour Generali, attendu en décembre, après avoir maintenu l’entreprise à travers la crise du COVID-19 sur une voie devant lui permettre d’atteindre pleinement les objectifs de son plan actuel, qui court jusqu’à fin 2021.

Philippe Donnet bénéficie actuellement du soutien d’Alberto Nagel, patron de la banque milanaise Mediobanca (MI:), premier actionnaire de Generali avec une participation de 12,9%, ainsi que de ceux de nombreux membres du conseil d’administration de l’assureur.

Caltagirone, dont les activités s’étendent de la construction à l’édition, et Del Vecchio, le fondateur du propriétaire de Ray-Ban Luxottica, ont pour leur part critiqué la stratégie de Donnet et la jugeant trop prudente en matière de recherche d’opportunités de fusions et d’acquisition.

Une réunion clé est prévue le 27 septembre, lorsque le conseil d’administration de Generali lancera la procédure pour soumettre sa propre liste de candidats. Avant cela, le comité des nominations de Generali se réunira le 14 septembre.

(Version française Benjamin Mallet)

Responsabilité: Fusion Media would like to remind you that the data contained in this website is not necessarily real-time nor accurate. All CFDs (stocks, indexes, futures) and Forex prices are not provided by exchanges but rather by market makers, and so prices may not be accurate and may differ from the actual market price, meaning prices are indicative and not appropriate for trading purposes. Therefore Fusion Media doesn`t bear any responsibility for any trading losses you might incur as a result of using this data.

Fusion Media or anyone involved with Fusion Media will not accept any liability for loss or damage as a result of reliance on the information including data, quotes, charts and buy/sell signals contained within this website. Please be fully informed regarding the risks and costs associated with trading the financial markets, it is one of the riskiest investment forms possible.


Source link

0 0 votes
Article Rating

S’abonner
Notifier de
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Reset Password

Avertissement sur les risques :

Le trading peut vous exposer à des risques de pertes supérieures aux dépôts et ne convient qu’à une clientèle avisée ayant les moyens financiers de supporter un tel risque. Les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide en capital en raison de l’effet de levier. Entre 74 et 89% des comptes de clients de détail perdent de l’argent lors de la négociation de CFD. Vous devez vous assurer que vous comprenez comment les CFD fonctionnent et que vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent. Ce site n’est en aucun cas une offre de conseil en investissement ni une incitation quelconque à acheter ou vendre des instruments financiers. Trader le Forex et/ou les CFD’s implique un niveau de risque élevé, et peut ne pas être approprié car vous pouvez subir des pertes supérieures à votre dépôt. L’effet de levier peut être en votre défaveur.

Vous devez être conscient et avoir une compréhension complète de tous les risques associés au marché et au trading. Le site Union-trader.com peut être amené à produire des commentaires d’ordre général, ce qui ne constitue pas des conseils en investissement et ne doit pas être interprété comme tel.

Veuillez recourir aux conseils d’un conseiller financier extérieur. Le site Union-trader.com décline toute responsabilité pour les erreurs, inexactitudes ou omissions et ne garantit pas l’exactitude ou le caractère complet des informations, textes, graphiques, liens ou autres éléments contenus dans cette documentation. Toute information et toute mise à disposition sur le site ont un caractère privé.